F1 - Singapour : Charles s'arrête en Q2 et atomise Ericsson !

Après une première journée compliquée, il faut tout mettre dans l'ordre pour bien réussir le week-end. Les Sauber ne sont pas à leur aise sur ce circuit mais il faut se qualifier le mieux possible pour profiter des éventuels accrochages. Une chose que Charles sait très bien faire !

Une nouveauté entre en vigueur dès les essais libres 3 : une bande jaune a été installée dans le virage 7, derrière le vibreur, qui représente un point précis à ne pas dépasser pour les pilotes. S’ils le font, leur tour sera annulé.

Si Charles signe son premier tour chrono en 1'43''549 avec des pneus ultra tendres (violets), il l'améliore très vite en 1'42''462 puis en 1'42''266 le plaçant à la neuvième place. Reparti en hyper tendres (roses), le Monégasque améliore logiquement en 1'40''915 et termine finalement seizième de la séance, la dernière à se disputer de jour.

A l'heure où démarrent les qualifications, on se pose la question de savoir si Sauber cache légèrement son jeu, surtout que Charles colle quand même une seconde pleine à son équipier. Il n'empêche que la dixième place synonyme de Q3 est quand même à huit dixièmes.

Q1 - 18 minutes :

Parti dès le feu vert, Charles signe son premier tour chrono en 1'39''764. Il s'agit de son meilleur tour du week-end et il vient se placer juste devant les deux Haas. Il n'améliore pas lors du second et rentre aux stands pour passer un nouveau train de pneus.

Le Monégasque reprend la piste à deux minutes du drapeau à damiers. Au moment où il attaque son dernier tour chrono, il est douzième mais il améliore (1'39''206) ce qui le fait remonter dixième. Charles passe donc tranquillement en Q2, c'est également le cas pour Ericsson qui accuse un peu moins de deux dixièmes de retard.

Grosse surprise, Kevin Magnussen est éliminé dès la Q1 alors que Grosjean signe un très joli quatrième temps. Hamilton a frisé la correctionnelle en se qualifiant quatorzième en ayant effectué son tour en pneus ultra tendres (violets) quand tous les autres avaient les hyper tendres (roses) plus performants.

Les éliminés : Magnussen, Hartley, Vandoorne, Sirotkin et Stroll.

Q2 - 15 minutes :
Contrairement à d'habitude, les Ferrari sont les premières à prendre la piste et elles s'élancent en pneus ultra tendres (roses), comme l'a fait Mercedes en Q1 et le pari ne fonctionne pas non plus pour les rouges.
De son côté, Charles signe son premier tour chrono en 1'39''375 mais il a touché le mur à la sortie du virage 21.

Après avoir fait inspecté sa voiture, il repart à l'assaut du chrono mais il doit encore trouver plus de six dixièmes, ce qui est mission impossible. Avec un chrono en 1'38''747, Charles termine la Q2 à la treizième place et il lui manque deux dixièmes pour passer en Q3.

Une fois encore, le futur pilote Ferrari bat largement son équipier puisqu'il lui colle sept dixièmes ! A ce petit jeu, Charles mène désormais 12 à 3. Les deux Sauber seront donc sur la septième ligne mais devant les deux Toro Rosso avec qui elles se battent au championnat.

Les éliminés : Alonso, Sainz, Charles, Ericsson et Gasly.

Q3 - 10 minutes :
La dernière partie des qualifications oppose les Ferrari, les Mercedes, les Red Bull, les Force India, Hulkenberg et Grosjean.

Après le premier run, Hamilton signe un temps phénoménal en 1'36''015 et colle six dixièmes à Vettel ! Verstappen vient s’intercaler entre les deux premiers du championnat alors que Bottas et Räikkönen sont loin.

Dans la dernière tentative, Hamilton n'améliore pas mais son avance est tellement énorme qu'il signe la soixante-dix-neuvième pole position de sa carrière sans jamais avoir été inquiété. Verstappen reste deuxième puisque Vettel s'est complètement loupé dans le deuxième secteur.

Le futur équipier de Charles se qualifie donc troisième et peut se consoler en se disant qu'il devance Bottas d'un rien. Si le Finlandais était passé devant, il y aurait eu de grosses chances de le voir (encore) faire le bouchon pendant une grande partie de la course.

Pour en revenir à Charles, en partant treizième, il sera aux premières loges pour profiter des éventuels accrochages devant lui car nous vous rappelons que le Safety Car a un taux de sortie de 100% depuis dix ans !

En attendant la course de demain, retrouvez ce soir à 20h00 sur Canal + Sport "Leclerc, à toute vitesse", un documentaire exceptionnel réalisé par l'émission Sport Reporter ! On a hâte de le voir !

Classement des qualifications :
01. L.Hamilton (Mercedes)
02. M.Verstappen (Red Bull)
03. S.Vettel (Ferrari)
04. V.Bottas (Mercedes)
05. K.Räikkönen (Ferrari)
06. D.Ricciardo (RedBull)
07. S.Perez (Force India)
08. R.Grosjean (Haas)
09. E.Ocon (Force India)
10. N.Hülkenberg (Renault)
11. F.Alonso (McLaren)
12. C.Sainz (Renault)
13. C.Leclerc (Sauber)
14. M.Ericsson (Sauber)
15. P.Gasly (Toro Rosso)
16. K.Magnussen (Haas)
17. B.Hartley (Toro Rosso)
18. S.Vandoorne (McLaren)
19. S.Sirotkin (Williams)
20. L.Stroll (Williams)

Déclaration de Charles au micro de Canal + :
"Je suis content de mon tour. Je pense que je pouvais un peu améliorer mon premier secteur mais ça n'aurait quand même pas suffit pour passer en Q3. Nous avons eu un week-end difficile car nous avons eu des difficultés à régler la voiture comme nous le souhaitions. D'un autre côté, nous avons extrait le potentiel maximum de la voiture et c'est ce que l'on cherche à faire depuis le début de la saison donc c'est une bonne chose."