ALPS 2014 : En route pour Pau !

Cinq semaines après la manche d'ouverture à Imola, Charles se dit "confiant", à l'amorce du deuxième rendez-vous de la saison, le Grand Prix de Pau !
Après ses deux abandons en Italie dont il n'était pas le principal responsable, c'est ici que sa saison débutera. Quoi de mieux qu'un circuit urbain surnommé "le petit Monaco", pour rafler une première victoire sur ce type de circuit, après celle obtenue à la Monaco Kart Cup 2010 ?
En plus de ça, Charles aura le bonheur de retrouver son plus fidèle équipier : Ben Barnicoat, également engagé chez Fortec pour la manche Française avec le N°18. Rappelons que Charles et Ben ont été équipiers en karting lors des deux dernières saison, chez ART GP.

Histoire :

Pour en revenir au circuit de Pau, sachez que le circuit, long de 2.760km, comporte 16 virages et est toujours resté le même, (contournant le Parc Beaumont)  depuis sa création en 1935. Il est également réputé pour être très difficile et très sélectif, mais ce qui fait également son charme, c'est le fait qu'il fait partie d'une des plus vieilles épreuves automobiles du monde et est une des rares épreuves à subsister sous leur forme originelle.

Le Grand Prix de Pau a accueilli des courses de Formule 1 (hors-championnat du monde) de 1948 à 1963*
* Sauf 1952, 1953, 1955, 1958, 1959 et 1960).
Il a également accueilli la Formule 3000. Elle constituait alors une épreuve particulière en raison de la présence de nombreux pilotes de la catégorie reine, venus se mesurer au jeunes talents.

Figurent parmi les vainqueurs de Pau : Jean Alesi et Juan-Pablo Montoya (F3000), Lewis Hamilton (F3 Euro Series), Romain Grosjean (British F3 Series) mais aussi Juan-Manuel Fangio, Jean Behra, Maurice Trintignant et Jim Clark pour ce qui concerne la Formule 1.

Ce qu'il s'est passé en 2012 :

Contrairement à cette année, le circuit de Pau n'a pas accueilli l'ALPS.
En 2012, la pole position a été signée par Norman Nato (RC Formula) en 1'13''974. Le Français (qui est un ami proche de Charles) a remporté la première course, alors que la deuxième a été remportée par Paul-Loup Chatin qui évolue aujourd'hui en ELMS, chez Alpine.

Le meilleur tour en course de la jeune histoire de l'ALPS est à mettre au crédit de Norman Nato en 1'14''230.

Les horaires de ce week-end :

Vendredi 9 Mai :
14.05 - 14.55 : Essais Libres du Groupe B
15.00 - 15.50 : Essais Libres du Groupe A

Samedi 10 Mai :
09.45 - 10.15 : Qualifications du Groupe B
10.20 - 10.50 : Qualifications du Groupe A
16.40 : Course 1 (25min + 1 tour)

Dimanche 11 Mai :
09.45 : Course 2 (25min + 1 tour)