ALPS 2014 : En route pour Imola !

Six mois ! Six mois que Charles n'a pas participé à une course officielle en sport mécanique ! La période d'hibernation est maintenant terminée et le Monégasque s'apprête à franchir un nouveau palier dans sa carrière, celui du monde de la monoplace.
Après plusieurs séances d'essais avec son écurie (Fortec Mortorsport), Charles nous a confié être prêt et très impatient de vivre les émotions que lui procurent les week-ends de course. Lors de la dernière séance d'essais qui se déroulait sur ce même circuit d'Imola, Charles a signé le deuxième temps, juste derrière George Russel.

La première des sept manches du championnat se déroule sur l'autodrome Enzo et Dino Ferrari, à Imola. Le circuit, long de 4.909km (largeur entre 10 et 15 mètres) comporte 17 virages et est l'un des rares circuits Européens où l'on tourne dans le sens anti-horaire.

Histoire :
La piste est située à 40 kilomètres à l'est de Bologne et à 80 kilomètres à l'est de l'usine Ferrari de Maranello. Le circuit fut baptisé du nom du défunt fondateur de Ferrari, Enzo, et de son fils Dino.
Notons qu'avant la mort du commendatore en 1988, le circuit se nommait "Autodromo Dino Ferrari". Le circuit Italien s'est vraiment fait connaître en accueillant le Grand Prix d'Italie 1980 de Formule 1, le circuit de Monza étant en travaux au même moment.
Le grand succès de l'épreuve a incité la FISA (FIA actuelle) à créer le Grand Prix de Saint-Marin à partir de 1981 (grâce à la proximité de la République de Saint-Marin), afin de laisser Imola au calendrier.

Même si le circuit a accueilli la F1 de 1980 à 2006, il restait quand même très dangereux en raison murs en béton étant situés très près de la piste. Les accidents de Gilles Villeneuve (1980), Nelson Piquet (1987),
Gerhard Berger (1989), sans oublier ceux de Rubens Barrichello, Roland Ratzenberger et Ayrton Senna (1994), ont obligé les organisateurs à modifier le circuit, grâce à la mise en place de chicanes, faisant perdre au circuit son caractère rapide.

Souvent critiqué pour l'ancienneté de ses infrastructures, l'autodrome d'Imola a perdu la Moto GP en 1999, puis la F1 en 2006. Grâce à d'importants travaux effectués à l'automne 2006 (nouveaux stands, suppression de la dernière chicane) le circuit Italien est devenu bien plus sûr. Désormais, le WTCC et le Superbike sont les principales épreuves à se rendre à Imola.

Ce qu'il s'est passé en 2013 :
Contrairement à cette année, le circuit d'Imola n'a pas accueilli la première manche de l'ALPS, mais la deuxième et la dernière manche du championnat. La deuxième manche s'est déroulée sur le sec (contrairement à la dernière) et c'est Antonio Fuoco (Prema Junior) qui a signé la pole position en 1'42''298.
L'Italien que Charles connait très bien pour l'avoir affronté en KF2 (2012), s'était même payé le luxe de remporter la deuxième course du week-end, la première ayant été remporté par Lucas Ghiotto (Prema Powerteam).

Les horaires de ce week-end :

Vendredi 4 Avril 2014 :
10.05 - 11.05 : Essais Libres 1
15.35 - 16.35 : Essais Libres 2

Samedi 5 Avril 2014 :
10.15 - 10.45 : Qualifications Groupe 1*
10.50 - 11.20 : Qualifications Groupe 2*
17.05 : Course 1 (25 minutes + 1 tour)*

Dimanche 6 Avril 2014 :
14.15 : Course 2 (25 minutes + 1 tour)*

*Les qualifications et les courses seront à suivre en direct sur www.renaultsportitalia.it.

Pour voir ou revoir le tout en différé, il vous suffira d'aller sur la chaine de Peroni Race :
www.youtube.com/user/PeroniRace

Pour suivre les pilotes en direct sur le live timing : http://imola.perugiatiming.com/

Pour le live streaming : https://www.youtube.com/watch?v=u_Xn6k1NHM4

Les équipes 2014 (par ordre croissant) et leur classement en 2013 :

- Prema Powerteam : Champion avec 355 points
- Tech1 Racing : Troisième avec 174 points
- Arta Engineering : Quatrième avec 144 points
- Koiranen : Cinquième avec 111 points
- Jenzer Motorsport : Sixième avec 108 points
- JD Motorsport : Neuvième avec 47 points
- BVM Racing : Dixième avec 36 points
- Cram Motorsport : Nouvelle équipe en 2014
- Fortec Motorsport : Nouvelle équipe en 2014
- GSK Grand Prix : Nouvelle équipe en 2014
- JCS Motorsport Academy : Nouvelle équipe en 2014
- MGR Motorsport : Nouvelle équipe en 2014
- TS Corse : Aucun point lors du championnat ALPS 2013

Les engagés ALPS pour Imola (par ordre croissant) et leur résultats en 2013 :

