F1 - Montréal : quatre Q2 de suite, une première depuis 2014 !

Après le bon début de week-end de Charles, hier nous pouvons raisonnablement espérer le voir atteindre la Q2. C'est la première fois de la saison que nous sommes aussi sûrs de nous. Si cela arrive, ça sera la première fois qu'un pilote Sauber y parvient depuis 2014 !

La journée démarre avec les essais libres 3, où chaque écurie se concentre à parfaire les réglages de la voiture avant les qualifications. Chez Haas, la prudence est de mise car Romain Grosjean a cassé son aileron avant en percutant une marmotte qui traversait le circuit. Paix à son âme... Le Français a donc été contraint de monter son seul et unique aileron de rechange disponible ce week-end.

Cette séance est assez peu animée car toutes les équipes cachent encore un peu leur jeu. Depuis le début du week-end, Verstappen monopolise la première place de chaque séance mais les Mercedes n'ont toujours pas utilisé les pneus hyper tendres (roses) tandis que les Ferrari attendent sagement les qualifications.

De son côté, Charles termine seizième avec un meilleur tour enregistré en 1'13''452. Il est plus rapide de quatre dixièmes par rapport à son meilleur temps de la veille et il est également dans le rythme pour l'accession à la Q2. Seuls deux dixièmes le sépare,t de la McLaren d'Alonso qui est treizième. Plus loin, Ericsson n'est que dix-neuvième en 1'13''925 rendant ainsi quasiment une demie-seconde à son jeune équipier qui hier encore, ne connaissait pas le circuit.

A 20h00, l'heure tant attendue des qualifications est enfin venue. Rappelons que dans cet exercice, Charles mène 4 à 2 face à Ericsson.

Q1 - 18 minutes :
Le feu passe au vert, Grosjean sort de son garage et explose instantanément son moteur dans la voie des stands alors qu'il n'a parcouru qu'une vingtaine de mètres. Le pauvre Français ne parvient pas à se débarrasser du chat noir présent dans sa voiture depuis le début de la saison et va même jusqu'à plaisanter en disant qu'un éléphant a remplacé le chat. On ne peut que compatir...

De son côté, Charles boucle son premier tour chrono en 1'14''543 quand Ericsson est en 1'14''780. Quelques instants plus tard, le Suédois touche le mur du virage 9 et casse sa suspension avant-droite. La séance est terminée pour lui. Au même instant, Charles améliore grandement son meilleur temps et se place provisoirement douzième ! Ses tours en 1'13''135 puis en 1'12''945 le mettent à l'abri pour le passage en Q2.

C'est donc la quatrième fois en quatre courses qu'il passe en Q2, une première depuis 2014 ! C'est un coup dur pour le moral de Marcus Ericsson, qui semble être obligé de sur-conduire pour compenser son manque de performance.

Les éliminés : Gasly, Stroll, Sirotkin, Ericsson et Grosjean.

Q2 - 15 minutes : 
Les débats reprennent pour la deuxième partie des qualifications. Charles prend la piste et signe son premier tour chrono en 1'13''042.
C'est un dixième moins bien qu'en Q1 mais il a gardé le même train de pneus. La treizième place est clairement jouable contre les deux McLaren de Vandoorne et Alonso. Dans son deuxième et dernier run, Charles s'élance avec un train de pneus neufs et boucle son premier tour en 1'12''661. Il passe provisoirement devant les deux McLaren alors qu'il ne reste plus que deux minutes au compteur.

Sous le drapeau à damiers, Alonso ne parvient pas à prendre l'avantage sur Charles et Vandoorne non plus ! L'écart entre le Monégasque et les McLaren est de deux dixièmes et ce qui est encore plus énorme, c'est qu'il n'est qu'à 0''055 de la onzième place de Magnussen !
Pour une Sauber, c'est presque une pole position. Félicitons une fois de plus Charles et son talent fou qui continue de nous faire rêver course après course.

Les éliminés : Magnussen, Hartley, Charles, Alonso et Vandoorne.

