F1 2022 : en route pour Miami !

Deux semaines après le Grand Prix d'Imola, la Formule 1 arrive en Amérique du Nord et pose pour la première fois ses valises à Miami. Les choix de la F1 pour cette course ont de quoi laisser sceptique, puisqu’elle a installé une marina de yachts sur une fausse eau en plein cœur du circuit... Cela ayant pour but d'accueillir de riches VIP qui débourseront près de 10 000$ par jour et par personne pour vivre le Grand Prix dans ces conditions.

La piste : 
Prise dans le sens antihoraire et longue de 5,410 km, la piste a été dessinée par la société britannique Apex Circuit Designs. Elle totalise 19 virages et porte le nom de "Miami International Autodrome." De ce que nous pouvons voir sur cette vidéo, le tracé a quelques ressemblances avec Sotchi (avec des lignes droites plus longues) tandis que les derniers enchainements de virages ressemblent plus au deuxième secteur de Baku, lorsque les voitures passent dans la partie étroite de la ville.

Les évolutions :
Juste après le Grand Prix d'Imola, la presse italienne a rapporté que Ferrari allait introduire un nouvel aileron arrière pour Miami ainsi que quelques nouveautés sur le fond plat. Finalement, les prochaines grosses évolutions verront très vraisemblablement le jour à Barcelone car Mattia Binotto a indiqué qu'il y aurait bien quelques nouveautés mais elles seront minimes.

"Nous n’aurons pas de grandes évolutions mais nous aurons de nouvelles pièces sur la voiture. Miami est un circuit à haute vitesse et en termes d’appui, par rapport aux circuits déjà visités, il est tout à fait différent car il nécessite moins d’adhérence aérodynamique. Nous allons adapter notre voiture en fonction du niveau d’appui du circuit et continuer à travailler pour éviter le marsouinage qui est encore présent. Nous en avons plus que Red Bull et il y a aussi encore de la performance potentielle que nous devons essayer d’atteindre."

Le championnat : 
En tête depuis le premier Grand Prix de la saison, Charles n'a plus "que" 27 points d'avance sur Max Verstappen. Le Grand Prix d'Imola a été une aubaine pour le pilote Red Bull, qui a pu faire la moitié de son retard grâce à la course sprint. Ce week-end, Ferrari et Charles doivent mettre les bouchées doubles pour reprendre l'ascendant.

Les trois zones DRS :
- entre les virages 9 et 11.
- dans la deuxième moitié de ligne droite entre les virages 16 et 17.
- dans la ligne droite des stands.

Les horaires de ce week-end :
Vendredi 6 mai :

20h30 : Essais Libres 1
23h30 : Essais Libres 2

Samedi 7 mai :
19h00 : Essais Libres 3
22h00 : Qualifications

Dimanche 8 mai : 
21h30 : Course (57 tours)

Enfin, n'oubliez pas de nous rejoindre sur notre compte Twitter ainsi que sur notre page Facebook !


Photo : thesportsrush.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.