Macau : Charles dans l'histoire !

Le soleil est au rendez-vous pour la dernière course de la saison et les pilotes vivent probablement l'un des plus beaux jours de leurs carrières. Même si personne ne sait qui sera le plus heureux et le plus déçu d'entre-eux, le fait est que le Grand Prix de Macau reste un rêve, un privilège, et une course qui attire aux quatre coins du globe.

Hier, Antonio Giovinazzi a passé la ligne d'arrivée en vainqueur mais a été pénalisé de 20 secondes pour un contact avec Daniel Juncadella. Grâce à sa pointe de vitesse, le pilote Italien devrait pouvoir remonter.

Pour les deux hommes de la première ligne, les objectifs sont différents. Une deuxième victoire à Macau pour Felix Rosenqvist et une première pour Charles qui, nous en sommes sûr, aimerait honorer la mémoire de son ami de toujours, Jules Bianchi, tragiquement disparu cette année. Avant le départ, l'avantage des pneumatiques est pour Felix Rosenqvist qui dispose de deux pneus neufs côté gauche et deux usés côté droit. Charles a quatre pneus usés.

Ils ne sont que vingt-sept à s'élancer pour le tour de formation puisque Daniel Juncadella ne prend pas le départ. La voiture de l'Espagnol a été trop endommagée.

Extinction des feux et Charles saute dans l'aspiration de Rosenqvist.
Il reste collé au Suédois jusqu'au deuxième virage et le dépasse par l'extérieur. Une manœuvre absolument superbe !
Au deuxième passage, Rosenqvist reprend la première place mais Charles le repasse grâce à l'aspiration. Derrière eux, Sam MacLeod est troisième, Alexander Sims quatrième.

Au troisième tour le drapeau rouge est déployé car Gustavo Menezes et Ryan Tveter se sont accrochés dans le dernier virage qui passe à fond. Il y a des débris partout sur la piste mais fort heureusement les deux pilotes vont bien.

Les pilotes repartent en piste sous régime de Safety Car après dix minutes d'interruption. C'est le quatrième des 15 tours de course et cette fois c'est Rosenqvist qui profite de l'aspiration de Charles.
Au deuxième virage, Rosenqvist passe en tête, MacLeod opportuniste, passe deuxième et Charles se retrouve troisième. Il s'agit-là du tournant de la course puisque le Suédois prend tout de suite une grosse longueur d'avance alors que le Britannique retient le Monégasque.
Derrière, Giovinazzi signe le meilleur tour alors qu'il est déjà cinquième.

Au septième tour, Charles se défait enfin de Sam MacLeod et reprend sa deuxième place. L'écart entre Rosenqvist est de plus de deux secondes mais le Monégasque pousse à 300% et signe même le meilleur tour en course en 2'10''914. Au tour suivant, le Suédois répond par un 2'10''651 alors que MacLeod touche le rail, perd sa troisième place et rentre aux stands avant de repartir bon dernier.

Alors qu'il ne reste plus que quatre tours, Rosenqvist compte toujours deux secondes d'avance sur Charles qui signe encore le meilleur tour en 2'10''559. Le Monégasque compte trois secondes d'avance sur Alexander Sims et au tour suivant c'est Rosenqvist qui reprend le meilleur tour en 2'10''425, plus rapide de quelques millièmes que sa pole de vendredi.
Ce Grand Prix est d'un niveau incroyable et contrairement à ce que les observateurs auraient pu penser, les accidents sont très rares.
Seul Callum Illot a abandonné après avoir touché le rail.

Dernier tour, Charles échoue à 0'005 du meilleur tour en course d'Antonio Giovinazzi effectué en 2'10''412 et termine deuxième de ce superbe Grand Prix de Macau ! En passant la ligne d'arrivée, l'écart avec Felix Rosenqvist n'est que de 1'168. Avec un tour de plus, Charles aurait peut-être pu reprendre la tête !

Bien que le Suédois remporte cette course pour la deuxième fois, toutes les attentions se portent sur Charles. Avec cette performance, il remonte pour la première fois sur le podium depuis le mois de juin, devient le premier pilote Van Amersfoort à terminer sur le podium de Macau, le premier Monégasque à terminer cette course et le meilleur performeur d'All Road Management sur ce circuit. Il a également été une seconde plus rapide que le meilleur tour de 2014 (Max Verstappen) en 2'11''748.

Si on compare aux résultats des pilotes de F1 encore en activité, terminer deuxième à Macau, c'est faire aussi bien que Jenson Button et Felipe Nasr. Charles fait donc mieux que Vettel et Bottas (troisièmes), Ericsson, Mehri (quatrièmes), Verstappen (septième) et bien mieux que Hamilton, Rosberg, Hulkenberg ou encore Ricciardo qui n'ont même pas franchi la ligne d'arrivée.

Notons la très belle quatrième place d'Antonio Giovinazzi et une autre très belle performance pour Alessio Lorandi qui termine septième comme Verstappen l'an dernier. Les deux pilotes Van Amersfoort sont dans le Top 10 !

Top 5 du Grand Prix de Macau :
01. F.Rosenqvist (Vainqueur)
02. C.Leclerc + 1''168
03. A.Sims + 5''075
04. A.Giovinazzi + 5''948
05.  M.Pommer + 11''703


Déclaration de Frits van Amersfoort pour notre site :
"Aujourd'hui, Charles a montré à quel point il est un excellent pilote. Terminer deuxième alors qu'il est rookie et se battre pour la victoire... C'est une future star"

Déclaration de Charles en conférence de presse :
"Je suis toujours déçu quand je ne gagne pas, mais cela reste un bon résultat si on garde à l'esprit que mes pneus n'étaient pas neufs.
Nous étions rapides en début de course, mais Felix était plus rapide, et après la Safety Car je ne pouvais plus rien faire. J'ai eu du mal à repasser Sam mais j'ai réussi. D'une façon générale je suis satisfait de ma deuxième place. Le drapeau rouge ne nous a pas aidés mais de toute façon nous aurions eu du mal à rester en tête. C'est comme ça, c'est Macau et je suis quand même content de mon résultat."

La saison est maintenant terminée, mais il semblerait que Charles pourrait être présent aux essais pour jeunes pilotes GP3 qui se dérouleront à Abou Dabi du 2 au 4 Décembre.