Barcelone 2 : bilan de la deuxième semaine

La deuxième semaine d'essais vient tout juste de se terminer et elle nous a réservé son lot de surprises. Chez Mercedes, on a opté pour une "nouvelle voiture" mais Toto Wolff a déclaré que cela était prévu depuis longtemps. Cette semaine, la W10 était dotée d'un nouvel aileron avant, des ailettes de type S-Duct, un nouveau T-Wing et un nouveau font plat. Ce sera très probablement celle qui sera utilisée à Melbourne, la première étant plutôt une version de base.

De petites pannes, une sortie de piste et le meilleur temps !
La première mauvaise nouvelle est venue dès mardi matin, puisque Charles n'a couvert que 29 tours à cause de plusieurs alertes de température qui se sont affichées sur les ordinateurs des ingénieurs.
La Scuderia a donc du vérifier tout le circuit de refroidissement, ce qui a cloué la voiture au garage jusqu'en fin de matinée. La suite de la journée s'est passée sans encombre.

Mercredi matin, Vettel travaillait normalement lorsqu'il a tout d'un coup perdu le contrôle de sa voiture et a tiré tout droit dans les tecpro.
Les mécaniciens ont tout juste eu le temps de remettre la voiture en état pour Charles que la journée était terminée. Le Monégasque n'a pu faire qu'un simple tour d'installation.

Hier, Charles a roulé toute la journée et a bouclé un total de 137 tours dont le plus rapide en 1'16''231, soit à peine 0''058 moins vite que la pole position 2018 de Lewis Hamilton qu'il avait établie en 1'16''173. Aujourd'hui, Vettel a amélioré le temps de son équipier de dix millièmes et signe le meilleur temps de la semaine en 1'16''221 malgré un problème électrique que l'équipe a jugé mineur.

Mercedes également en panne !
L'après-midi et alors que Vettel a pu rouler sans problème, c'est au tour de la Mercedes W10 de Bottas de tomber en panne de pression d'huile. Le Finlandais s'est arrêté juste après être sorti des stands et ne voulant pas prendre le moindre risque, Mercedes a décidé de changer le moteur thermique et d'en remettre un nouveau. Par ce procédé, l'équipe de Brackley a voulu se pencher sur la panne tout en continuant de faire rouler sa voiture afin de récolter de nouvelles données. Le pari a été perdu puisque Bottas n'a repris la piste que 6 minutes avant la fin de la séance.

Il n'empêche que la marque de l'étoile a bien terminé sa semaine puisque Lewis Hamilton s'est approché à trois millièmes du chrono de Vettel grâce à un tour en 1'16''224. Ainsi, au cumul des temps, Vettel, Hamilton et Charles ne se tiennent qu'en dix millièmes ! Si Ferrari et Mercedes ont dégainé les premières, difficile de juger à quel point les deux équipes cachent leur jeu. Ce qui est sûr, c'est que Charles est bel et bien là et il voudra également avoir sa part du gâteau, c'est certain !

Et les autres ?
Au cumul des meilleurs temps de chaque pilote, Red Bull pourrait sembler en retrait, mais il n'en est rien. Pierre Gasly ayant détruit sa monoplace hier après avoir freiné dans l'herbe du virage 9, les mécaniciens ont réussi la prouesse de remettre la voiture en état pour Max Verstappen mais le Hollandais n'a pu accomplir qu'une trentaine de tours sans jamais rechercher la performance. Malgré ça, elle reste assurément la troisième force du plateau devant Renault qui semble mieux armée que l'an dernier.

La Toro Rosso tourne comme une horloge contrairement à la Haas et à la McLaren qui détiennent la palme du plus grand nombre de pannes. Si les Racing Point sont discrètes, c'est une fois encore dû au manque de pièces et donc de roulage. En queue de peloton, les Williams ont bien roulé cette semaine mais n'ont pas encore cherché la performance.
Pour l'équipe de Claire Williams, la priorité était de rattraper un maximum de retard par rapport à la semaine dernière. Espérons que Russell et Kubica retrouvent des couleurs rapidement !

Déclaration de Charles : 
"Clairement, je pense que nous ne sommes pas à fond. Il y a encore de la marge mais à titre personnel je dois aussi apprendre et être plus à l’aise avec la voiture. L’équilibre est bon et n’a pas changé. Il y a beaucoup à apprendre mais c’est un bon début. Après, ce ne sont que des essais. Actuellement, nous semblons forts mais nous ne savons pas si Mercedes cachent leur jeu, ni à quel point. Nous le saurons seulement en qualifications. Pour le moment, nous sommes satisfaits du travail accompli."

Classement combinant le meilleur temps de chaque pilote : 
01. S. Vettel (Ferrari) 1'16''221
02. L. Hamilton (Mercedes) 1'16''224
03 C. Leclerc (Ferrari) 1'16''231
04. V. Bottas (Mercedes) 1'16''561
05. N. Hülkenberg (Renault) 1'16''842
06. A. Albon (Toro Rosso) 1:16.882
07. D. Kvyat (Toro Rosso) 1'16''898
08. C. Sainz (McLaren) 1'16''913
09. R. Grosjean (Haas) 1'17''076
10. L. Norris (McLaren) 1'17''084
11. P. Gasly (Red Bull) 1'17''091
12. D. Ricciardo (Renault) 1'17'114
13. K. Räikkönen (Alfa Romeo) 1'17'239
14. L. Stroll (Racing Point) 1'17''556
15. K. Magnussen (Haas) 1'17''565
16. A. Giovinazzi (Alfa Romeo) 1'17''639
17. M. Verstappen (Red Bull) 1'17''709
18. S. Perez (Racing Point) 1'17''791
19 G. Russell (Williams) 1'18''130
20. R. Kubica (Williams) 1'18''993 

 

2 réflexions au sujet de « Barcelone 2 : bilan de la deuxième semaine »

  1. Je pense que Mercedes et Ferrari seront très proches en performance et que le développement de la voiture sera la clé du futur champion des constructeurs.
    Charles est au niveau de Vettel sur un tour, il n'y a pas de doute. Cette année devra préparer l'année prochaine où Charles aura appris pour tenir tout un championnat sous grande pression dans un Top Team.

  2. Bravo Charles la Ferrari est superbe et tu l'as dompte de façon impeccable j'espère que ce pur-sang te permettra d'accomplir de grandes choses Forza Ferrari que la compétition et la compétitivité soient les seuls maître mot de cette saison pas de consignes d'équipe seule la performance compte

Les commentaires sont fermés.