Championnat du Monde à Varennes : Charles assure l'essentiel !

Avant toute chose, nous vous remercions de votre fidélité, puisque cet article est le centième de notre site ! Sachez que grâce à vous, notre interview avec Jules Bianchi a battu des records, avec plus de 200 visites dans la même journée !

Mais revenons à Varennes. La journée du Vendredi a débutée avec une piste humide, un ciel gris et une température extérieure de 16°C.
Après les Essais Libres du matin qui ont vu le Monégasque terminé cinquième malgré une casse moteur, le pilote ART GP est reparti à l'assaut du chronomètre dès l'après-midi, pour les essais chronométrés.

Malheureusement, au cumul des deux groupes, Charles n'a signé que le vingt-troisième temps (52''431), mais il y a une raison très simple à cela : le pot d'échappement du Monégasque a rendu d'âme pendant les essais chronos, et donc, au pire moment. A croire que parfois, il vaut mieux rester chez soit à jouer de la guitare !

Après une bonne nuit de repos, Charles se présente à la journée du Samedi avec la ferme intention de revenir vers le haut du classement.
Il se place donc quinzième sur la grille de départ opposant les groupes B et C.

Lorsque les feux rouges s'éteignent, le pilote ART GP prend un départ canon et gagne huit places dans le premier tour. Rien que ça !
Dans le quatrième, Charles est déjà revenu au sixième rang et en profite pour prendre l'avantage sur Antony Abasse. L'ordre des premiers ne change pas pendant les six tours suivants, et le Monégasque termine finalement cinquième, après avoir remonté pas moins de dix places en dix tours. Il a donc sauvé les meubles.

L'attente fut longue entre les deux manches qualificatives, mais cinq heures plus tard, le pilote ART GP revient en piste pour l'affrontement entre les groupes A et B.
Parti depuis la seizième place, Charles manque de caller au départ et ne doit son salut qu'à Emilien Grosso. Le Français qui s'élançait derrière lui, n'a pas eu le temps de comprendre que le Monégasque avait (presque) callé et l'a donc poussé, en lui tordant légèrement son pare-chocs arrière. Une fois parti, Charles est parvenu à remonter onzième, mais le choc du départ lui a occasionné un frottement du pare-chocs sur la roue arrière-droite, détériorant ainsi son pneu ainsi que ses performances.

Signalons qu'à l'issue de cette manche, Jaime Alguersuari a été pénalisé de dix secondes pour ne pas s'être placé au bon endroit sur la grille de départ.

A l'issue des manches qualificatives, Marco Ardigo est en tête devant Max Verstappen et Felice Tiene qui semble être enfin de retour en haut du classement. Ben Hanley sera cinquième, Charles neuvième, mais la course risque d'être très animée !

Enfin, sachez que le Monégasque a très gentiment répondu à notre interview que vous pourrez retrouver en ligne d'ici quelques jours, tout comme celle d'Armando Filini !

Les rendez-vous de demain sont faciles à retenir.
12.10 pour la Pré-Finale et 16.05 pour la Finale !