F1 - Singapour : Charles déçu malgré le doublé de Ferrari !

Six ans jour pour jour après avoir perdu le Championnat du Monde de kart KZ1 face à Max Verstappen et en ce jour d'anniversaire d'Anthoine Hubert, Charles peut profiter de sa pole position pour refaire une partie de son retard sur le Hollandais au championnat. Avant de croire à la victoire, il va falloir être irréprochable en terme de stratégie !

Signalons l'exclusion de Daniel Ricciardo des qualifications à cause d'un problème relevé sur l’utilisation de son MGU-K pendant la Q1. L'Australien a dépassé la puissance maximum de 120 kw pendant la séance et comme l'a dit la FIA, même s’il n’y a pas eu d’avantage en performance, une infraction reste une infraction et elle doit être sanctionnée. C'est un coup dur pour l'écurie Française.

Au départ, Charles s'extirpe parfaitement bien de sa pole position et il entre en tête dans le premier virage. Derrière, Hamilton ne prend pas un super départ et se voit subir une grosse pression de la part de Vettel dans les premiers virages. Au terme de ce premier tour, Ricciardo repasse déjà par les stands pour chausser les médiums (jaunes) à cause d'une légère crevaison suite à une touchette avec Sainz.

Au sixième tour, le rythme est très lent puisque nous sommes à plus de 10 secondes des chronos de qualifications. Devant, Charles sort tout juste Hamilton de sa zone DRS tandis que Vettel reste en embuscade.
Dix tours plus tard, l'écart entre les six premiers n'est que de 5 secondes, preuve que nous sommes déjà dans une phase de gestion des pneus.

Au vingtième tour, Vettel et Verstappen entre ensemble dans la voie des stands pour chausser les pneus durs (blancs). Les deux pilotes sont maintenant séparés par la Renault d'Hülkenberg. Au tour suivant, c'est Charles qui s'arrête également pour les pneus durs et il ressort juste derrière Vettel ! Tout est à refaire pour le Monégasque qui doit absolument rester concentré et ne pas céder à l'énervement d'être ressorti derrière son équipier.

Au vingt-sixième tour, Mercedes demande curieusement à Bottas de rouler en 1'48 alors qu'il venait d'effectuer un tour en 1'45 ! Cela permet à Hamilton de s'arrêter tranquillement et de ressortir juste devant Bottas qui s'est exécuté et a ralenti Albon pour favoriser son équipier.

A la mi-course, Vettel est virtuellement en tête devant Charles mais les Ferrari remontent sur Stroll, Ricciardo, Gasly et Giovinazzi qui ne se sont toujours pas arrêtés. Si l'Allemand ne semble pratiquement pas perdre de temps lors des dépassements, Charles perd 1'3 en passant un tour derrière Stroll, 0'5 derrière Ricciardo et encore 1'3 sur Giovinazzi.

Au trente-troisième tour, il n'y a plus personne entre les deux Ferrari mais Charles s'emploie à combler un écart de plus de six secondes.
Il signe d'abord le meilleur tour en course en 1'45''250 puis en 1'45''054 avant que Russell s'accroche avec Grosjean causant ainsi son premier abandon de la saison mais également celui d'une Williams. Sa voiture étant dans le mur, voici l'entrée en piste de la Safety Car !

Pendant la neutralisation, Charles dit qu'il reste bel et bien concentré même s'il ne comprend pas du tout pourquoi ils ont choisi de favoriser Vettel alors qu'il n'était que troisième.

Au restart, les pilotes repartent pour les 20 derniers tours. Vettel relance parfaitement la course tandis que Perez abandonne sur problème technique et provoque une deuxième apparition de la Safety Car.
Là encore, cette petite pause permet à Ferrari de calmer Charles qui demande s'il peut utiliser toute la puissance du moteur et de ses composants. Le Scuderia peine à le calmer puisqu'ils veulent un doublé sans risquer le moindre accrochage.

A la reprise, il ne reste plus que 30 minutes de course et un total de 13 tours. Là encore, rien ne bouge au classement mais Charles continue de mettre la pression sur son équipier mais pour la troisième fois en 15 tours, revoilà la Safety Car !

La course reprend pour les dix derniers tours et une fois encore, Vettel remet Charles à bonne distance. A 5 tours de l'arrivée, il reprend le meilleur tour à Charles, cette fois en 1'44''943.

Sous le drapeau à damiers, Vettel remporte une victoire qui lui a été offerte sur un plateau ! Les dirigeants de la Scuderia voulaient remonter le moral de l'Allemand qui se fait tuer depuis plusieurs courses par un Charles Leclerc désormais troisième du championnat ! C'est surtout ça qui compte à nos yeux. Même si la stratégie était du côté de Vettel, il ne faut pas nier la grande course qu'il a effectué en repoussant Charles à chaque restart et en se débrouillant bien mieux que lui dans le trafic puisqu'il n'a quasiment pas perdu de temps quand Charles a perdu plus de six secondes. Peut-être qu'on a réveillé la bête !

