F1 - Shanghaï : un vendredi constructif pour Sauber.

C'est déjà la troisième course de la saison et cette fois c'est à Shanghaï que le petit monde de la F1 pose ses valises. Après les deux premières courses, on peut dire que le début de saison de Sauber est très encourageant. L'équipe Suisse a déjà rattrapé une partie de son retard en terme de performances. Si la vitesse sur un tour est encore insuffisante, le rythme de course est quant à lui plutôt bon. En témoigne la neuvième place de Marcus Ericsson à Bahreïn. Maintenant, nous espérons que Charles pourra réaliser les mêmes performances lorsqu'il aura bien pris toutes ses marques. Si Sauber arrive à mieux équilibrer sa monoplace, les résultats viendront assez vite.

Les essais libres 1 démarrent à 4h00 heure Française et le premier tour chrono est à mettre au crédit de Lance Stroll en 1'42''648. Celui de Charles arrive quelques minutes plus tard en 1'40''295. Le Monégasque parvient à devancer son équipier durant toute la séance, que ce soit en pneus médiums (blancs) ou tendres (jaunes). L'écart entre les deux équipiers est le même qu'à Bahreïn, c'est à dire de l'ordre de 1 ou 2 dixièmes. Néanmoins, les deux Sauber restent à leur place (P17 et P19) au milieu des Williams, pas très loin de la Toro Rosso d'Hartley et à 3 ou 4 dixièmes des Force India. Comme nous l'avons dit en introduction, la monoplace est encore très nerveuse. On a vu Charles perdre sa voiture dans le dernier virage mais la vitesse de pointe est très élevée, ce qui pourrait être intéressant en course.

En essais libres 2, Charles réédite sa performance de la première séance car il devance une nouvelle fois son équipier. Sur son premier run en pneus médiums (blancs), il est en 1'36''506 alors que le Suédois est en 1'36''522 sur des pneus tendres (jaunes) censés être plus rapides.

Sur le seul et unique run en pneus super tendres (violets), Charles boucle son meilleur tour en 1'35''916 alors que Ericsson termine le sien en 1'35''624. L'écart avec la concurrence est assez conséquent, entre 2 et 5 dixièmes mais c'est le même tarif depuis le début de la saison.

En fin de séance, Charles passe les pneus médiums et Ericsson les tendres. Le Monégasque boucle un total de 21 tours, comme son équipier, mais le Suédois a été beaucoup plus rapide. Reste à savoir si cela vient uniquement des pneus ou d'un pilotage un peu agressif.

Au terme de la première journée d'essais, Ericsson devance Charles de 0''292 mais cela n'a été possible que sur un seul run, soit deux tours rapides.

Déclaration de Charles :
"Cela a été une journée productive et c'était la première fois que je pilotais sur ce circuit, ce qui est toujours une expérience intéressante. Apprendre une nouvelle piste est une manière géniale de continuer à se développer en tant que pilote et de se familiariser avec les différents défis de la F1 tels que de longues lignes droites et une grande variété de combinaisons de virages ici à Shanghai. Dans l'après-midi, nous avons bouclé quelques tours avec les pneus ultra tendres et nous allons étudier nos données pour comprendre comment optimiser nos performances pour les qualifications de demain. J’ai hâte d’être de retour dans la voiture ce samedi."

Photo : Sauber F1 Team