F1 - Sotchi : une journée productive pour Charles

Le week-end démarre d'une manière plutôt étonnante puisque nous connaissons déjà les cinq pilotes qui occuperont les cinq dernières places sur la grille de départ. Le quinté dans l'ordre : Ricciardo, Verstappen, Alonso, Gasly et Hartley. En effet, ces derniers ont changé une grande quantité de pièces et accumulent les pénalités.
Les Toro Rosso ont par exemple la toute dernière évolution du moteur Honda (Spec-C) et le motoriste Nippon préfère prendre des pénalités en Russie plutôt qu'à domicile dans une semaine.

La journée démarre avec des essais libres 1 assez calme, même si de nombreux titulaires sont remplacés par des troisièmes pilotes. Ainsi, Markelov roule dans la Renault, Norris chez McLaren, Latifi chez Force India et Giovinazzi chez Sauber. Sainz, Alonso, Perez et Ericsson se retrouvent donc "à pied".

Il faut attendre 20 minutes pour voir Charles réaliser son premier tour chrono en pneus ultra tendres (violets). A la mi-séance, on voit la voiture de Charles montée sur des tréteaux avec des mécaniciens qui s'affèrent sur la partie arrière de la voiture. Après une demi-heure passé aux stands, Charles reprend la piste à 20 minutes du drapeau à damiers mais sans chercher la performance. Le Monégasque travaille sur autre chose mais il se plaint également du comportement de sa voiture qui est très baladeuse. Il termine quatorzième, derrière un surprenant Giovinazzi qui termine dixième.

En essais libres 2, il faut 20 minutes pour voir Charles signer son premier tour chrono. Le Monégasque qui, rappelons-le, apprend la piste, a un peu de mal avec l'équilibre de sa voiture. A une heure du drapeau à damiers, Charles est neuvième et semble avoir résolu une bonne partie de ses soucis d'adhérence. Finalement, il termine treizième à un dixième d'Ericsson qui est trois places devant lui. S'il envisage de marquer quelques points, il est dans le bon wagon !

Signalons qu'au soir de cette première journée, Charles n'a pas utilisé un seul train de pneus tendres (jaunes). Il les réserve sûrement pour demain matin et pour la course de dimanche.

Déclaration de Charles après la journée du vendredi :
"J’ai roulé pour la première fois sur ce circuit aujourd’hui, et je travaille encore pour trouver mon rythme. Les conditions de piste se sont améliorées durant toute la journée, et nous avons testé différents types de pneus. Nous allons travailler dur pour découvrir le moyen de nous améliorer pour demain, qui est la journée qui va compter. J’ai hâte de disputer les qualifications."