F1 - Montréal : encore un point pour Charles !

Le week-end touche déjà à sa fin mais le meilleur moment, c'est maintenant ! En se plaçant sur la treizième place de la grille de départ, Charles est clairement en mesure d'arracher la neuvième ou la dixième place. Depuis vendredi matin, sa vitesse de pointe est parmi les trois meilleures et les trois zones de DRS pourrait lui être d'une très grande aide pour dépasser.

Lorsque les pilotes partent pour le tour de chauffe, on découvre enfin le choix pneumatique de chaque pilote. Parmi les trois équipes de pointe, les deux Red Bull ont des pneus hyper tendres (roses) alors que les Ferrari et les Mercedes sont en ultra tendres (violets). Dans la deuxième moitié de la grille, Charles a également opté pour les ultra tendres, comme la majorité des pilotes. Seul Hartley qui s'élance juste devant lui a choisi les hyper tendres alors que Stroll prend l'option des super tendres (rouges) et Sirotkin des médiums (blancs).

Au départ, Vettel garde le bénéfice de sa pole position et entre en tête dans le premier virage. Plus loin, Charles prend un bon départ et gagne deux positions. Peu après la première chicane, Stroll perd légèrement sa voiture dans le virage 5 et se déporte vers Hartley qui ne peut rien faire pour l'éviter. Le Néo-Zélandais a failli partir en tonneaux mais tout est bien qui fini bien. La Safety Car entre en piste le temps de nettoyer les débris de la Williams et de la Toro Rosso. Pendant ce temps, Ericsson et Vandoorne en profitent pour revenir aux stands et repartir en pneus super tendres (rouges).

Au restart, Sainz touche légèrement Perez mais ça suffit pour que la Force India parte très au large. Placé juste derrière eux, Charles en profite pour gagner une position et pour se placer dixième.

Au huitième tour, Alonso revient comme un avion sur Charles car les trois zones de DRS sont d'une grande aide à l'Espagnol qui emmène Gasly et Magnussen dans son sillage. Au tour suivant, Perez rentre déjà aux stands et repart en super tendres. Ocon l'imite un tour plus tard mais il perd beaucoup de temps lors de l'arrêt en lui-même. Il a duré plus de 4 secondes, une éternité dans le monde de la F1 ! L'arrêt des deux Renault qui se sont arrêtées juste après a été tout aussi long.

Au dix-septième passage, Charles est parvenu à sortir Alonso de la zone DRS mais la sortie des stands de Hamilton lui fait perdre un peu de temps. La McLaren revient donc au contact de la Sauber juste avant de rentrer aux stands pour tenter l'undercut. Logiquement, Sauber rappelle Charles dès le tour suivant. Lorsqu'il ressort, Alonso lui passe sous le nez mais cette fois, le Monégasque est dans la peau du chasseur.

A la mi-course, Charles est douzième mais il ne parvient toujours pas à suivre Alonso mais 8 tours plus tard, l'Espagnol ralenti soudainement. Privé de toute puissance, il doit abandonner, échappement cassé. Profitant une fois de plus de la situation, Charles a comme mission de devancer Gasly coûte que coûte. Au bout de la bataille, il y a un point à glaner !

A 20 tours de l'arrivée, Grosjean entre enfin aux stands pour changer ses pneus. Charles gagne donc une place et se retrouve dixième avec plus de deux secondes d'avance sur Gasly. Quatre tours plus tard, Toro Rosso fait savoir à son pilote que notre pilote préféré est victime de problèmes de freins. Pourtant, Charles parvient à signer son meilleur tour personnel trois tours plus tard.

A 10 tours de l'arrivée, l'écart avec Gasly est maintenant de plus de 6 secondes car il est contraint de laisser passer les retardataires. Grosjean en profite pour revenir à grandes enjambées mais il ne parviendra jamais à prendre l'avantage.

En passant sous le drapeau à damiers, Vettel remporte une course qu'il a menée de bout en bout et de mains de maître ! L'Allemand en profite pour reprendre la tête du championnat pour un seul petit point !
C'est aussi la première victoire d'une Ferrari sur ce circuit depuis 2004, une éternité !

