F1 2022 : en route pour Suzuka !

Comme pour Singapour, la F1 fait son retour au Japon après trois ans d'absence, et nous aurions bien sûr une grosse pensée pour Jules Bianchi, décédé suite à son accident sur cette piste en 2014.

Un week-end spécial :
Demain, la journée sera atypique. En effet, la deuxième session ne durera pas 1h mais 1h30. Elle sera également intégralement gérée par Pirelli, qui fournira à chaque équipe, un programme de travail avec un nombre de tours à parcourir pré-assigné qui sera le même pour toutes les voitures qui prendront à la piste.

Durant cette deuxième séance libre, Pirelli testera les prototypes de la gamme de pneus 2023, à la probable exception des pneus les plus tendres qui ne sont pas adaptés à la piste de Suzuka. Signalons que les équipes ne seront pas au courant des composés qu'elles utiliseront, car les pneus seront dépourvus de la bande colorée qui caractérise chaque type. Vous l'aurez compris, toutes les informations obtenues lors de cette séance seront exclusivement récupérées par Pirelli.

En cas de pluie, tout sera reporté au Grand Prix du Mexique.

Au classement pilotes, Verstappen sera sans doute titré ce week-end, sur les terres de Honda. Pour cela, il lui faut gagner et signer le meilleur tour en course. S'il y parvient, il sera couronné quoi qu'il arrive. S'il gagne et qu'il ne marque pas le point du meilleur tour, il devra espérer que Charles ne fasse pas mieux que troisième. Rappelons que par le passé, le circuit de Suzuka a couronné un champion à 11 reprises. Piquet en 1987, Senna (1988 et 1990), Prost (1989), Hill (1996), Hakkinen (1998 et 1999), Schumacher (2000 et 2003) et Vettel en 2011.

Pour le titre de vice-champion, la lutte continue d'opposer Charles et Perez. Malgré sa victoire à Singapour, c'est bien le Monégasque qui est devant le Mexicain mais il n'y a plus que deux points d'écart entre eux. Derrière, Russell est à 32 points, Sainz à 33. L'Espagnol souffre de la comparaison avec Charles : 13 à 4 en qualifications et 10 à 7 en course.

Chez les constructeurs, Red Bull file droit vers un nouveau titre mondial, le premier depuis 2013 et donc, depuis l'ère hybride. Derrière l'écurie Autrichienne, Ferrari respire un peu puisque Mercedes se retrouve à 66 points de retard. Le 33 à 2 du week-end dernier leur a fait le plus grand bien. Il faut continuer comme ça !

La zone DRS :
Elle est unique et ce sera dans la ligne droite des stands.
La ligne de détection sera placée juste après le 130R.

Les horaires de ce week-end :
Vendredi 7 Octobre :
05h00 : Essais Libres 1 (Canal + Sport)
08h00 Essais Libres 2 (Canal + Sport)

Samedi 8 Octobre :
05h00 : Essais Libres 3 (Canal + Sport)
08h00 : Qualifications (Canal + Sport)

Dimanche 9 Octobre : 
07h00 : Course (Canal +)


Photo : f1madness.co.za

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.