D'un point de vue mathématique, le Monégasque a maintenant 30 points de retard sur Bottas mais il est surtout revenu à hauteur de Max Verstappen et surtout il compte six points de plus que Vettel. Notons que c'est le premier doublé Ferrari depuis le Grand Prix de Hongrie 2017 et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il était temps !

Verstappen termine troisième devant Hamilton et Bottas. Les Mercedes n'ont pas été au niveau ce week-end mais elles reviendront sans doute dès la semaine prochaine pour le Grand Prix de Russie !

Classement de la course :
01. S. Vettel (Ferrari) Vainqueur
02. C. Leclerc (Ferrari) + 2''641
03. M. Verstappen (RedBull) + 3''821
04. L. Hamilton (Mercedes) + 4''608
05. V. Bottas (Mercedes) + 6''119
06. A. Albon (RedBull) + 11''663
07. L. Norris (McLaren) + 14''769
08. P. Gasly (Toro Rosso) + 15''547
09. N. Hülkenberg (Renault) + 16''718
10. A. Giovinazzi (Alfa Romeo) + 17''855
11. R. Grosjean (Haas) + 35''436
12. C. Sainz (McLaren) + 35''974
13. L. Stroll (Racing Point)  + 36''419
14. D. Ricciardo (Renault) + 37''660
15. D. Kvyat (Toro Rosso) + 38''178
16. R. Kubica (Williams) + 47''024
17. K. Magnussen (Haas) + 1'26''522
18. K. Räikkönen (Alfa Romeo) OUT
19. S. Perez (Racing Point) OUT
20. G. Russell (Williams) OUT

TOP 5 du classement des pilotes :
01. L. Hamilton : 296 points
02. V. Bottas : 231 points
03. C. Leclerc : 200 points
- M. Verstappen : 200 points
05. S. Vettel : 194 points

Classement des constructeurs :
01. Mercedes : 527 points
02. Ferrari : 394 points
03. RedBull : 289 points
04. McLaren : 89 points
05. Renault : 67 points
06. Toro Rosso : 55 points
07. Racing Point : 46 points
08. Alfa Romeo : 35 points
09. Haas : 26 points
10. Williams : 1 point

Déclaration de Charles après l'arrivée :
"C'est très difficile de perdre une victoire de la sorte mais le plus important reste le doublé pour l'équipe. Tout les gars le méritent vraiment, ils ont travaillé si dur pour en arriver là. Nous n'espérions qu'un podium et nous repartons de Singapour avec un doublé. C'est vraiment bien pour l'équipe même si personnellement, ce n'est pas le résultat que j'espérais.
Attendons de voir ce qu'il se passe lors des prochaines courses mais les choses se sont bien améliorées ici et c'est très positif pour nous. Pour ce qui est de la stratégie, j'ai exactement suivi le plan qui était prévu avant la course. J'ai été très lent au début pour pouvoir accélérer à la fin et je n'ai pas du tout vu venir le coup de l'undercut de Sebastian. Nous n'en n'avons même pas parlé pendant le meeting d'avant-course. Je dois regarder ça avec l'équipe car c'est elle qui a les datas et ils ont plus d'informations que celles que j'avais dans la voiture. Encore une fois, l'important reste le doublé même si je suis déçu."

2 réflexions au sujet de « F1 - Singapour : Charles déçu malgré le doublé de Ferrari ! »

  1. C'est d'autant plus injuste que c'est grace à la pole de Charles hier que féfé gagne . Sans celle ci , ham aurait été devant en permanence sur un tel circuit ou il n'y a eut aucun dépassement entre les 6 premiers .
    ( on rapellera que la victoire à Singapour a été obtenue 8 fois sur 11 par le poleman .)
    Ils veulent " rebooster " le seb pour les points , mais c'est fini pour lui versus Charles .
    Charles a tout respecté ( à priori ) , et le team lui pas vraiment .
    Combien de points perdus cette année de la sorte ?

    Bon la bonne nouvelle est quand meme l'auto incroyable .mais j'aimerais bien etre petite souris pour savoir qui ( quel pilote ) l'a faite évoluer aussi bien ! J'ai bien une idée...

    Bon rendez vous dans 6 jours .
    Et Charles avec une nouvelle pole .

    Ps : jamais vu toto aussi colère !! -))

  2. Il est vrai que c'est rageant pour Charles de laisser la place à Vettel... C'est bien de jouer le classement constructeur mais ils doivent laisser s'exprimer les pilotes !!!
    J'aurai été à sa place, j'étais péter un câble !!!
    En tout cas, belle course à lui tout de même

Les commentaires sont fermés.