Dixième, Charles passe également la ligne et marque un nouveau point au championnat ! C'est une superbe course du Monégasque qui a très bien géré ses pneus, ses freins et l'ensemble de sa voiture.

A l'inverse, Ericsson est passé complètement à côté de sa course. Il ne termine que quinzième, à presque cinquante secondes de son équipier qui pour sa part, marque des points pour la troisième fois en quatre courses ! Les deux derniers tiers de la saison risquent d'être très durs mentalement pour le Suédois.

La prochaine course se déroulera dans deux semaines au Castellet et on peut dire que ce sera comme un deuxième Grand Prix à domicile !

Classement de la course : 
01. S.Vettel (Ferrari) Vainqueur
02. V.Bottas (Mercedes) + 6''496
03. M.Verstappen (Red Bull) + 7''702
04. D.Ricciardo (Red Bull) + 19''625
05. L.Hamilton (Mercedes) + 21''408
06. K.Raikkonen (Ferrari) + 27''308
07. N.Hulkenberg (Renault) + 1 tour
08. C.Sainz (Renault) + 1 tour
09. E.Ocon (Force India) + 1 tour
10. C.Leclerc (Sauber) + 1 tour
11. P.Gasly (Toro Rosso) + 1 tour
12. R.Grosjean (Haas) + 1 tour
13. S.Perez (Force India) + 1 tour
14. K.Magnussen (Haas) +1 tour
15. M.Ericsson (Sauber) + 2 tours
16.  S.Vandoorne (McLaren) + 2 tours
17. S.Sirotkin (Williams) + 2 tours
18. F.Alonso (McLaren) OUT
19. L.Stroll (Williams) OUT
20. B.Hartley (Toro Rosso) OUT

TOP 5 du championnat des pilotes : 
01. S.Vettel : 121 points
02. L.Hamilton : 120 points
03. V.Bottas : 86 points
04. D.Ricciardo : 84 points
05. K.Raikkonen : 65 points
...
14. C.Leclerc : 10 points
...
17. M.Ericsson : 2 points

Classement du championnat des équipes :
01. Mercedes : 206 points
02. Ferrari : 189 points
03. Red Bull : 134 points
04. Renault : 56 points
05. McLaren : 40 points
06. Force India : 28 points
07. Toro Rosso : 19 points
- Haas : 19 points
09. Sauber : 12 points
10. Williams : 4 points

Déclaration de Charles après la course :
"Encore une fois, je suis extrêmement content. A force je ne sais plus quoi dire car ça fait plusieurs courses que je suis très content ! Alonso a réussi à nous "undercuter" et c'est tout de suite devenu plus compliqué pour nous car nous surchauffions beaucoup les freins arrières. On ne voulait pas que le problème de Monaco se répète donc nous avons dû gérer ça et nous l'avons bien fait. A la fin de la course nous avions un très bon rythme qui nous permet de ramener un point, c'est vraiment top et je suis hyper content !" 

2 thoughts on “F1 - Montréal : encore un point pour Charles !”

  1. Martin Brundle ex pilote F1 et commentateur sur Sky news :
    "Charles a le petit qqchose en plus qui fera de lui le prochain Senna ,et le baquet de Kimi proche de la retraite pourrait etre pour bientot "....etc... etc....
    Bon comme pression , c'est assez top !

  2. Il ne marqu'un point mais marque tous les esprits . Sa cote est d'enfer. Mais tous ceux qui l'ont cotoyés/vu en kart n'en ont jamais douté. Concrètement , Raiko descend les étages et Charles les montent vite . J'espère l'annonce du changement de baquet pour l'automne . Kimi n'a plus de marge de progrès , (6 e avec la meilleure voiture du plateau )alors que C.L. ( 10 e avec la '"presque" moins bonne ) assimile tout très vite. L'accolade d'Arrivabene à la victoire de charles à Bakou 2017 dit presque tout .Demander à Vasseur s'il regrette son choix . -))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *