Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas !

Le soleil est de mise pour la deuxième manche du Championnat WSK Euro Series. Cette fois-ci, le petit monde du kart fait étape sur le circuit Espagnol de Zuera, un circuit où Charles a été titré dans ce même championnat il y a quelques mois, dans la catégorie KF2.

Après avoir signé des performances constantes durant les essais libres, le pilote Monégasque (et non pas chinois comme écrit sur le live timing) n'a signé que le onzième temps des essais chronométrés.
Il aura fallu attendre trois minutes avant que les pilotes ne prennent la piste. A l'issue de cette séance, la hiérarchie semble curieusement inhabituelle.

La pole position revient au Belge Jonathan Thonon et il devance le leader du championnat, Max Verstappen, de quelques millièmes.
Ce qui paraît étrange, c'est la performance de son équipier Jorrit Pex, qui ne pointe qu'au dix-septième rang, mais aussi les positions obtenues par les deux pilotes ART GP.
Bien que les écarts soient très faibles, Ben Hanley n'est que onzième et Charles ne pointe qu'à un modeste treizième rang. Tout cela laisse évidemment entrevoir une belle et rude bataille en milieu de peloton, lors de la première manche.

La première manche ne compte que neuf tours mais celle de Charles n'aura durée que quelques instants. Le pilote Monégasque renonce une nouvelle fois dans le premier tour, après une sortie de piste avec Jordon Lennox-Lamb. La manche est remportée par Max Verstappen devant le Belge Jonathan Thonon, tandis que Ben Hanley est parvenu à revenir jusqu'en cinquième position.

La grille de départ de la deuxième manche est l'ordre d'arrivée de la première. Charles s'élance donc depuis l'avant-dernière place mais bonne nouvelle, le live timing a enfin rendu la nationalité Monégasque à son propriétaire. Après un très bon départ et six places gagnées, le pilote ART GP a une nouvelle fois été contraint de mettre pied à terre au bout de cinq tours de course. La victoire revient à Jonathan Thonon devant Marco Ardigo et Ben Hanley.

La Finale de douze tours, se déroule en toute fin de journée.
Jonathan Thonon vient se placer sur la pole position, alors que nous retrouvons à ses côtés l'Italien Marco Ardigo. Ben Hanley est quatrième, Max Verstappen dixième alors que le pauvre Charles est contraint de partir depuis la dernière position.

Le départ se déroule sans encombre et le jeune Monégasque en profite pour grapiller quatre places, pour pointer vingt-deuxième à la fin du premier tour. Mais il semblerait que quelque chose ne tourne pas rond sur le châssis du Monégasque, qui est étonnement lent !

Alors qu'il est pourtant réputé pour ses belles remontées, Charles n'arrive pas à revenir vers le haut du classement, ni à faire de bons temps. La preuve, il n'est même pas en mesure de dépasser les derniers concurrents !

A la fin de la course, la victoire revient à Marco Ardigo devant Max Verstappen et Jonathan Thonon. Ben Hanley termine quatrième, Charles Leclerc vingtième, mais cette position a été acquise au grès des abandons des pilotes qui le précédait.

Il n'y a pas grand chose à dire ce soir, dans la mesure où nous n'avons pas vraiment d'information à propos des abandons de Charles.
Cependant, ces contre-performances récentes ne sont vraiment pas habituelles pour lui. Rappelons qu'il a été contraint à l'abandon à quatre reprises en seulement trois weekends de course (dont deux sur problème mécanique), même si le châssis ART a montré un gros niveau de performance. Nous espérons vraiment qu'il ne s'agit que d'une mauvaise passe et que la tendance s'inversera très vite !