F1 - Red Bull Ring : superbe remontée de Charles !

Après deux journées consacrées aux essais, place à la course !
Hier, Charles a signé le treizième temps des qualifications mais un changement de boîte de vitesses le relègue dix-septième. Il aurait même dû partir une place plus loin mais le changement de l'aileron avant de Fernando Alonso sous régime de Parc Fermé contraint le pilote Espagnol à partir depuis les stands. Même s'il part loin, Charles a déjà déclaré qu'il allait se donner corps et âme dans les premiers tours pour reprendre le plus de positions possibles. On a hâte de voir ça !

Lors du tour de formation, on s'aperçoit que la majeure partie des pilotes s'élancent en pneus super tendres (rouges). Seules les Ferrari, les Haas et les Renault sont en ultra tendres (violets). Ericsson est l'unique pilote a avoir pris le pari des pneus tendres (jaunes) ce qui signifie que chez Sauber, on ne met pas tout les œufs dans le même panier car Charles est en super-tendres.

Au départ, Bottas prend un très mauvais envol et Hamilton en profite pour prendre le meilleur sur son équipier. Derrière, Vettel a perdu une place et se retrouve septième alors que Charles est déjà quatorzième après avoir doublé Gasly, Sirotkin et Vandoorne qui repasse déjà par les stands après avoir endommagé son troisième aileron du week-end.

Au troisième tour, Charles part trop large au virage 6 et il est contraint de passer par le bac à graviers. Quand il revient en piste, il n'est plus que dix-neuvième et entame sa remontée. Nous verrons plus tard qu'il y a eu une possible touchette entre Gasly et lui, ce qui expliquerait son excursion hors piste.

Entre le huitième et le quinzième tour, Charles reprend plusieurs positions. Il a dépassé Alonso, Hartley et Ericsson mais il profite aussi de l'abandon d'Hulkenberg (moteur cassé) et de Bottas (hydraulique).

Alors que les commissaires tentent d'évacuer la Mercedes du poleman, Charles revenu au quatorzième rang, la place qu'il occupait avant son erreur du troisième tour. Au même instant, la Virtual Safety Car est activée. La majorité des pilotes en profitent pour changer de pneus mais grosse surprise, Hamilton (pourtant en tête) continue alors que ses rivaux s'arrêtent. A cet instant précis, Mercedes a déjà perdu la course.

Au vingt-sixième passage, Hamilton change enfin de pneus mais il ne repart que quatrième, sous le nez de Vettel. En ne le faisant pas rentrer aux stands durant la Virtual Safety Car, Mercedes a laissé une voie royale aux Red Bull !

Un tour plus tard et sans avoir l'air de rien, Charles rentre un peu plus dans l'histoire de la Formule 1. Il devient en effet le Monégasque ayant parcouru le plus de kilomètres en Grand Prix puisqu'il en totalise 2512 contre 2511 pour Louis Chiron et 1697 pour Olivier Beretta.

A la mi-course, le Monégasque profite de l'arrêt de Sainz pour remonter treizième. Quelques boucles plus tard, il gagne une autre position car c'est Ericsson qui s'arrête.

A 20 tours de l'arrivée, les pilotes sont tous au maximum de la dégradation possible des pneus Pirelli. On comprend facilement que celui qui parviendra à gérer au mieux cette dégradation devrait être plutôt bien récompensé car ceux qui ont des gommes neuves n'arrivent pas à revenir aussi vite que sur les autres circuits.

A 15 tours du but, Ricciardo et Hartley abandonnent coup sur coup, ce qui offre la dixième place à Charles. Le Monégasque chasse Gasly qui ne le devance que de 3 secondes mais derrière, Ericsson revient très vite grâce à des pneus plus frais de 30 tours par rapport à ceux de Charles.

Alors qu'il ne reste plus que 8 tours, la foudre s'abat une deuxième fois dans le stand Mercedes puisque Hamilton abandonne sur problème moteur ! Charles qui venait de se faire dépasser par Alonso retrouve la dixième place.

Il ne reste plus que 5 tours et Gasly est l'agonie avec ses pneus. Les deux Sauber passent devant la Toro Rosso du Français et entrent toutes les deux dans les points pour la première fois depuis très longtemps !
Même si Ericsson prend l'avantage sur son équipier à trois tours de l'arrivée, il ne s'agit plus que de ramener la voiture jusqu'au drapeau à damiers que Max Verstappen passe le premier pour remporter ainsi une superbe victoire sur les terres de Red Bull !

Derrière lui, Ferrari n'a pas donné de consignes à Raikkonen (qui n'a donc pas laissé passé Vettel) et elles en profitent aussi pour reprendre la tête du championnat constructeurs !

Plus loin, les Sauber changent une dernière fois de position puisque Ericsson, très fair play, a laissé repassé Charles dans les derniers virages. En fait, Sauber a autorisé le Suédois a dépassé son chef de file s'il se sentait capable de faire de même avec Alonso. Voyant qu'il n'y arriverait pas, il lui a rendu sa place. C'est un très bel esprit d'équipe, surtout quand on sait à quel point Charles est entrain de prendre de la place dans le petit monde de la F1.

