F1 - Bahreïn : Charles démarre du bon pied !

La deuxième manche de la saison se tient sur le circuit de Bahreïn, et c'est le premier Grand Prix qui se déroulera de nuit cette saison. Après une première course très encourageante pour Charles, il doit maintenant se concentrer sur ce nouveau rendez-vous qui l'a vu briller lorsqu'il évoluait en Formule 2.

Les essais libres 1 démarrent à peine que Max Verstappen est déjà au ralenti. La Red Bull est touchée par un problème mécanique qui l'oblige à revenir en roue libre vers les stands. Si le Hollandais y parvient grâce à l'aide des commissaires, sa monoplace ne quittera pas le garage du reste de la séance, lui faisant perdre 1h30 de roulage.

De son côté, Charles signe un premier chrono en 1'35''530, ce qui le place dans le rythme des Force India et des Williams, comme c'était déjà le cas à Melbourne Malheureusement, il effectue un tête à queue dès son troisième tour (en pneus médiums) et il est contraint de rentrer aux stands, ses pneus étant bons pour la poubelle. Notons qu'au tour précédent, Stroll s'est fait piéger au même endroit et de la même manière car la piste est très poussiéreuse et donc très glissante.

Fort heureusement, la séance se termine vraiment bien puisque Charles est douzième au moment où le drapeau à damiers est abaissé.
La température est bien plus haute que celle prévue dimanche soir mais cela reste quand même encourageant car la performance est là.
On préfère le voir se battre, même si c'est simplement pour la queue du peloton, plutôt que de le voir à deux secondes des derniers comme Sauber en avait malheureusement l'habitude en 2017.

Les essais libres 2 se déroulent dans la nuit et donc dans les mêmes conditions que celles des qualifications et du Grand Prix.

Là encore, Charles passe la majeure partie de la séance à la douzième place avant de redescendre à la seizième. Néanmoins, le Monégasque a collé trois dixièmes à son équipier lors de la première séance et plus de deux dans la deuxième. Il a également été plus rapide que les deux Williams ainsi que la Toro Rosso de Brandon Hartley, ce qui est très encourageant pour la suite du week-end !

Déclaration de Charles :
"En général, ça a été un jour plutôt positif pour nous. Notre simulation type qualifications était bonne et la voiture était agréable à piloter.
À la fin de la deuxième session, j'ai fait une simulation de drapeau rouge. Nous regarderons ce que nous avons appris pendant les sessions d'aujourd'hui et nous en tirerons parti pour la troisième séance libre et pour les qualifications. J'ai hâte d'être de retour dans la voiture demain."

Une réflexion sur « F1 - Bahreïn : Charles démarre du bon pied ! »

  1. Bravo Charles ! Chi va piano, va sano e LONTANO !!!!! Ce n’est que le début d’une immense carrière en F1. Échelon après échelon !

Les commentaires sont fermés.