Q3 - 10 minutes :
La troisième et dernière partie des qualifications met aux prises les deux Mercedes, les deux Ferrari, les deux Red Bull, les deux Renault et les deux Force India.

Hamilton signe son premier chrono en 1'11''227 mais Bottas (1'10''857) fait beaucoup mieux ! Alors que Räikkönen s’intercale entre les deux Mercedes, Vettel arrive à son tour et signe la pole position provisoire en 1'10''776 ! Après le premier run, l'Allemand devance donc Bottas, Räikkönen, Verstappen et Hamilton seulement cinquième mais qui déclare savoir là où il a perdu du temps.

Après une légère pause, les pilotes repartent une dernière fois au combat avec dans l'ordre, Räikkönen, Hamilton, Bottas, Vettel, Ricciardo et Verstappen. Le premier part très au large met deux roues dans l'herbe à la sortie du virage 2, c'est déjà fini pour lui. Le Finlandais déçoit une nouvelle fois.

Derrière, Hamilton améliore en 1'10''996 mais ce n'est que le troisième temps. Vettel arrive à son tour et enfonce le clou en 1'10''764 !
Bottas n'améliore pas alors que Verstappen passe une nouvelle fois devant Hamilton qui n'est finalement que quatrième ! Voilà qui promet pour demain !

Derrière les six gros bras, Hulkenberg devance Ocon, Sainz et Perez dont le meilleur tour en Q3 est 0''010 plus lent que le meilleur temps que Charles en Q2. Voilà qui peut être intéressant en vue de la course demain qui est programmée à 20h10 !

Résultat des qualifications (sans les éventuelles pénalités) :
01. S.Vettel (Ferrari) 1'10''764
02. V.Bottas (Mercedes) 1'10''857
03. M.Verstappen (Red Bull) 1'10''937
04. L.Hamilton (Mercedes) 1'10''996
05. K.Raikkonen (Ferrari) 1'11''095
06. D.Ricciardo (Red Bull) 1'11''196
07. N.Hulkenberg (Renault) 1'11''973
08. E.Ocon (Force India) 1'12''084
09. C.Sainz (Renault) 1'12''168
10. S.Perez (Force India) 1'12''671
11. K.Magnussen (Haas) 1'12''606
12. B.Hartley (Toro Rosso) 1'12''635
13. C.Leclerc (Sauber) 1'12''661
14. F.Alonso (McLaren) 1'12''856
15. S.Vandoorne (McLaren) 1'12''865
16. P.Gasly (Toro Rosso) 1'13''047
17. L.Stroll (Williams) 1'13''590
18. S.Sirotkin (Williams) 1'13''643
19. M.Ericsson (Sauber) 1'14''593 
20. R.Grosjean (Haas) Pas de temps

Déclaration de Charles après les qualifications :
"Je suis hyper content ! Malheureusement pour nous, les autres équipes ont fait un assez gros pas en avant entre les essais libres 3 et les qualifications, ce que nous ne sommes pas parvenu à faire. Je reste hyper content de mon tour, de l'équilibre de la voiture donc être treizième en passant pour la quatrième fois de suite en Q2 c'est vraiment top !"

2 thoughts on “F1 - Montréal : quatre Q2 de suite, une première depuis 2014 !”

  1. Il sera toujours en Q2 dorénavant . 2 Williams hors du coup , Ericsson toujours loin derrière , une panne ,une pénalité ,une sortie de piste pour au moins un concurrent à chaque course , il ne reste à Charles que de battre 1 seul adversaire de milieu de tableau pour assurer systématiquement cette Q2 . 2/3 améliorations sur l'auto et il faut maintenant viser Q3. Au bout de 6 courses il fait déjà l'unanimité. Grande chance de SC demain donc la stratégie sera primordiale .

    1. C'est vrai que vu comme ça, c'est beaucoup plus facile. Ce qui l'est moins, c'est d'être toujours au top et de ne faire aucune erreur. Pour le moment, il réussi à merveille !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *