F1 : en route pour Hockenheim !

Après son deuxième abandon de l'année, Charles veut se rattraper sur un circuit où il avait remporté une magnifique victoire en Formule 3.
En effet, il découvrait cette piste en 2015  et avait gagné sous la pluie face à Felix Rosenqvist, futur champion de la discipline. Troisième de ce championnat de Formule 3, Antonio Giovinazzi avait terminé troisième et sera au volant de la Sauber de Marcus Ericsson lors de la première séance d'essais libres.

Le circuit :
Depuis sa nouvelle configuration, née en 2001, le circuit est beaucoup plus lent qu'à l'époque de ses trois longues lignes droites. Désormais, il faut privilégier l'appui aérodynamique mais c'est aussi un tracé où les dépassements sont nombreux. Il est long de 4,574 km et comporte 13 virages.

Zone DRS :
Comme c'était déjà le cas au Red Bull Ring et à Silverstone, il y aura trois zones de DRS. La première est située dans la ligne droite des stands, la seconde entre les virages 1 et 2 alors que la troisième est entre les virages 4 et 5. Notons que la deuxième zone est tellement courte qu'elle pourrait être complètement inutile pour dépasser mais utile pour gagner un peu de temps.

Le choix pneumatique de Charles :
Ce week-end, Charles a choisi 3 trains de pneus médiums (blancs), deux trains de tendres (jaunes) et 8 d'ultra tendres (violets). Il est le seul a avoir opté pour ce choix alors que son équipier aura 2 médiums, 3 tendres et 8 ultra tendres.

Programme du week-end :
Vendredi 29 juin :
11h00 : Essais Libres 1
15h00 : Essais Libres 2

Samedi 30 juin :
12h00 : Essais Libres 3
15h00 : Qualifications

Dimanche 1er juillet :
15h10 : Course (52 tours)