F3 FIA - Finale d'Hockenheim : Charles fait grise mine

Le jour se lève sur Hockenheim, les nuages sont toujours gris et dans le clan Van Amersfoort, les mines le sont tout autant. Après des qualifications très compliquées, Charles aura du mal à défendre sa troisième place au championnat.

La Course 1 voit Felix Rosenqvist s'élancer pour la dix-septième fois depuis la pole position. Le tout nouveau champion F3 FIA prend un très bon envol alors que Max Günther patine énormément sur la première ligne et passe quatrième derrière Stroll et Dennis.
Derrière eux, Charles est déjà candidat à la cinquième place mais en bloquant ses roues au freinage du deuxième virage, il cède sa sixième place à Giovinazzi qui n'en demandait pas tant. L'Italien fait lui aussi une erreur au virage suivant et voilà les deux hommes au coude à coude vers le gauche de la tribune Mercedes mais l'ordre ne varie pas.

Rapidement, le Safety Car entre en piste pour évacuer les monoplaces prises au piège des traditionnels incidents du premier tour. La course reprend à l'entame du troisième tour mais sans changement en tête de peloton. Au cinquième tour, Sims et Charles se livrent à une belle bataille et c'est le pilote Hightech qui en sort vainqueur sans avoir laissé beaucoup de place au Monégasque. Dix tours plus tard, George Russell passe également.

En fin de course, Felix Rosenqvist revient comme un avion sur Jake Dennis, le Suédois est calé dans la boîte de vitesse du Britannique, mais il ne le double pas. Chez Prema Powerteam on semble très clairement jouer la course d'équipe.

Lance Stroll remporte donc une course légèrement soporifique devant Dennis et Rosenqvist. C'est un podium 100% Prema Powerteam. De son côté, Charles n'a rien pu faire.

Pour la Course 2, les choses ne s'arrangent guère pour Charles qui s'élance douzième alors que Giovinazzi et Dennis partent sur la première ligne. Au feu vert, Jake Dennis se porte à la hauteur de Giovinazzi qui ne se gène pas pour prendre très au large dans l'échappatoire afin de ne pas perdre de temps après le premier virage. Une manœuvre limite, mais pas sanctionnée.

Au deuxième tour, Alexander Albon dit adieu à sa suspension arrière-gauche et s'en va s'écraser dans les pneus de protection du premier virage. Il sort seul et indemne de sa monoplace mais provoque l'entrée en piste du Safety Car. La course reprend au cinquième tour mais pour quelques secondes seulement puisque Nabil Jeffri vient terminer sa course dans la monoplace de Tatiana Calderon qui est décidément très malchanceuse cette année.

Le reste de la course n'est pas très intéressant puisque Jake Dennis laisse passer Felix Rosenqvist qui souhaite tenter quelque chose sur Giovinazzi, sans succès. Après quelques tours le Suédois redonne sa place au Britannique et c'est dans cet ordre qu'ils terminent la course. Giovinazzi renoue donc avec la victoire, chose qu'il n'était pas parvenu à faire depuis deux mois. Il sécurise également sa place de Vice-Champion puisque ni Charles (onzième de la course), ni Dennis ne peuvent désormais le rattraper.

La course 3 se déroulera donc demain et il nous faudrait un très gros miracle pour que Charles puisse reprendre sa troisième place à Dennis. Le Britannique partira en pole, le Monégasque seizième.