N°1 : Alex Bosak (Prema Powerteam) : 30ème de l'ALPS, avec aucun point
N°2 : Andrew Tang (Prema Powerteam) : Champion du Toyota Racing Series (2014) avec 790 points
N°3 : Luke Chudleigh (Tech1 Racing) : 24ème de l'ALPS, avec 10 points
N°4 : Hugo de Sadeleer (Tech1 Racing) : Pilote d'essais pour Tech1 en 2013
N°5 : Simon Gachet (Arta Engineering) : 14ème de l'ALPS, avec 28 points
N°6 : James Allen (Arta Engineering) : 5ème de la Formula BMW Talent Cup, avec 31 points
N°7 : Mikhail Tarasov (Koiranen) : 28ème du Championnat du Monde KF-Junior, avec 0 point
N°8 : Kang Ling (Koiranen) : 20ème du Championnat de France F4, avec 11 points
N°9 : Vitaly Larionov (Koiranen) : Deuxième du Championnat Italien de Formule Abarth, avec 196 points
N°10 : George Russell (Koiranen) : 12ème du Championnat d'Europe KF (karting), avec 8 points
N°11 : Denis Korneev (Jenzer Motorsport) : 8ème du Toyota Racing Series (2014) avec 414 points
N°12 : Marek Böckmann (Jenzer Motorsport) : 4ème du Challenge Monoplace VdeV, avec 508 points
N°14 : Dennis Anoschin (Jenzer Motorsport) : 7ème du Championnat de France F4, avec 137 points
N°15 : Martin Kodric (Fortec Motorsport) : Troisième de la Coupe d'Automne BARC 2.0
N°16 : Thiago Vivacqua (Fortec Motorsport) : 42ème du NEC, avec 8 points
N°17 : Charles Leclerc (Fortec Motorsport) : Vice-Champion du Monde KZ1 (karting)
N°18 : Sebastien Morris (Fortec Motorsport) : Troisième du Championnat Britannique de F4, avec 380 points
N°19 : Nyck de Vries (Koiranen) : 5ème de la Formule Renault Eurocup, avec 113 points
N°21 : Philo Paz Patrick Armand (Tech1 Racing) : 28ème du NEC, avec 45 points
N°25 : Jacob Dalewski (JD Motorsport) : 8ème du NEC, avec 135 points
N°26 : Matevos Isaakyan (JD Motorsport) : 5ème du Championnat de France F4, avec 153 points
N°27 : Dario Capitanio (BVM Racing) : 22ème de l'ALPS, avec 12 points
N°28 : Semen Evstigneev (BVM Racing) : 33ème de l'ALPS, avec 0 point
N°29 : Akash Nandy (Tech1Racing) : Troisième du Formula Masters China Series
N°32 : Alessio Rovera (CRAM Motorsport) : Champion d'Italie de la Formule Abarth
N°33 : Stefan Riener (CRAM Motorsport) : 12ème du ADAC Formel Masters, avec 60 points
N°35 : (JCS Motorsport Academy)
N°36 : Matheo Tuscher (JCS Motorsport Academy) : 2 courses en Formule Renault 3.5
N°37 : Sun Zheng (JCS Motorsport Academy) : Champion de F3 Britannique (cat. National), avec 205 points
N°42 : Danyil Pronenko (GSK Grand Prix) : 17ème de la dernière course de l'ALPS 2013, à Imola
N°63 : Matteo Gonfiantini (TS Corse) : Essais en Formula Junior avec Fadini Corse
N°73 : Pietro Peccenini (TS Corse) : 41ème de l'ALPS, avec 0 point
N°96 : Matteo Cairoli (GSK Grand Prix) : 7ème du Championnat d'Allemagne de F3, avec 112 points

Pilotes Eurocup engagés pour cette course :

N°51 : Anthoine Hubert (Tech 1 Racing) : Vainqueur du Championnat de France F4, avec 365 points
N°52 : Vasily Romanov (Tech1Racing) : 8ème des WSK Euro Series (Kart) avec 61 points
N°53 : Egor Orudzhev (Tech1Racing) : 7ème de l'Eurocup, avec 78 points
N°57 : Matt Parry (Fortec Motorsport) : Vainqueur de Formule Renault 2.0 NEC, avec 289 points
N°58 : Jack Aitken (Fortec Motorsport) : Vice-Champion de Formule Renault 2.0 NEC, avec 230 points
N°59 : Martin Rump (Fortec Motorsport) : Vice-Champion de Formule Renault 1.6 NEC, avec 288 points
N°60 : Bruno Bonifacio (Prema Powerteam) : Troisième de l'ALPS, avec 145 points
N°61 : Hans Villemi (Prema Powerteam) : 7ème de l'ALPS, avec 69 points
N°62 : Dennis Olsen (Prema Powertam) : Troisième du Championnat du 2.0 NEC, avec 216 points

Précisions :

Anthoine Hubert, Vasily Romanov et Egor Orudzhev qui sont les trois pilotes Tech1 Racing pour l'Eurocup, ne seront présents que pour Imola, Mugello et Jerez.