FIA F2 - Monza : fin de série pour Charles !

Le week-end démarre bien pour Charles puisque hier soir, Julien Fébreau a révélé que le Monégasque serait au volant de la Sauber C36 lors des essais libres des Grand Prix de Malaisie, Etats-Unis, Mexique, Brésil et Abu Dhabi ! Voilà qui ne devrait pas faire taire ceux qui le voient titulaire dans cette équipe en 2018.

Après cette bonne nouvelle, il nous faut rester concentré sur la F2 et cet antépénultième rendez-vous de la saison.

La journée démarre par la séance d'essais libres où Charles répond présent avec le troisième temps. A noter que les pilotes ont davantage travaillé sur les longs relais que sur la performance pure.

En toute fin de séance et alors que tous les pilotes sont en piste pour tenter un tour chrono, Sean Gelael part en tête à queue à la chicane Ascari et reste arrêté le long du mur. La Virtual Safety Car est activée pour signaler aux 19 autres pilotes qu'il est en mauvaise posture, les privant par la même occasion d'une amélioration au classement.

Les choses sérieuses commencent à l'heure de la qualification. Matsushita est le premier à signer un vrai bon chrono grâce à un tour bouclé en 1'30''982. C'est d'ailleurs le seul à être capable de passer sous les 1'31 tandis que Charles est troisième à deux dixièmes. Après les premières tentatives les pilotes entrent tous aux stands pour changer de pneus et repenser la stratégie.

A la reprise, tous les pilotes repartent en piste et ils ne sont que trois à améliorer : Mehri, King et Ghiotto. Alors qu'il ne reste que 6''34 au chronomètre, Nabil Jeffri fait un tête à queue et cale au beau milieu de la piste. Le drapeau rouge est déployé le temps de dégager sa monoplace tandis que Charles est stoppé dans son élan.

Le temps que les pilotes se fassent de la place et chauffent leurs pneus, voici que la séance est de nouveau arrêtée. Cette fois, c'est Ferrucci qui a cassé sa suspension et range sa voiture juste après le premier secteur. Charles n'a même pas le temps de démarrer un tour rapide qu'il est une nouvelle fois stoppé net. Avec moins d'une minute restante, les commissaires décident de ne pas faire repartir les pilotes ce qui n'aurait de toute façon servi à rien.

Matsushita se retrouve donc en pole position pour la première fois depuis la dernière manche de l'année dernière à Abu Dhabi. Derrière lui la grille est assez bizarre puisque de Vries est deuxième et Deletraz étonnant troisième. Derrière le Suisse, Markelov peut tirer son épingle du jeu puisque Mehri et King le séparent d'un Charles Leclerc seulement septième. Néanmoins, le Monégasque ne panique pas. Il connaît sa pointe de vitesse et ses à remonter au classement. La dernière fois qu'il partait septième d'une course 1, il a terminé deuxième à moins de deux secondes de la victoire. C'était l'an dernier à Silverstone en GP3.

Cruelles désillusions en revanche pour le clan DAMS puisque Rowland n'est que treizième, juste devant son équipier. Néanmoins, il faudra surveiller le Britannique qui se verrait bien terminer huitième afin de profiter de la pole position pour la course 2.

Rendez-vous demain après-midi, à 16h00 pour la course 1 !

Photo : Zak Mauger/FIA Formula 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *