FIA F2 - Monza : un week-end pour rien !

Après avoir frisé le jackpot en course 1 car il aurait pu augmenter son avance de 25 points d'un coup, Charles a vu ses espoirs ruinés par Nyck de Vries (voir l'article d'hier). Et les 20 secondes de pénalité pour le Hollandais n'ont rien changé puisqu'il était déjà dernier...

Aujourd'hui, le Monégasque est remonté comme un coucou et s'élance le couteau entre les dents. Même s'il ne part que dix-septième, il sera quand même devant Rowland qui n'est que dix-neuvième, la faute à l'un de ses mécaniciens qui n'a pas bien fixé sa roue arrière-gauche

Sur la grille de départ, Gustav Malja occupe la pole position devant Louis Deletraz. Sette Camara et Gelael se partagent la deuxième ligne alors qu'en cinquième position, Ghiotto a perdu sa victoire d'hier pour avoir coupé la chicane lors du dernier tour avant d'en profiter pour signer le meilleur tour. La victoire est donc revenue à Antonio Fuoco, pour la plus grande joie de ses fans et de Prema Racing !

Au feu vert, Gelael prend le meilleur envol et vire en tête au premier virage. Le pilote Indonésien n'y reste pas longtemps puisque Deletraz lui fait l'intérieur dès la deuxième chicane. De son côté, Charles est quatorzième juste devant Rowland alors que de Vries est bon dernier.

Au troisième tour, le Monégasque prend la treizième place de Nato avant de signer le meilleur tour en 1'34''199 pendant que Gelael reprend le commandement de la course. Six boucles plus tard, Charles passe King mais c'est seulement pour la douzième place.

A la mi-course, Ghiotto est en tête devant Sette Camara, Deletraz et Fuoco tandis que Charles est revenu dixième mais passe neuvième en prenant l'avantage sur Albon. Au quinzième tour, Markelov perd deux places d'un coup alors qu'à l'inverse, Albon en gagne deux. Charles est donc toujours neuvième mais il perd un morceau d'aileron avant en pleine ligne droite ce qui risque de le gêner pour les six derniers tours.

En passant sous le drapeau à damiers, Luca Ghiotto remporte cette fois une victoire totalement réglementaire et méritée. Sette Camara termine deuxième juste devant Fuoco qui pour une fois, sauve les meubles pour Prema Racing. Grâce aux 37 points rapportés par l'Italien, Prema remonte à la deuxième place et passe devant DAMS alors que Russian Time ne les précède que de 7 points.

De son côté, Charles n'a rien pu faire et ne termine que neuvième, en dehors de la zone des points. C'est un week-end très bizarre puisqu'il n'a pas marqué le moindre point du week-end, tout comme Rowland. De son côté, Markelov en obtient deux.

TOP 5 de la course : 
01. L.Ghiotto (Vainqueur)
02. S.Sette Camara + 2''266
03. A.Fuoco + 4''505
04. L.Deletraz + 6''246
05. R.Mehri + 11''803
...
09. C.Leclerc + 23''263

TOP 5 du championnat pilotes : 

01. C.Leclerc : 218 points
02. O.Rowland : 159 points
03. A.Markelov : 152 points
04. L.Ghiotto : 150 points
05. N.Latifi : 132 points

TOP 5 du championnat équipes : 
01. Russian Time : 302 points
02. Prema Racing : 295 points
03. DAMS : 291 points
04. ART GP : 190 points
05. Rappax : 136 points