WSK Euro Series à La Conca : Un début de week-end difficile

Après sa belle victoire lors de la dernière Winter Cup, c'est en minibus et en compagnie de ses mécanos, que Charles Leclerc s'est rendu sur le circuit de La Conca, théâtre de la première manche des WSK Euro Series.

La première nouvelle du week-end intervient dès le Vendredi avec Michael Schumacher qui ne s'est finalement pas présenté lors des vérifications techniques. Il ne roulera pas ce week-end.
D'après les rumeurs qui circulent sur la toile, Michael Schumacher n'a pas voulu participer car il était tout simplement trop lent. On parle de cinq dixièmes au tour à ses coéquipiers de chez TonyKart, ce qui constitue un gouffre pour un pilote engagé en KZ1.

En revanche, bonne nouvelle pour les fans du pilote Allemand, il vous sera possible de le voir à Varennes-sur-Allier en Septembre prochain, puisqu'il devrait participer au Championnat du Monde KZ1.

Revenons côté piste. Durant les deux dernières séances d'essais libres, Charles a montré que désormais, il faudra compter avec lui dès les qualifications et durant tout le weekend. En effet, une quatrième et deuxième place montrent que la fièvre de la Winter Cup a quitté celui que l'on considère déjà comme la révélation de l'année en KZ1.
Côté météo, le thermomètre affiche 12°C dès le matin, soit dix degrés de plus qu'à Lonato. Les nuages gris ont également laissé place au soleil.

Lors des essais chronométrés, le pilote ART GP signé son meilleur temps en 45''215, synonyme d'une solide deuxième place !
Le champion Monégasque ne termine qu'à 0''019 de la pole position décrochée par Fabian Federer (45''196) alors qu'il détenait la pole provisoire depuis le début de la séance. Max Verstappen est troisième.
Signalons que les manches et les Finales seront certainement très serrées, puisque à l'issue des essais chronométrés, vingt-quatre pilotes se tiennent en sept dixièmes !

Le Samedi est dédié à deux manches qualificatives et une finale. Durant la première manche de 12 tours, Charles s'élance depuis la deuxième position. Le soleil est maintenant caché par les nuages et la température n'est plus que de 7°C.

Cependant, Fabian Federer et Charles anticipent le départ et écopent d'une pénalité de dix secondes qui leur est infligée en fin de course.
Bien que les deux hommes passent la ligne d'arrivée deuxième et troisième, cette sanction les renvoi au fond du classement, en vingtième et vingt-et-unième position. C'est un gros coup dur puisque les deux pilotes étaient dans le rythme pour la victoire. La première place revient donc à Max Verstappen qui devance Ben Hanley et Jorrit Pex.

Sur le plan météorologique, la deuxième manche est identique à la première puisqu'il fait encore gris et qu'il fait toujours frais (7°C).

Le Monégasque s'élance vingt-et-unième mais la malédiction continue puisque à la fin du premier tour, le voici avant-dernier (vingt-sixième). Le pilote ART GP a lutté pour refaire son retard et il termine finalement vingtième, dans l'aspiration d'Anthony Abbasse. Même si la victoire revient une nouvelle fois à Max Verstappen, les pilotes ART décrochent les deux meilleurs temps de la course, Ben Hanley devançant Charles.

Au moment où le Monégasque monte dans son kart pour participer à la Finale, toute l'équipe espère une belle remontée de leur jeune poulain. Et c'est qu'il fera ! En s'alignant sur la neuvième ligne (dix-huitième), Charles sait qu'il ne doit pas trop perdre de temps en font de classement.

Dès le départ, le jeune loup sort les crocs et gagne sept places dans le premier tour ! Pendant ce temps, Ben Hanley retombe au fond du classement puisque Marco Ardigo l'a envoyé en tête à queue.
Au sixième des seize tours de course, le Monégasque est déjà revenu au huitième rang, mais il ne s'arrête pas en si bon chemin.
A la mi-course, le voici juste derrière un groupe composé par huit pilotes, mais à deux tours du but, le voici repoussé en douzième position alors qu'il était huitième.

Dans le dernier tour, les positions ne changent pas et c'est Max Verstappen qui remporte la première finale du week-end. Le pilote Hollandais devance Jorrit Pex et Paolo de Conto.
En terminant douzième, Charles a gagné six places et termine devant des pilotes beaucoup plus expérimentés comme Davide Forè mais aussi et surtout devant son co-équipier Ben Hanley qui ne pointe que seizième.

La journée de demain sera identique à celle d'aujourd'hui :
Deux manches qualificatives à 10.40 et 12.20 puis la Finale à 15.05.