F2 FIA - Bahreïn : Charles signe déjà la pole position !

La saison démarre sous la chaleur étouffante du circuit de Sahkir.
Après des essais hivernaux rondement menés, il est l'heure pour les pilotes de dévoiler leurs cartes et de montrer leur vrai potentiel.

Alors que démarre la seule séance d'essais libres du week-end, la température de la piste atteint déjà à les 45°C. Les pilotes devront gérer au mieux la dégradation de leurs pneus qui, sous ce soleil de plomb, devrait être sérieusement accrue tout au long du week-end.
Au terme des 45 minutes, c'est Oliver Rowland qui se place au sommet de la feuille des temps grâce à un tour effectué en 1'42''221. Il devance Artem Markelov (1'42''313) et un Charles Leclerc déjà dans le TOP 3 avec son 1'42''372. En queue de peloton, Alex Albon et Louis Deletraz semblent légèrement en difficulté.

Les choses sérieuses démarrent à l'heure des qualifications.
Il faut attendre vingt minutes pour voir le premier pilote descendre sous la barre des 1'40" et ça tombe bien puisque c'est Charles. Le Monégasque signe la pole position provisoire (1'39''518), quelques millièmes devant son équipier Fuoco et un dixième devant Norman Nato.

A treize minutes du terme de cette première séance qualificative de la saison, Charles est le premier à reprendre la piste avec des pneus neufs et au moment où il déclenche son chronomètre, aucune autre voiture n'est en piste. Cette stratégie semble être très intelligente mais n'est-ce pas encore un peu tôt ? Quoi qu'il en soit, le Monégasque ne se pose aucune question. Profitant d'une piste totalement claire, il aligne les trois meilleurs secteurs et fixe la pole position provisoire en 1'38''907 ! La pole position établie par Stoffel Vandoorne en 2015 (1'39''237) est battue.

Dans les 6 dernières minutes, Charles est le seul pilote à être dans les stands et pour cause, il en a fini de sa qualification. Le Monégasque visiblement très satisfait de sa performance se tient debout à côté du muret des stands et attend de voir ce que vont faire ses concurrents.
Antonio Fuoco est le premier à tenter de battre celui qui est désormais son équipier mais c'est plus lent de 6 dixièmes. L'attention se porte alors sur Oliver Rowland mais il allume ses roues à plusieurs reprises et ne se place que huitième. Après le Britannique, vient le tour de Nyck de Vries. Le pilote Hollandais tente sa chance mais trop de survirage ne le place qu'en troisième position ce qui est quand même un très bon résultat !

Dans les 90 dernières secondes, Malja et Jeffri trouvent le moyen de s'accrocher au virage 8 et provoquent un drapeau jaune qui se transforme ensuite en Virtual Safety Car. Les pilotes encore en piste ne peuvent donc plus améliorer leurs temps.

Il n'en faut pas plus pour verrouiller définitivement la pole position d'un Charles Leclerc plus qu'incroyable ! Alors qu'il débarque dans la discipline, il se montre déjà le plus rapide. Malgré l'énorme écart de six dixièmes, Antonio Fuoco garde sa deuxième place et nous offre une première ligne 100% Prema Racing !

Derrière les deux pilotes de la Ferrari Driver Academy, Nyck de Vries est troisième, Norman Nato quatrième. Ce sont donc trois anciens pilotes GP3 qui sont aux trois premières places. Plus loin et pourtant très rapides durant les essais hivernaux, les deux ART GP de Matsushita et Albon ne sont que sixième et neuvième. Déception pour Louis Deletraz, seulement quatorzième.

Pour en revenir à Charles, sachez qu'il décroche les 4 précieux points de la pole position. Demain, lors de la course longue dont le départ sera donné à 12h10, il lui faudra tenir le rythme tout en gérant au mieux la dégradation de ses pneus. L'arrêt aux stands obligatoire aura également une grosse part d'importance dans le déroulement de celle-ci mais en attendant, bravo Charles !

Une réflexion sur « F2 FIA - Bahreïn : Charles signe déjà la pole position ! »

Les commentaires sont fermés.