F1 - en route pour Shanghaï !

Après une stratégie manquée à Bahreïn, Charles veut rebondir dès ce week-end et marquer les esprits. Là-bas et contre toute attente, Ericsson est parvenu à terminer à la neuvième place et a offert deux points à l'écurie Suisse. Charles a encore 19 courses pour accomplir le même exploit, sinon mieux. Il sait déjà qu'il doit trouver la juste limite de sa voiture comme il l'a avoué de lui-même le week-end dernier. Pour la suite, nous verrons. Chaque chose en son temps.

Le circuit :
Situé au cœur de la ville, le circuit n'est pas urbain pour autant. Il est connu pour être assez atypique avec ses deux virages en «escargot».
De ce fait, les pneus y sont très sollicités et on espère que la Sauber (connue pour être instable) aura la capacité de rester en place dans ces longues courbes. Crée en 2004, il compte 16 virages pour une longueur totale de 5,451 km. Lewis Hamilton demeure le pilote ayant le plus gagné sur ce circuit. Il l'a emporté en 2008, 2011, 2014, 2015 et 2017.

Le choix pneumatique de Charles :
Pour ce Grand Prix de Chine, Charles a choisi 3 trains de pneus médiums (blancs), 3 trains de pneus tendres (jaunes) et 7 trains d'ultra-tendres (violets). Il est le seul parmi les 20 pilotes a avoir fait ce choix. Celui de Marcus Ericsson se porte sur 2 trains de médiums, 4 de tendres et 7 d'ultra tendres (violets).

Zone DRS :
Shanghaï comportera deux zones DRS. La première se situe dans la ligne droite des stands, la seconde est dans la ligne droite de retour, entre les virages 13 et 14.

Programme du week-end (heure française) :
Vendredi 13 avril : 
04h00 : Essais Libres 1
08h00 : Essais Libres 2

Samedi 14 avril : 
05h00 : Essais Libres 3
08h00 : Qualifications

Dimanche 15 avril : 
08h10 : Course (56 tours)

Photo : gtplanet.net