FIA F2 - Hungaroring : très belle remontée de Charles !

Les jours passent mais Charles reste quand même le plus fort. Condamné à partir en dernière position sur un circuit où il est très difficile de doubler, le Monégasque a une nouvelle fois montré son talent aux yeux du monde et a pris un malin plaisir à remonter un à un la quasi totalité de ses concurrents.

Sur la grille de départ, Rowland hérite de la pole position laissée par Charles, victime de son écurie. Celle-ci s'est excusée publiquement auprès de son pilote et de la Ferrari Driver Academy ce qui est un geste assez rare pour être souligné. Derrière le Britannique, Markelov, King et Fuoco sont en embuscade alors qu'au moment de partir pour le tour de chauffe, Norman Nato ne parvient pas à démarrer et doit s'élancer depuis la voie des stands, derrière Jeffri.

Du côté de la stratégie des pneumatiques, les pilotes ont tous opté pour le choix des tendres à bandes jaunes sauf Albon, Malja, Camara et Charles qui sont en mediums à bandes blanches.

Au départ, Markelov prend un très bon envol et passe devant Rowland qui ne se gêne pas pour le tasser contre le mur. De son côté, Charles a déjà dépassé 9 pilotes en seulement deux virages, ce qui le fait remonter à la onzième place !

Au sixième passage, le Monégasque est bloqué derrière Canamasas, lui même bloqué par les deux ART GP d'Albon et Matsushita. Pendant ce temps, il perd près d'une demie seconde sur les hommes de tête.
Trois tours plus tard, King ouvre la vague de changements de pneus avant d'être imité par Rowland dès le tour suivant. Le Britannique tente l'undercut sur Markelov qui ne le devance que de quelques dixièmes.

Au tour d'après, c'est au tour du Russe de s'arrêter mais il ressort derrière Rowland dont la stratégie a fonctionné à la perfection.
De son côté, le leader du championnat est collé aux basques d'Albon en lui mettant une pression de tous les instants ! Le Thaïlandais parvient tout de même à rester devant et bloque très clairement le Monégasque qui est huitième. Au même instant, Fuoco renonce dans la voie des stands sur problème mécanique.

Au quinzième passage; Charles passe enfin Albon ! Le Monégasque est provisoirement en tête puisque tous les pilotes qui étaient devant eux viennent de changer de pneus. En un tour, le Monégasque colle plus d'une seconde et demie à son ex-équipier en GP3 !

Au vingt-deuxième tour, Charles entre aux stands pour passer les pneus tendres. A cet instant, il possède plus de quatre secondes d'avance sur Albon et ressort à la treizième place. L'écart avec la huitième place qui lui offrirait la pole position pour la course 2 est de l'ordre de 7 secondes.

Au vingt-cinquième passage, Canamasas fini sa course dans la monoplace de Visoiu, ce qui offre deux places d'un coup à Charles puisqu'il était juste derrière eux. La bonne nouvelle c'est que la Safety Car entre en piste ce qui relance totalement la course alors qu'il ne reste plus que 10 tours !

La course est relancée à 8 tours du drapeau à damiers et au premier virage, Charles gagne trois places d'un coup en déposant Ghiotto, King et Malja ! Le voilà sixième : "merci, au revoir".

A trois tours du but et alors que Charles est juste derrière Matsushita pour la cinquième place, Rowland tasse une nouvelle fois Markelov contre le muret des stands. Le Russe tente de passer là où ça n'y a pas la place et décole sur le vibreur avant de partir en tête à queue et de finir sa course en marche arrière dans le mur de pneus. Au deuxième virage, Latifi tente l'extérieur sur Rowland qui après Markelov, est à deux doigts de mettre son propre équipier dans l'herbe !

La Safety Car entre en piste une fraction de seconde après que Charles ai passé Matsushita pour la quatrième place. C'est du très beau travail, surtout quand on sait qu'il s'élançait dix-neuvième ! Pendant ce temps, la voiture médicale vient au secours de Markelov qui met beaucoup de temps à sortir de sa voiture. Le pilote Russe est indemne mais est visiblement très choqué !

La course reprend pour les deux derniers virages mais rien ne bouge au classement. La victoire revient donc à Oliver Rowland devant Nicholas Latifi. C'est un doublé pour DAMS. En troisième position, Nyck de Vries monte sur le podium alors que Charles a une nouvelle fois fait parler la foudre en remontant 15 places en 36 tours !

Au championnat, le Monégasque compte un total tout rond de 200 points, c'est 56 points de plus que Rowland qui repasse deuxième et 79 points de mieux que Markelov qui reste troisième malgré son abandon.

La course 2 est programmée demain à 10h35 avec Albon en pole devant Nato. Charles s'élancera cinquième et Rowland huitième.

TOP 5 de la course :
01. O.Rowland (Vainqueur)
02. N.Latifi + 0''235
03. N.de Vries + 0''673
04. C.Leclerc + 1''405
05. N.Matsushita + 1''633

TOP 5 du classement des pilotes :
01. C.Leclerc : 200 points
02. O.Rowland : 146 points
03. A.Markelov : 121 points
04. N.Latifi : 111 points
05. L.Ghiotto : 94 points

TOP 5 du classement des équipes :
01. DAMS : 257 points
02. Prema Racing : 223 points
03. Russian Time : 215 points
04. ART GP : 148 points
05. Rapax : 96 points