F1 - Hungaroring : cruelle désillusion en qualifications !

Après une journée compliquée due au roulage de Giovinazzi à sa place lors de la première séance, Charles est parvenu à rattraper son retard sur son équipier mais doit encore raccrocher aux dix premiers.

Au début des essais libres 3, Charles ne fait qu'un simple tour d'installation avant de retourner dans son garage. Il n'en ressort qu'au tiers de la séance et boucle son premier tour chrono en 1'19''646. Ericsson est plus rapide de deux dixièmes mais sur sa deuxième tentative, le Monégasque signe le dixième temps en 1'18''517 puis le neuvième en 1'18''399. Cette fois, il y a quatre dixièmes d'écart avec son équipier qui est douzième. Ça va mieux chez Sauber !

En fin de séance, Charles a tenté de refaire un tour chrono mais il a probablement rencontré du traffic sur ses deux tentatives car tout le monde était en piste à ce moment-là. Néanmoins, il termine treizième mais à seulement trois dixièmes de la huitième place !

Deux heures plus tard surprise, la piste est mouillée pour les qualifications ! Si l'on ne compte pas Hockenheim puisqu'il roulait avec des pneus slicks, cette séance qualificative est en réalité la première fois où Charles évolue sur une piste humide lors d'un week-end de Grand Prix. Il faut donc être prudent tout en étant rapide. Un exercice d'équilibriste dans lequel il a très souvent brillé.

Q1 - 18 minutes :
Le feu passe au vert et c'était prévisible, tous les pilotes se ruent en piste pour faire un tour chrono avant un possible retour de la pluie.

Sur son premier tour chrono, Charles signe un 1'29''049 qui le place treizième. Sa deuxième tentative est plus lente de 6 dixièmes et il se dépêche de rentrer aux stands pour passer aux ultra tendres mais c'est déjà un tour trop tard. Le Monégasque améliore en 1'22''486 puis en 1'19''350 mais les chronos évoluent à chaque instant !

Dans la dernière minute, Charles est quatorzième en 1'18''817. Il entame un deuxième tour rapide de suite, ce qui veut dire qu'il n'a pas eu le temps de recharger ses batteries. Vous comprenez maintenant pourquoi nous avons dit qu'il s'est arrêté un tour trop tard.

Chez Sauber, on a beau trembler et taper des pieds mais en passant sous le drapeau à damiers, le résultat est sans appel. Charles est éliminé !
C'est la première fois que ça lui arrive depuis le Grand Prix de Chine en avril dernier et on peut lire son son visage une immense déception. Charles dira après les qualifications qu'il en avait encore sous le pied, qu'il n'a pas voulu prendre de risque, mais nous sommes forcés de constater qu'il lui a manqué un tour pour au moins passer en Q2.

Les éliminés :  Vandoorne, Charles, Ocon, Perez et Sirotkin

Q2 - 15 minutes :
Les pilotes s'élancent tous en pneus slicks sauf Vettel qui monte les intermédiaires. Le pilote Ferrari a raison puisqu'il signe son premier chrono en 1'28''636 quand tout les autres rentrent aux stands pour changer de pneus.

Tandis que la pluie s'intensifie, Stroll casse son aileron avant en sortant de la piste. Ricciardo est sorti trop tard et ruine toutes ses chances. Il est douzième et ne parviendra jamais à améliorer. C'est une énorme déception dans le clan Red Bull puisqu'on avait choisi de sacrifier le Grand Prix d'Allemagne pour avoir le plus de chances possibles ici en Hongrie. Il n'en sera finalement rien.

Les éliminés : Alonso, Ricciardo, Hulkenberg, Ericsson et Stroll.

Q3 - 10 minutes : 
Après le premier run, ce sont les Mercedes qui trustent la première ligne avec Hamilton devant Bottas. Dans son deuxième tour chrono, Räikkönen explose le temps du dernier secteur et vient se placer en pole position ! Vettel est seulement quatrième devant Sainz et Gasly.

Dans le deuxième run, Hamilton signe une pole position venue de nulle part, si on se rappelle de ses difficultés deux heures plus tôt.
La pluie a grandement aidé les deux Mercedes mais demain, la météo annonce un temps totalement sec et on sait déjà les Ferrari très fortes sans ces conditions.

Derrière les deux Mercedes, Räikkönen précède Vettel qui a effectué toute la Q3 sur le même train de pneus. Avec Sainz et Gasly sur la troisième ligne, les deux Haas sur la cinquième et Verstappen esseulé sur la quatrième, le premier virage risque d'être chaud, chaud, chaud !

S'il ne pleut pas et qu'il n'y a pas de cataclysme durant la course, il sera très compliqué pour Charles de remonter autant de positions. On espère quand même que le miracle se produira.

Classement des qualifications : (sans les éventuelles pénalités)
01. L. Hamilton (Mercedes) 1'35''658
02. V. Bottas (Mercedes) 1'35''918
03. K. Räikkönen (Ferrari) 1'36''186
04. S. Vettel (Ferrari) 1'36''210
05. C. Sainz (Renault) 1'36''743
06. P. Gasly (Toro Rosso) 1'37''591
07. M. Verstappen (Red Bull) 1'38''032
08. B. Hartley (Toro Rosso) 1'38''128
09. K. Magnussen (Haas) 1'39''858
10. R. Grosjean (Haas) 1'40''593
11. F. Alonso (McLaren) 1'35''214
12. D. Ricciardo (Red Bull) 1'36''442
13. N. Hulkenberg (Renault) 1'36''506
14. M. Ericsson (Sauber) 1'37''075
15. L. Stroll (Williams) pas de temps en Q2.
16. S. Vandoorne (McLaren) 1'18''782
17. C. Leclerc (Sauber) 1'18''817
18. E. Ocon (Force India) 1'19''142
19. S. Perez (Force India) 1'19''200
20. S. Sirotkin (Williams) 1'19''301

Déclaration de Charles après la qualifications :
"Ça ne s'est pas très bien passé pour nous aujourd'hui et je pense que j'aurais pu en mettre un peu plus dans mon tour rapide. Je ne voulais pas faire d'erreurs parce qu'il y a peu de tours rapides et j'en ai tout simplement pas mis assez. C'est aussi une faute de ma part et on apprendra de ça pour être meilleurs. Ce sera très dur de remonter car on sait tous que c'est très difficile de doubler sur ce circuit. J'attends clairement la pluie pour demain."

Photo : sauberf1team.com