F1 - Spa-Francorchamps : Des Sauber en pleine forme !

C'est l'heure de la reprise pour le petit monde de la F1 et le moins que l'on ne puisse dire, c'est qu'il s'en est passé de belles durant les vacances!

Outre les officialisations de pilotes pour 2019 sur lesquelles nous reviendrons plus tard, arrêtons-nous quelques instants sur le cas Force India. Pour faire simple, l'écurie de Ocon et Perez a été mise sous administration judiciaire et vient d'être rachetée par Lawrence Stroll, le père de Lance. Désormais, le nouveau nom officiel de l'écurie est "Racing Point Force India" et est considérée comme étant une nouvelle équipe. Du coup, les 59 points marqués depuis Melbourne sont tous supprimés et l'écurie se retrouve dernière du championnat derrière Williams.

Force India aurait pu garder tous ses points si toutes les autres équipes étaient d'accord pour que le nom ne change pas mais Williams, Renault et McLaren ne l'ont pas entendu de cette oreille. En jeux, des millions d'euros en fin de saison qui récompensent telle ou telle place au championnat. En F1, tout est toujours une histoire de gros sous. Le nom de l’équipe est sûrement provisoire mais c’est bien Otmar Szafnauer qui va la diriger (pour le moment), à la place de Vijay Mallya et Bob Fernley.

Côté piste, la journée démarre avec les essais libres 1 et Lando Norris (pilote F2) qui remplace Alonso pour cette séance uniquement. Voilà une occasion de le comparer à Vandoorne dont la place chez McLaren est plus que jamais en danger.

Il faut attendre 27 minutes pour voir Charles signer son premier tour chrono, en 1'50''820. Au tour suivant, il vient se placer dixième, une demi seconde devant son équipier.

En fin de séance, Charles signe le treizième temps, à 2 dixièmes de Gasly et Grosjean. Le TOP 10 est à 3 dixièmes. Sauber semble être en forme, puisque Ericsson termine juste derrière Charles (+0''003).

Chez McLaren, le calvaire continue pour Vandoorne puisque même Norris termine devant lui. Le Britannique a passé toute la séance devant son équipier du jour et avec un avantage d'une demi-seconde !
Signalons qu'il a effectué son meilleur temps en médiums (blancs) quand Vandoorne a effectué le sien en tendres (jaunes). C'est donc une douche froide pour le régional de l'étape.

En essais libres 2, Charles fait son premier run en médiums quand Ericsson est en super-tendres (rouges). Il est donc logique que le Monégasque soit plus lent de sept dixièmes. Dans le deuxieme run, les deux pilotes Sauber sont tous les deux en super-tendres mais une petite dérobade de son train arrière à la dernière chicane contraint Charles à rester derrière son équipier. Avec un chrono en 1'45''622 et en 1'45''537, les deux monoplaces rouge et blanche se placent à la neuvième et dixième position. Vraiment, ce vendredi est très prometteur !

Le reste de la séance est axé sur les longs relais. Charles en fait un en super-tendres l'autre en médiums quand Ericsson en fait un en super-tendres, l'autre en tendres (jaunes). Plus personne n'a amélioré mais c'est logique.

Au soir de cette première journée de rentrée des classes, Charles est donc assez satisfait :
"Ce fut une journée positive pour nous. La voiture se comporte bien et je suis heureux de notre performance car nous avons terminé les deux séances d’essais libres en milieu de peloton. Nous avons encore du travail d'ici demain et nous travaillerons ce soir pour faire le pas que nous faisons habituellement entre le vendredi et le samedi. C'est bon de reprendre la course après la pause et j'ai déjà hâte de retourner en piste demain."