ALPS 2014 - Mugello : Nyck de Vries en champion, Charles pas loin derrière !

Une semaine après les essais collectifs du Mugello, les pilotes de l'ALPS (rejoints par des pilotes de l'Eurocup) se retrouvent tous pour l'avant-dernier rendez-vous de la saison, ce même circuit.

La journée du vendredi démarre sur les chapeaux de roues, c'est le cas de le dire, puisque Charles signe le meilleur temps des Essais Libres 1, avec un tour bouclé en 1'44"754. Même si le ciel est menaçant, il est clair que le Monégasque en a encore beaucoup sous le pied, pour preuve son meilleur temps des essais collectifs réalisé en 1'43"402, record de la piste inclus.

Derrière le pilote Fortec, Nyck de Vries accuse en retard de près de trois dixièmes et devance Martin Kodric, autre pilote Fortec. La musique est la même pour les Essais Libres 2, puisque nous retrouvons Charles et Nyck de Vries aux deux premières places mais l'écart n'est que de 0"014 à l'avantage du Monégasque. Très loin derrière à plus de six dixièmes, Dennis Olsen (Prema Powerteam) prend la troisième place.

A l'issue de cette première journée, nous constatons que Matevos Issakyan figure toujours dans le TOP 5 mais semble légèrement en retrait. C'est pire pour George Russell (Koiranen) qui accuse plus d'une seconde sur le pilote Fortec. Rappelons que ces deux derniers sont les principaux adversaires de Charles au championnat.

Les choses sérieuses débutent le samedi, avec les deux séances de qualifications, disputées sur piste sèche. Parti dans le Groupe B, Charles effectue la première moitié de la session en tête, avec un temps en 1'45''479. Une fois les pneus neufs chaussés, le Monégasque enfonce le clou en 1'44"757 puis en 1'44"481. Dans l'ultime minute, les pilotes sont stoppés dans leur élan à cause d'un drapeau rouge provoqué par Danyil Pronenko (BVM Racing). Même si Charles garde sa première place, il accuse quand même trois dixièmes sur son temps des Essais Libres 2, ce qui laisse penser que Nyck de Vries aura la voie ouverte pour la pole.
Pietro Fittipaldi signe le deuxième temps, ce qui est une grosse surprise. George Russell se place troisième.

Le Groupe A voit partir les deux plus gros rivaux adversaires de Charles pour la pole et la victoire, à savoir Nyck de Vries et Matevos Isaakyan. Après 10 minutes, le leader du championnat occupe déjà le haut du classement, mais derrière lui, Matteo Gonfiantini (TS Corse) sort de la piste et tape le rail de sécurité. Verdict, drapeau rouge et suspension arrière gauche cassée pour le jeune pilote Italien.

A la reprise, Nyck de Vries reprend son petit bonhomme de chemin et signe la pole position en 1'43"917, devant Stefan Riener (CRAM Motorsport), qui se fait d'emblée annuler son meilleur temps pour avoir empiété sur la ligne blanche à la sortie des stands, ce qui est rigoureusement interdit par le règlement. Du coup, Nyck de Vries devance Bruno Bonifacio qui accuse un retard colossal de six dixièmes !

Au départ de la Course 1, Nyck de Vries se place en pole position, devant un Charles Leclerc qui ne semble pas avoir dit son dernier mot, en témoigne son 1'43"402 réalisé lors du deuxième jour des essais collectifs. La deuxième ligne est composée de Bruno Bonifacio et Pietro Fittipaldi, tandis-que la troisième de Stefan Riener et George Russell.

Nyck de Vries réalise un bon départ, mais celui de Charles est également très bon et c'est roues contre roues qu'ils entrent dans le premier virage. Le pilote Hollandais prend le meilleur sur le Monégasque, grâce à l'avantage de la trajectoire et le leader du championnat prend tout de suite une petite demi-seconde d'avance sur son dauphin.

Au troisième tour, Matevos Isaakyan (JD Motorsport) perd quelques positions et se retrouve septième, tandis-que devant, Nyck de Vries augmente son avance petit à petit. Contrairement à ce que tout le monde pensait avant le départ, la lutte promise entre les deux pilotes n'a finalement pas lieu, la course ressemblant plus à une procession qu'à une course âpre et disputée.

A la mi-course, Bruno Bonifacio revient petit à petit sur Charles qui laisse Nyck de Vries filer seul en tête, mais le pilote Fortec compte encore une bonne seconde et demie d'avance sur son poursuivant qui ne parvient pas à être menaçant.

Dernier tour, dernier virage, Nyck de Vries remporte sa septième victoire de la saison et par la même occasion, le titre de Champion de Formule Renault 2.0 ALPS ! Le jeune pilote Hollandais succède à Javier Taracon (2011), Daniil Kvyat (2012) et Antonio Fuoco (2013). Signalons que Nyck de Vries appartient au McLaren Young Driver Program, comme Antonio Fuoco appartient à la Ferrari Driver Academy et Daniil Kvyat au Red Bull Junior Team.

Maintenant que le pilote Koiranen est champion, tous les esprits se tournent vers Charles Leclerc qui occupe la deuxième place du classement général.

En terminant deuxième de la course, le Monégasque marque de précieux points et compte 16 points d'avance sur Matevos Isaakyan, mais surtout 59 sur George Russell qui demain soir, ne devrait plus être dans la course à ce même titre de Vice-Champion.

Signalons qu'il s'agit-là du cinquième podium en cinq courses d'un Charles Leclerc s'affirmant de plus en plus ! Pour le vérifier, rendez-vous demain à 13H30 pour la Course 2 !