Charles de passage à Brignoles pour une course de karting loisir !

Aujourd'hui, nous ne parlerons pas de Formule Renault ALPS, mais de karting de location et de bonne humeur.

De retour sur la piste qui l'a vu débuter le karting il y a plus de dix ans, Charles est revenu sur le circuit de Brignoles et s'est prêté au jeu d'une course de karting de location pas comme les autres.
Avant les essais qualificatifs, les pilotes se sont d'abord affrontés à vélo sur le petit terrain se trouvant près du parking du circuit Varois.

Une journée où figuraient quelques noms connus tels que Charles Leclerc bien sûr, mais également ses deux frères Lorenzo et Arthur, puis Jules Bianchi que l'on n'a plus besoin de présenter.
Jérémy Iglesias (pilote KZ1 et grand ami de Charles) faisait également parti des engagés et roulait dans la même équipe que lui, renommée pour l'occasion en "Julie Tonelli".
Evidemment, Jules Bianchi roulait pour "Marussia", alors que Lorenzo portait les couleurs de "La Night Team" et qu'Arthur portait celles de "Dream Team".

Arrivés sur place peu avant le départ, nous avons pu apercevoir Charles au volant d'un simulateur Elip6, très connu dans le milieu du sport automobile. Après s'être bagarré avec Jules pour monter le premier dans le simulateur, Charles a effectué un tour du circuit de Barcelone en 1'19'9 alors que Jules accusait un dixième de retard, en 1'20'0. Bien que l'issue de ce petit duel ne veuille rien dire, elle reste néanmoins très amusante, loin des photographes et de la pression de la F1 ou de la Formule Renault.

Une fois descendus du simulateur, tous les pilotes se sont rendus sur la grille de départ que seules les femmes était autorisées à prendre. Bien que le premier virage se soit passé sans encombres, elles se sont données rendez-vous au premier freinage, théâtre d'un gigantesque carambolage suite à de nombreux têtes à queues.
Bien sûr, nous vous ferons grâce des éclats de rires des hommes et de leurs commentaires...

Tout cela a profité à l'équipe de Charles, mais aussi à celle d'Arthur, puisque sa pilote partait depuis la huitième place et pointait quatrième à la fin du premier tour. Pas de chance en revanche pour l'équipe de Jules Bianchi qui partait en pole et terminait le premier tour à la quatrième place. Idem pour celle de Lorenzo, le grand frère de Charles, qui partait sixième et pointait douzième après la première boucle.

Après dix minutes de course, ce fut au tour de Charles de prendre la piste avec sa combinaison de l'ALPS, nouvelle version. Celle-ci arborait un nouveau sponsor : Arcora, une entreprise Monégasque gérant de grosses fortunes. Le pilote Julie Tonelli ressortait en tête, avec une petite avance sur l'équipe de Jules Bianchi.
Nous avons longtemps attendu un duel au sommet entre ces deux pilotes, mais il n'est malheureusement jamais arrivé, les deux pilotes ne roulant jamais au même moment.

Dommage car la fin de course fût très animée par les leaders. Après avoir passé toute la course à essayer de signer les meilleurs tours, un petit groupe de quatre pilotes se faisait remarquer dans la dernière demi-heure. Deux pilotes (ainsi que Jules Bianchi et Jérémy Iglesias), s'amusaient à essayer d'éteindre le kart de l'autre dans la longue ligne droite opposée. Les mains ont été plus souvent en l'air que sur le volant et le paddock a bien rit !

Au final et après plusieurs tours passés à faire "les fous", c'est l'équipe de Jules Bianchi qui a remporté la course de 173 tours avec l'infime avance de 0'138 sur celle de Charles, qui semblait très impliqué dans cette course, même s'il y participait uniquement pour le plaisir.

Les deux équipes ont mis un tour d'avance au troisième, mais nous regrettons de ne pas avoir vu Norman Nato, seul absent (avec Hervé Leclerc) de cette belle journée au circuit de karting de Brignoles. Ajoutons que l'équipe de Lorenzo a terminé septième, juste devant l'équipe d'Arthur.

Le prochain rendez-vous de Charles est programmé dès ce week-end, pour le Grand Prix de Pau !

Notre preview sera en ligne dès mercredi.