FIA F2 - Spa-Francorchamps : Charles, roi des Ardennes !

C'est la fin des vacances pour le monde de la F1 et ça l'est également pour celui de la Formule 2. Nous sommes cette fois à Spa-Francorchamps, le plus beau circuit du monde, théâtre du huitième rendez-vous d'une saison que nous ne nous lassons pas de suivre !

La journée démarre avec la traditionnelle séance d'essais libres.
Si certains pilotes pensaient que l'esprit de Charles était encore en vacances, ils ont tout faux puisque le leader du championnat fixe le meilleur temps en 1'57''681. En deuxième position, Antonio Fuoco accuse déjà un retard de près de deux dixièmes sur son équipier. Même s'il précède Rowland et Markelov sur cette séance, il faudra absolument confirmer lors des qualifications.

Notons que Charles signe le meilleur temps après n'avoir bouclé que six tours quand Fuoco et Rowland en ont fait presque le triple. Le pilote Prema Racing a une nouvelle fois été la victime de son extincteur qui s'est déclenché tout seul au beau milieu d'un tour rapide.
C'est la deuxième fois en moins de deux qu'une telle chose se produit. Attention à la disqualification si ce problème survenait en course !

Une heure avant les qualifications, un déluge s'abat et noie le circuit.
A cette occasion et en plus de se demander qui pourra bien battre Charles, on se demande surtout est-ce que la pluie elle-même sera capable de le faire chuter ?

Alors que le feu passe au vert, la météo s'est calmée mais les pilotes savent que ça ne va pas durer. Tous se ruent en piste pour tenter de signer un bon chrono avant que l'orage éclate à nouveau.

Le premier chrono de référence est signé par Nyck De Vries en 2'25''126 mais ce n'est qu'éphémère. Dans sa monoplace rouge et blanche, Charles est en train de voler. Une fois son tour terminé, il prend la pole position en 2'22''582 ! Derrière le Monégasque c'est sauve qui peut. En deuxième position mais à une seconde pleine, Rowland limite la casse mais même sans parler de Charles, d'autres en ont encore sous le pied.

A 12 minutes du drapeau à damiers, tous les pilotes sont en piste et c'est Fuoco qui crée la surprise en prenant le meilleur temps à son équipier. L''écart est tout de même inférieur à deux dixièmes. Après l'Italien, c'est au tour de Latifi de prendre le meilleur temps, au moment-même où Charles décide que cela suffit.

Au bout des 7 kilomètres du tobogan des Ardennes, Charles reprend son bien avec autorité. 2'20''979 quand Latifi n'est qu'en 2'21''510. L'écart est monstrueux, plus d'une demi-seconde, mais c'est le tarif habituel.

Dans les dernières minutes, la pluie revient sur une partie du circuit, tandis que de l'autre côté il ne pleut toujours pas. C'est souvent le cas à Spa-Francorchamps et c'est tant mieux pour le spectacle ! En toute fin de séance, Rowland attaque un peu trop et il est quitte pour un passage dans les graviers. La pole est définitivement perdue pour le principal rival de Charles au championnat.

Sur la grille de départ de demain, Charles sera donc opposé aux deux DAMS de Latifi et Rowland dans cet ordre. On a déjà vu que les deux équipiers ne se faisaient aucun cadeau, ce qui pourrait profiter à Charles s'il parvient à s'échapper. Malja signe une très belle quatrième place alors que Fuoco termine cinquième et pourrait avoir son mot à dire.

S'il a été dépossédé de sa pole position en Hongrie, Charles ne l'a pas été aujourd'hui. Il signe donc un nouveau record en Formule 2, puisque personne n'avait encore signé 7 poles en une seule et même saison, même lorsque le championnat s'appelait encore GP2 Series.

Au championnat, il compte désormais 54 points d'avance sur Rowland et il est certain de garder son bien jusqu'après les qualifications de Monza.

Que dire de plus à part... Respect Monsieur Leclerc !

2 réflexions au sujet de « FIA F2 - Spa-Francorchamps : Charles, roi des Ardennes ! »

  1. Quel bonheur de voir encore Charles conduire aujourd'hui.
    Net et sans bavure. A part un problème mécanique on ne voit pas ce qui peut lui arriver.
    Je suis fier d'être originaire de Monaco comme lui.
    La F1 lui tend les bras
    Forza Charles et Merci!!!!!!!

Les commentaires sont fermés.