Virtual GP - Barcelone : Charles perd la victoire dans le dernier tour !

Après une victoire obtenue face à Albon en Chine et une autre perdue toujours face à lui au Brésil, Charles est bien décidé à reprendre la route vers la plus haute marche du podium. S'il est en tête du championnat avec 27 points d'avance sur Vandoorne, il ne faut pas oublier qu'Albon est son adversaire le plus redoutable, même s'il compte 28 points de retard sur le Monégasque. Ce Grand Prix de Barcelone devrait être une fois encore très disputé.

Chez Ferrari, Charles reste bien en place tandis que son équipier change à chaque fois. Au sein de la Ferrari Driver Academy on fait tourner les effectifs puisque après Arthur, Callum Illot et Enzo Fittipaldi, c'est au tour d'Antonio Fuoco de prendre place dans la deuxième SF90. Rappelons que l'Italien a déjà fait équipe avec le Monégasque en Formule 2 chez Prema Racing.

Les engagés :
Mercedes : Esteban Gutierrez et Anthony Davidson
Ferrari : Charles et Antonio Fuoco
Red Bull : Alex Albon et Sergio Aguero (footballeur)
McLaren : Lando Norris et Nicolas Hamilton (demi-frère de Lewis)
Renault : Max Fewtrell et Ian Poulter
Toro Rosso : Vitantonio Liuzzi et Andrea Pirillo (Youtubeur)
Racing Point : David Schumacher et Jimmy Broadbent (Youtubeur)
Alfa Romeo : Antonio Giovinazzi et Thibaut Courtois
Haas : Pietro Fittipaldi et Arthur Melo (footaballeur)
Williams : George Russell et Nicholas Latifi

Qualifications - 18 minutes :
Dans sa première tentative, Charles doit avorter son tour dès la fin du deuxième secteur car il a abusé des limites de la piste. Dans la seconde, il signe le troisième temps en 1'17''268, derrière Russell et le surprenant Esteban Gutierrez. Dans sa dernière, il améliore en 1'17''026 mais reste troisième.

Course :
A l'extinction des feux, Russell prend un mauvais départ et Charles en profite pour se placer deuxième à l'entame du premier virage. Au deuxième tour, le Monégasque aspire la Mercedes de Gutierrez et prend la tête au premier virage. Deux tours plus tard, Albon passe également le Mexicain avant de rentrer aux stands pour monter les médiums (jaunes). Il repart treizième tandis que Russell remonte deuxième après avoir également dépassé Gutierrez qui continue de perdre du terrain.

Au huitième tour, Charles passe également aux stands mais il repart en pneus durs (blancs). Il ressort neuvième, trois secondes derrière Albon mais le Monégasque est sur une stratégie à un arrêt contre deux pour le Thaïlandais.

A la mi-course, Albon retrouve la tête de la course après l'arrêt de chacun. Il devance Charles de cinq secondes mais ce dernier doit également être attentif à ce qu'il se passe derrière lui puisque Russell est à la limite de sa zone DRS. Le pilote Williams est sur la même stratégie que le pilote Ferrari.

Au dix-huitième tour, Charles retrouve la tête de la course après le deuxième arrêt d'Albon qui est reparti septième, en pneus durs (blancs) mais il semble souffrir de la dégradation. Russell est dans sa zone DRS du Monégasque est donne tout pour prendre l'avantage. Quatre tours plus tard, le Britannique est rappelé à l'ordre par les commissaires pour avoir coupé la piste. Il aura trois secondes de pénalité après l'arrivée.

Au vingt-cinquième tour, Russell profite du DRS pour prendre la tête de la course. Charles lui rend la monnaie de sa pièce au tour suivant, avant de perdre une nouvelle fois la tête au tour d'après. A deux tours de l'arrivée, le Britannique parvient enfin à sortir le Monégasque de la zone DRS. C'est maintenant que tout se joue. C'est le sprint jusqu'à la ligne d'arrivée !

A l'entame du dernier tour, Charles reçoit la même pénalité que Russell, c'est-à-dire trois secondes. Il ne gagnera pas ce soir.

Sous le drapeau à damiers, Russell récupère une victoire inespérée mais il faut l'avouer, le plus fort a gagné ce soir ! En terminant deuxième, Charles réalise une bonne opération au championnat puisqu'il intercale Esteban Gutierrez entre lui et Albon, quatrième avec sa stratégie à deux arrêts.

Classement de la course :
01. G.Russell (Williams) Vainqueur
02. C.Leclerc (Ferrari) 
03. E.Gutierrez (Mercedes)
04. A.Albon (Red Bull)
05. N.Latifi (Williams)
06. A.Davidson (Mercedes)
07. A.Giovinazzi (Alfa Romeo)
08. P.Fittipaldi (Haas)
09. A.Fuoco (Ferrari) 
10. M.Fewtrell (Renault)
11. J.Broadbent (Racing Point)
12. T.Courtois (Alfa Romeo)
13. D.Schumacher (Racing Point)
14. S.Aguero (Red Bull)
15. N.Hamilton (McLaren)
16. V.Liuzzi (Toro Rosso)
17. A.Pirillo (Toro Rosso)
18. I.Poulter (Renault)
19. A.Melo (Haas)
20. L.Norris (McLaren) OUT

Voici le classement des pilotes :
01. C.Leclerc : 94 points 
02. G.Russell : 70 points
03. A.Albon : 60 points
04. S.Vandoorne : 49 points
05. G.Zhou : 40 points
06. E.Gutierrez : 33 points
07. C.Lundgaard : 26 points
08. N. Latifi : 23 points
09. A.Giovinazzi : 16 points
- L.Deletraz : 16 points
11. P.Eng : 15 points
12. J.Broadbent : 14 points
13. A.Leclerc : 12 points
- L.Norris : 12 points
15. A.Davidson : 8 points
16. E.Fittipaldi : 6 points
- L.Salvadori : 6 points
18. P.Chaloner (Redeye) : 4 points
- L.Lawson : 4 points
- P.Fittipaldi : 4 points
21. D.Beganovic : 2 points
- A.Fuoco : 2 points
23. N. Hülkenberg : 1 point
- C.Sainz : 1 point
M.Fewtrell : 1 point

Classement des constructeurs :
01. Ferrari : 106 points
02. Williams : 93 points
03. Mercedes : 90 points
04. Renault : 67 points
05. Red Bull : 57 points
06. Haas : 24 points
07. Racing Point : 14 points
08. McLaren : 13 points
09. Toro Rosso : 10 points
- Alfa Romeo : 10 points

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *