F3 FIA : en route pour Monza !

Deux semaines après ses trois podiums obtenus à Pau, un passage au Grand Prix de Monaco, voilà que Charles a déjà rendez-vous avec le quatrième meeting de la saison, celui de Monza ! C'est d'ailleurs sur ce même circuit, temple de la vitesse, que le Monégasque a remporté ses deux premières victoires en monoplace, alors engagé dans le championnat Formule Renault 2.0 ALPS.

Changements chez EuroInternational :

L'écurie Italienne nous fait un remake de la saison 1991 de Formule 1, puisque comme Jordan GP l'avait fait cette année-là, ils arrivent à un total de 5 pilotes différents dans une même saison. En effet, après le départ de Martin Kirchoffer, c'est au tour de Nicolas Beer d'annoncer son départ. Par conséquent, après la pige de Gustav Malja à Pau, voilà EuroInternational avec un nouveau duo de pilotes.

Le premier est Polonais, il s'agit de Artur Janosz, Vice-Champion de l'Euro Formula Open. Cette année, il prend part au championnat GP3 mais n'a toujours pas marqué le moindre point.

Le second est Argentin. Il s'appelle Facu Regalia et est actuellement deuxième de l'AutoGP et a terminé vice-champion GP3 en 2013.

Journée d'essais collectifs :

Aujourd'hui, les pilotes de Formule 3 ont eu droit à deux séances d'essais collectifs pour apprendre le tracé et essayer de nouveaux réglages. Charles a terminé la séance du matin à la première place avec un chonor en 1'44''040 (49 tours couverts), avant de terminer à la deuxième place de l'après-midi (1'44''465 et 40 tours couverts), à 0''118 du meilleur temps de Santino Ferrucci.

Derrière et bien qu'il soit sur ses terres, Antonio Giovinazzi n'a pas fait mieux que neuvième le matin (+ 0''690) et que douzième l'après-midi
(+ 0''543) mais le leader du championnat ne cherchait probablement pas la performance. Seules les séances qualificatives nous donneront un aperçu des forces des uns et des autres.

Histoire :

Depuis sa création en 1922, l'autodrome de Monza a bien changé, puisque le tracé initial de 10km combinait deux circuits.
Le premier étant un "routier" de 5,5km, et l'autre, un anneau de vitesse de 4,5km formé de deux lignes droites et de deux virages relevés.
Six ans plus tard, en 1928, survient le premier et le plus grave accident de l'histoire de l'automobile Italienne. Emilio Materassi et 23 spectateurs perdent la vie à la suite d'un accrochage dans la ligne droite des stands. L'organisation du Grand Prix d'Italie sera suspendue pendant les deux années suivantes. Le circuit sera ensuite modifié une dizaine de fois. Il fait aujourd'hui 5,793km et comporte 10 virages.

Bien qu'il n'en aie pas l'air, le tracé de Monza que l'on surnomme "le temple de la vitesse" reste l'un des circuits les plus meurtriers au monde. Il a ainsi coûté la vie à 52 pilotes et 35 spectateurs, parmi lesquels Alberto Ascari (1955), Jochen Rindt (1970) ou plus récemment Paolo Gislimberti, pompier volontaire tué par la roue arrachée d'Heinz-Harald Frentzen lors du Grand Prix de F1 2000.

Les horaires de ce week-end :

Vendredi 29 Mai 2015 :
09.20 - 10.00 : Essais Libres 1
10.05 - 10.45 : Essais Libres 2
14.00 - 14.20 : Qualifications 1
17.40 - 18.00 : Qualifications 2

Samedi 30 Mai 2015 :
11.35 : Course 1 (35min)
17.55 : Course 2 (35min)

Dimanche 31 Mai 2015 :
11.10 : Course 3 (35min)