Avec une double arrivée dans les points, la petite écurie Suisse revient à trois points de Toro Rosso au championnat des constructeurs et prouve une nouvelle fois qu'elle a un gros appétit et qu'elle est toujours en embuscade !

Pour Charles et même si la course a été très compliquée, il a une nouvelle fois prouvé qu'il est très fort dans la gestion de ses pneus.
Il a lui-même jugé que c'était l'une des plus belles courses de sa carrière et on le comprend. En s'arrêtant au seizième tour, il a bouclé 55 tours sur ses pneus tendres (jaunes) ! Il est le seul avec les quatre premiers et Alonso à avoir signé cette performance.

Avec si peu d'expérience en Formule 1, on peut quand même dire que c'est un superbe résultat. Rappelons qu'il était dix-neuvième au début du quatrième tour et qu'il termine tout de même neuvième. Notons que c'est la cinquième fois en six course qu'il termine dans les points.

Signalons que Charles a eu un problème technique en début de course et c'est en partie pour ça qu'il est sorti de la piste. Il faut aussi y ajouter un petit excès de confiance. En cliquant sur le lien ci-dessous, vous verrez Charles décrypter sa course juste après l'arrivée.
https://www.youtube.com/watch?v=N6XVTvxhecY

Classement de la course : 
01. M.Verstappen (Red Bull) Vainqueur
02. K.Raikkonen (Ferrari) + 1''504
03. S.Vettel (Ferrari) + 3''181
04. R.Grosjean (Haas) + 1 tour
05. K.Magnussen (Haas) + 1 tour
06. E.Ocon (Force India) + 1 tour
07. S.Perez (Force India) + 1 tour
08. F.Alonso (McLaren) + 1 tour
09. C.Leclerc (Sauber) + 1 tour
10. M.Ericsson (Sauber) + 1 tour
11. P.Gasly (Toro Rosso) + 1 tour
12. C.Sainz (Renault) + 1 tour
13. L.Stroll (Williams) + 2 tours
14. S.Sirotkin (Williams) + 2 tours
15. S.Vandoorne (McLaren) OUT
16. L.Hamilton (Mercedes) OUT
17. B.Hartley (Toro Rosso) OUT
18. D.Ricciardo (Red Bull) OUT
19. V.Bottas (Mercedes) OUT
20. N.Hulkenberg (Renault) OUT

TOP 5 du championnat des pilotes : 
01. S.Vettel : 146 points
02. L.Hamilton : 145 points
03. K.Raikkonen : 101 points
04. D.Ricciardo : 96 points
05. M.Verstappen : 93 points
...
14. C.Leclerc : 13 points
18. M.Ericsson : 3 points

Championnat des équipes : 
01. Ferrari : 247 points
02. Mercedes : 237 points
03. Red Bull : 189 points
04. Renault : 69 points
05. Haas : 49 points
06. McLaren : 44 points
07. Force India : 42 points
08. Toro Rosso : 19 points
09. Sauber : 16 points
10. Williams : 4 points

Déclaration de Charles après l'arrivée : 
"C’était une journée passionnante ! Après avoir gagné du terrain au départ, j’en ai perdu au bout de quelques tours et j’ai eu beaucoup de travail pour remonter afin de gagner quelques places et marquer des points. Il y a eu beaucoup d’action durant la course et de bons dépassements donc j’ai pris du plaisir à rouler. C’est génial pour l’équipe que les deux voitures terminent dans le TOP 10. C’est une motivation supplémentaire pour tout le monde avant les prochaines courses et j’ai hâte de voir ce qu’elles nous réservent."

Déclaration de Frédéric Vasseur : 
"Ce fut une très bonne course pour nous. Nos deux pilotes ont effectué une superbe remontée après être partis de très loin sur la grille au départ. Avoir les deux voitures qui terminent dans les points aujourd’hui est un accomplissement important pour toute l’équipe, pour les deux pilotes et pour les gars à l’usine. C’est encore un signe pour nous que nous nous dirigeons vers la bonne direction. Il nous faut continuer à nous concentrer pour poursuivre dans cette direction pour les prochaines courses afin de terminer la première partie de la saison sur une note positive."

4 thoughts on “F1 - Red Bull Ring : superbe remontée de Charles !”

  1. Un ptit mot après revisionnage des nombreux débriefs et donc pronostic perso : ferrari , cela semble signé.
    ...Et puis ...honnetement , vous voyez charles ou nicolas todt accepter une deuxieme année ( 20/21 gp ) en seconde zone ?
    --)

  2. L'arret anticipé sous vsc n'a au final pas payé . Mais Charles a vraiment du bien gérer ses pneus pour tenir . Ericsson très fair play sur le dernier tour .
    Charles ne peut avoir que plus de réussite pour Silverstone .
    Attention ( pour les records ) à Russell qui comme prévu cartonne en f2 ( 4 victoires) .

  3. Tout est dit dans le detail est la précision...encore une fois merci pour ces précieuses informations ....une très belle rédaction. Heidji.

Les commentaires sont fermés.