FIA F2 - Monza : Charles sorti par Nyck de Vries !

Après avoir égalé sa plus "mauvaise" qualification depuis Silverstone l'année dernière, Charles compte bien faire une belle remontée en profitant de son énorme talent sous la pluie qui a été presque permanente depuis le levé du jour !

La grille départ de la course 1 est l'une des plus inhabituelles de la saison. Matsushita est en pole position pour la première fois depuis qu'il roule dans cette catégorie. A ses côtés, Nyck de Vries signe sa meilleure qualification depuis la manche d'ouverture à Bahreïn tandis que sur la deuxième ligne, Louis Deletraz est un surprenant troisième alors qu'il n'avait jamais fait mieux que onzième.

Ne s'élançant qu'en septième position, Charles a beaucoup à perdre en cas d'accrochage. Rowland n'est que treizième et si les deux rivaux pour le titre veulent marquer de bons points, il faudra faire très attention dans les deux premières chicanes qui sont très étroites et glissantes.

Après 4 tours passés derrière la Safety Car, les pilotes retournent sur la grille pour se ranger aux ordres du feu vert, mais Ferrucci a calé lors de la procédure de départ et il faut repartir pour un cinquième et dernier tour de chauffe.

Cette fois-ci c'est la bonne ! Le départ est donné et Charles pointe quatrième à l'arrivée au premier virage ! Devant lui, de Vries et Markelov ne trouvent rien de mieux que de se heurter, le Russe cassant son aileron avant.

A la fin du premier tour, Charles profite de l'aspiration pour passer en deuxième position derrière Matsushita alors que Rowland est déjà sixième. Les pilotes se doublent à tous les virages et il faut attendre un peu avant d'avoir un classement figé.

Au troisième tour, de Vries est en tête avec moins de deux secondes d'avance sur Charles qui revient comme un avion grâce à deux meilleurs tours en course ! Le Monégasque devance Matsushita, Mehri, Rowland, Ghiotto, Deletraz et Fuoco.

Au septième tour, Markelov est le premier pilote à passer par les stands pour changer de pneus alors que Mehri écope de 5 secondes de pénalité pour avoir coupé la piste.

Au quatorzième, Albon est le deuxième à entrer aux stands alors que de Vries et Charles sont prévenu qu'ils ne peuvent pas rentrer à leur tour sous peine de reprendre la piste en plein traffic.

Au dix-huitième passage, Charles entre aux stands alors que de Vries continue. Prema Racing tente l'undercut. De Vries et Rowland entrent au tour suivant mais quelques centaines de mètres plus loin, le Britannique voit sa roue arrière droite quitter sa monoplace ! Il est donc condamné à l'abandon alors qu'il était troisième. Du côté de Charles, l'undercut n'a pas fonctionné mais l'entrée en piste de la Safety Car lui donne une seconde chance.

La course reprend pour les deux derniers tours. Charles prend l'aspiration de Nyck de Vries mais il manque son freinage et doit rendre la position qu'il lui a prise en coupant la chicane. Une fois cela fait, Charles est troisième puisque Ghiotto en a profité pour prendre la tête.

Au début du dernier tour, de Vries et Ghiotto sont au coude à coude dans la ligne droite des stands et aucun ne veut céder. Placé à l'intérieur, Nyck de Vries retarde tellement son freinage qu'il est à la limite de manquer la première chicane. N'ayant pas de place pour tourner, Ghiotto est contraint de couper la chicane à son tour.

A la sortie de celle-ci, Charles bénéficie d'une bien meilleure motricité que celle de Nyck de Vries qui voit le Monégasque revenir comme un boulot de canon. Les yeux dans les rétroviseurs et visiblement conscient de ce qu'il fait, le Hollandais met un coup de volant. Charles n'a pas d'autre choix que de l'éviter mais dans l'herbe détrempée, rien ne peut l'empêcher d'aller taper le rail de sécurité. Vu de la caméra embarquée de Matsushita, l'action est est sans équivoque.

De Vries continue avec une roue arrière crevée alors que Charles a semble-t'il une direction faussée. Les deux font même un passage dans le bac à entre les deux virages Lesmo. A la radio et à forte raison, Charles ne mâche pas ses mots envers le pilote Hollandais. Il ne termine que dix-septième et perd une superbe occasion d'accroître encore un peu plus son avance au championnat.

Finalement, après le KO du dernier tour, Ghiotto remporte une belle victoire à domicile devant Fuoco qui sauve les meubles pour Prema Racing et Matsushita, transparent durant toute la course mais qui a su éviter les ennuis devant lui.

Au championnat, Charles et Rowland ne marquent pas le moindre point alors que Markelov n'en marque qu'un seul. C'est un moindre mal.

Demain, la course 2 se déroulera à 10h15. Deletraz sera en pole position devant Sette Camara alors que Markelov partira dixième, Charles dix-septième et Rowland dix-neuvième.

EDIT :

Après la course, Ghiotto a été pénalisé de 5 secondes pour avoir coupé la chicane lors du dernier tour et en a profité pour signé le meilleur tour. Le pilote Russian Time se retrouve finalement cinquième et offre les 25 points de la victoire à Antonio Fuoco !

Pour ce qui est de Nyck de Vries, sachez que la FIA nous a fait une belle blague en ne le pénalisant que de 20 secondes sur son temps de course. Puisqu'il termine dernier, ça ne change rien au résultat. On vous laisse vous faire votre avis...

TOP 5 de la course : 
01. A.Fuoco (Vainqueur)
02. N.Matsushita + 2''266
03. N.Latifi + 3''392
04. L.Ghiotto (Pénalisé de 5sec)
05. S.Gelael + 5''759
...
17. C.Leclerc + 35''904

TOP 5 du championnat pilotes : 
01. C.Leclerc : 218 points
02. O.Rowland : 159 points
03. A.Markelov : 151 points
04. L.Ghiotto : 135 points
05. N.Latifi : 132 points

TOP 5 du championnat équipes : 
01. DAMS : 291 points
02. Russian Time : 287 points
03. Prema Racing : 283 points
04. ART GP : 187 points
05. Rappax : 122 points

 

Photo : Zak Mauger/FIA Formula 2