ALPS 2014 : en route pour Monza !

Moins d'une semaine après avoir apporté de précieux conseils à son frère Arthur qui a remporté trois victoires sur le circuit du Mans avec les pilotes Kart Racing Academy, c'est maintenant au tour de Charles de prendre la piste. Cette fois-ci, les pilotes de l'ALPS s'affrontent sur le très célèbre circuit de Monza, théâtre de la cinquième et antépénultième manche du championnat. Le Monégasque, qui vient tout juste de passer deux épreuves du Bac, a pour objectif la seconde place du championnat, Nick De Vries étant devenu irrattrapable.

Notons que pour ce cinquième meeting, l'équipe Fortec recevra l'aide de Ben Barnicoat et de Jack Aitken.

Histoire :

L'autodrome de Monza a bien changé depuis sa création en 1922, puisque le tracé initial de 10km combinait deux circuits. Le premier étant un "routier" de 5,5 km, l'autre un anneau de vitesse de 4.5km formé de deux lignes droites et de deux virages relevés. Six ans plus tard, en 1928, survient le premier et le plus grave accident de l'histoire de l'automobile Italienne. Emilio Materassi et 23 spectateurs perdent la vie à la suite d'un accrochage dans la ligne droite des stands. L'organisation du Grand Prix d'Italie sera suspendue pendant les deux années suivantes. Depuis ce drame, le circuit a été modifié une dizaine de fois. Il fait aujourd'hui 5.793km et comprend 10 virages.

Bien qu'il n'en aie pas l'air, le tracé de Monza reste l'un des circuits les plus meurtriers au monde. Il a ainsi coûté la vie à 52 pilotes et 35 spectateurs, parmi lesquels Alberto Ascari (1955), Jochen Rindt (1970) ou plus récemment Paolo Gislimberti, pompier volontaire au Grand Prix d'Italie 2000.

Aujourd'hui encore, le circuit qu'on surnomme "le temple de la vitesse" reste dangereux avec ses bacs à gravier en bord de piste, alors que les pilotes de F1 les frôlent à plus de 300 km/h. Une sortie de piste par temps de pluie pourrait être désastreuse car dans ces conditions, une monoplace se transforme en luge. Néanmoins, ce tracé est le plus rapide du Championnat du Monde de F1.

Le 11 Septembre 2004, Juan Pablo Montoya y a même signé le tour avec la vitesse moyenne la plus élevée de l'histoire (262,242 km/h de moyenne) avant d'atteindre une vitesse de 372,6 km/h au cours d'une séance d'essais privés, le 25 août 2005.

Ce qu'il s'est passé en 2013 :

La pole position a été signée par Antonio Fuoco (Prema Junior Team) en 1'49''571. C'est également lui qui a gagné la première course et qui a signé le meilleur tour du week-end, en 1'50''737. La seconde manche a été remportée par son équipier et futur Vice-Champion 2013, Lucas Ghiotto.

Les horaires de ce week-end :

Vendredi 6 Juillet 2014 :
12.35 - 13.35 : Essais Libres 1
16.55 - 17.55 : Essais Libres 2

Samedi 7 Juillet 2014 :

10.15 - 10.45 : Qualifications Groupe A
10.50 - 11.20 : Qualifications Groupe B
17.00 : Course 1 (25min + 1 tour)

Dimanche 8 Juillet 2014 :
14.15 : Course 2 (25min + 1 tour)