F1 - Sotchi : grâce à Charles, Sauber revient à 3 points de Toro Rosso !

Hier, nous avions laissé Charles avec la meilleure qualification de sa carrière, ce qui est également le nouveau record d'un Monégasque en Formule 1. Ce matin, une petite pluie a fait son apparition lors de la course de Formule 2 mais la piste reste quand même sèche et toujours gommée.

Le tour de formation nous offre une vue générale sur le choix des pneus de chacun. Dans les dix premiers, les Mercedes et les Ferrari sont en ultra tendres (roses). Les Haas, Force India et les Sauber sont en hyper tendres (roses). Dans l'autre moitié du tableau, les Renault sont en pneus tendres (jaunes), ce qui explique pourquoi elles n'ont pas roulé en Q2. Les Red Bull et Gasly sont aussi sur cette stratégie alors que les Williams et les McLaren sont en ultra tendres.

A l'extinction des feux, Bottas garde le bénéfice de sa pole position alors que Vettel tente d'attaquer Hamilton, sans succès. Derrière, Charles prend un très bon départ puisqu'il prend l'avantage sur Ocon en lui faisant l'extérieur au deuxième virage. Au tour suivant, il dépasse Magnussen, toujours par l'extérieur, mais cette fois au virage 3.
La manœuvre est juste superbe et c'est rare de le voir aussi incisif en tout début de course.

Au dixième tour, Charles est donc cinquième. Sa mission est maintenant de prendre le plus d'avance possible sur ces concurrents tout en surveillant la dégradation de ses pneus. Il sait aussi que les Red Bull finiront logiquement par revenir et c'est déjà le cas de Verstappen qui remonte comme un avion. Parti dix-neuvième, le voilà déjà sixième !

Au même instant, Magnussen commence à fortement dégrader ses pneus et accuse déjà presque 4 secondes de retard sur le Monégasque.
Le pilote Haas voit les deux Force India lui mettre une pression de tous les instants, ce qui favorise l'échappée de Charles.

Le Danois est donc logiquement le premier de ce groupe à passer par les stands. Il repart treizième alors que Charles est Ocon en font de même au tour suivant. Le Monégasque repart neuvième et largement devant Magnussen qui reste devant Ocon.

En deux tours, Charles dépasse Sainz pour le gain de la huitième place. Devant lui, Hülkenberg le devance de dix secondes. Le Monégasque dispose d'une piste totalement claire pour tenter de revenir, tout en profitant du fait que Magnussen continue de bloquer les Force India. L'écart entre Charles et les Force India est de l'ordre de 9 secondes.

A la mi-course, Charles est toujours huitième, à 9 secondes d'Hülkenberg. Les deux pilotes roulent dans le même rythme mais l'Allemand doit encore s'arrêter. Pour Charles, il s'agit donc simplement de gérer la dégradation de ses pneus ainsi que ses 12 secondes d'avance sur Magnussen. Si tout va bien, il ralliera l'arrivée à la septième place ce qui lui vaudrait 6 nouveaux points.

Pendant ce temps, Mercedes a ordonné à Bottas de laisser passer Hamilton comme s'il était à un tour. Le Finlandais s'exécute et laisse passer son chef de file tout en prenant bien soin de freiner Vettel.
C'est du déjà vu. Qu'ils en profitent bien parce que si Ferrari donne à Charles une voiture capable de rivaliser avec les flèches d'argent, alors Toto Wolff et ses pilotes auront bien du souci à se faire.

A 15 tours de l'arrivée, Charles est revenu à 6 secondes de Nico Hülkenberg qui choisit cet instant pour changer de pneus. Du coup, le Monégasque remonte à la septième place, toujours avec 12 secondes d'avance sur Magnussen.

Sous le drapeau à damiers, Hamilton remporte une soixante-dixième victoire qui lui a été totalement offerte. Les consignes d'équipes existent depuis la nuit des temps mais le faire de cette manière-là était une insulte pure et simple au sport. Le malheureux Bottas ne termine que deuxième devant Vettel qui n'a rien pu faire face aux Mercedes.

Plus loin, Charles termine à une superbe septième place, c'est le deuxième meilleur résultat de sa carrière après celui de Baku !
Il marque 6 points de plus, ce qui permet à Sauber de revenir à 3 petits points de Toro Rosso au championnat des constructeurs.

Après un vendredi très compliqué sur une piste qu'il ne connaissait pas, finir septième est vraiment la preuve qu'il est bel et bien prêt pour passer chez Ferrari. Oui, Vettel a déjà du souci à se faire !

Suivent Magnussen et les deux Force India qui l'une comme l'autre, n'ont jamais réussi à dépasser la Haas du Danois. Très attardé et seul pilote a voir effectué deux arrêts, Ericsson termine treizième.

Classement de la course :
01. L.Hamilton (Mercedes) Vainqueur
02. V.Bottas (Mercedes) + 2''545
03. S.Vettel (Ferrari) + 4''942
04. K.Raikkonen (Ferrari) + 16''543
05. M.Verstappen (Red Bull) + 31''016
06. D.Ricciardo (Red Bull) + 1'20''451
07. C.Leclerc (Sauber) + 1'38''390
08. K.Magnussen (Haas) + 1 tour
09. E.Ocon (Force India) + 1 tour
10. S.Perez (Force India) + 1 tour
11. R.Grosjean (Haas) + 1 tour
12. N.Hulkenberg (Renault) + 1 tour
13. M.Ericsson (Sauber) + 1 tour
14. F.Alonso (McLaren) + 1 tour
15. L.Stroll (Williams) + 1 tour
16. S.Vandoorne (McLaren) + 1 tour
17. C.Sainz (Renault) + 1 tour
18. S.Sirotkin (Williams) + 1 tour
19. B.Hartley (Toro Rosso) OUT
20. P.Gasly (Toro Rosso) OUT

TOP 5 du championnat des pilotes :
01. L.Hamilton : 306 points
02. S.Vettel : 256 points
03. V.Bottas : 189 points
04. K.Raikkonen : 186 points
05. M.Verstappen : 158 points
...
15. C.Leclerc : 21 points
18. M.Ericsson : 6 points

Classement des constructeurs :
01. Mercedes : 495 points
02. Ferrari : 442 points
03. Red Bull : 292 points
04. Renault : 91 points
05. Haas : 80 points
06. McLaren : 58 points
07. Force India : 35 points
08. Toro Rosso : 30 points
09. Sauber : 27 points
10. Williams : 7 points

Déclaration de Charles au micro de Canal + :
"Je pense que ce résultat est encore meilleur que celui de Baku parce que c'est la première fois que nous sommes les meilleurs des autres sur la piste. C'est incroyable parce que la stratégie était parfaite, donc je suis très content. Il faut quand même rester les pieds sur terre parce que nous avons arrêté le développement de notre voiture il y a plusieurs courses. Sotchi semble bien lui convenir mais il faut quand même faire attention car ça ne sera peut-être pas le cas pour les autres courses.
Maintenant, je veux continuer comme ça et faire le meilleur travail possible pour remercier Sauber de m'avoir donné ma chance en F1."

 

 

2 réflexions au sujet de « F1 - Sotchi : grâce à Charles, Sauber revient à 3 points de Toro Rosso ! »

  1. Pas loin d'etre driver of ze day . C'est dire ! Pas une bavure, tout nickel . A moyen terme il n'y a que Verstap pour le challenger .Mais ça , on le sait depuis longtemps . Ericsson est loin mais 2eme tentative sans doute avec des ultras .
    5 jours avant suzuka . Attention au Honda annoncé pour 0,5 sec de moins...-)

Les commentaires sont fermés.