Officiel : Frédéric Vasseur remplace Mattia Binotto chez Ferrari !

L'annonce n'était plus qu'un secret de polichinelle mais désormais, elle est bien officielle : Frédéric Vasseur prendra ses fonctions chez Ferrari dès le 9 janvier, soit huit jours après le départ officiel de Mattia Binotto.
Signalons que personne depuis Stefano Domenicali (fin 2014), ni Mattiacci, ni Arrivabene ni Binotto ne savaient ce qu’était que diriger une équipe. Avec un directeur comme Vasseur, les Italiens vont filer droit car il est connu pour ne pas faire dans la dentelle. Tant mieux !

"Je suis vraiment ravi et honoré de prendre la tête de la Scuderia Ferrari en tant que directeur. Je suis passionné de sport automobile depuis toujours et pour moi, Ferrari a toujours représenté le pinacle du monde de la compétition. J’ai hâte de travailler avec cette équipe vraiment passionnée et talentueuse afin d’honorer l’histoire et l’héritage de la Scuderia. Je veux pouvoir offrir des résultats à nos tifosi partout dans le monde."

Frédéric Vasseur en quelques mots :
"Fred Vasseur" a beaucoup d'expérience dans le développement d'équipes en sport automobile. Il a créé l’équipe ASM en 1996 avec laquelle il remportera la F3 Euro Series de 2004 à 2007. Hamilton et Grosjean font partie des pilotes titrés avec le Francilien. En 2005 il s’associe avec Nicolas Todt (manager de Charles) et crée l’équipe ART GP qu’on ne présente plus. En tout, ses écuries ont remporté 8 titres de champions en GP3 Series, 8 titres en GP2 Series et 2 titres en GP2 Asia Series.
Depuis 2017, il est le directeur sportif d’Alfa Romeo et c’est également, en partie, à lui que l’on doit l’arrivée de Charles en Formule 1 en 2018. Chez Ferrari, le trio Vasseur, Todt, Leclerc se reformera et l’on espère déjà un avenir aussi prometteur que celui d’ART GP à sa création. Attention toutefois à ne pas comparer cette nouvelle ère à celle de Schumacher, Todt (père), et Brawn puisque 20 à 25 ans les séparent. Lorsque Todt est arrivé, la voiture ne fonctionnait pas et là ce n'est plus le cas !

La tâche est dure mais pas insurmontable !
Le Français aura fort à faire pour redresser la barre au sein d'une écurie qui a fait son retour aux avant-postes cette année mais a été plombée par les pépins techniques et des erreurs stratégiques sans fin. Nous ne parlons même pas de l'instabilité de sa direction. Il fallait faire le ménage, remanier tout ça et Frédéric Vasseur semble le plus apte à réaliser ça aujourd'hui. Signalons qu'il sera la cinquième personne à prendre la tête de la Scuderia en dix ans. Parviendra-t-il, contrairement à ses quatre prédécesseurs, à mener les rouges au titre mondial ? C'est tout ce que l'on espère !

Charles et Vasseur, un duo reconstitué !
Souvenez-vous qu'en 2018, Vasseur avait été le premier directeur d'écurie à faire confiance à Charles pour un poste de titulaire. Le Monégasque lui a ensuite prouvé qu'il avait bien fait, puisque cette année-là, il avait récolté 39 points quand son équipier (Marcus Ericsson) n'en avait rapporté que neuf. Nous ne savons pas encore quelle sera la politique du Français mais construire une équipe autour de la pépite Monégasque pourrait bien être à l'ordre du jour. Si ça a fonctionné pour Mercedes avec Hamilton et que ça fonctionne encore avec Red Bull et Verstappen, il y a de grandes chances pour que Ferrari suive le mouvement. Ils savent faire une voiture rapide, à eux de nous prouver qu'avec une meilleure gestion à tous les niveaux, ils sont capables de redorer le blason de cette écurie aussi prestigieuse !


Photo : sport.de

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.