WSK Euro Series - Samedi : Le titre n'est plus très loin !

C'est sous un ciel clément et une température avoisinant les 35°C que Charles se rend à la dernière manche du championnat WSK Euro Series.
Le Monégasque arrive sur la piste Espagnole de Zuera en leader et seuls quatorze points suffisent pour qu'un nouveau titre apparaisse à son palmarès.

Lors des Essais Chronos, les résultats furent encourageants puisque le pilote ART GP, a obtenu une belle quatrième place (1:00.515). Seuls Antonio Fuoco, Nicklas Nielsen et son co-équipier Ben Barnicoat, sont parvenus à le devancer mais seulement de quelques dixièmes.
Rien de bien alarmant comparé à la performance de l'un de ses rivaux, le Hollandais Max Verstappen, seulement dix-neuvième pour sa première course avec un châssis Zanardi. (Ce dernier ayant quitté Intrepid après l'histoire du Championnat d'Europe).

La quatrième place de Charles Leclerc le classe donc parmi les douze pilotes retenus pour la Superpole, que le pilote Monégasque ne disputera finalement pas, puisque un problème technique l'a obligé à rester aux stands. Le problème viendrait de la guillotine de valve d'échappement qui serait restée bloquée.

Au terme de la Superpole, Antonio Fuoco obtient le meilleur temps et les trois points qui vont avec. Suivent Ben Barnicoat et Nicklas Nielsen, deuxième et troisième. Charles est donc dans le Groupe B, comme son co-équipier, Ben Barnicoat.

Pour la première des trois manches qualificatives du jour, ce sont les Groupes A et B qui s'affrontent. Sur la grille de départ, Charles Leclerc pointe au sixième rang.

Au départ, le Monégasque gagne trois places plus deux autres lors des deux tours suivants. Au quatrième tour, Ben Barnicoat mène devant Charles Leclerc et Thiago Vivacqua. Au terme des neuf tours de course, le classement ne bouge pas et c'est donc un nouveau doublé pour l'équipe ART GP !

Pour la seconde manche qualificative (B-D) le Monégasque s'élance troisième. A l'issue du deuxième tour, Charles Leclerc occupe déjà la tête de course mais dans le dernier tour, le pilote ART GP perd trois places et se retrouve en quatrième position. Ceci étant sans doute du à un petit contact avec un concurrent.

Lors de la troisième et dernière manche qualificative du jour, opposant les Groupes B et E, Charles s'élance depuis la cinquième position.
Au départ et comme souvent, le Monégasque prend un très bon envol et pointe au troisième rang au terme du premier tour. Au quatrième tour, le pilote ART GP prend les commandes de la course tandis que Ben Barnicoat ne cesse de perdre des places.
A l'arrivée, Charles Leclerc l'emporte devant Damiano Fioravanti et Paolo Ippolito.

Au soir de cette première journée de course, Charles mène devant Tom Joyner et Ben Barnicoat. Le principal adversaire du Monégasque au championnat, l'Italien
Antonio Fuoco, n'est que douzième.

Max Verstappen qui dispute sa première course avec un châssis Zanardi pointe au trente-deuxième rang, mais il ne fait presque aucun doute que le pilote Hollandais sera très vite de retour aux avants-postes.