F1 - Abu Dhabi : il y a encore du travail !

C'est la première journée de ce dernier week-end de la saison et l'heure des adieux sonne déjà dans plusieurs équipes.

Ainsi, Räikkönen, Ricciardo, Sainz, Gasly et bien sûr Charles disputent leur dernière course dans leurs équipes respectives avant de partir pour Sauber, Renault, McLaren, Red Bull et Ferrari pour le Monégasque qui passera enfin aux choses sérieuses en se mesurant à Vettel et Hamilton.

Notons aussi le grand retour de Robert Kubica après 8 ans d'absence en Formule 1. Le Polonais ne sera sans doute pas performant comme à l'époque mais c'est normal puisque malgré ses 20 opérations de la main droite, il reste très embêté pour l'utiliser.

Les pilotes prennent part à la séance d'essais libres 1 et sur tout les titulaires, seuls Sirotkin et Charles restent sur le banc de touche puisque Kubica est dans la Williams, Giovinazzi dans la Sauber.

Rapidement, on voit clairement que les équipes sont déjà tournées vers 2019 puisque Ferrari essaye un nouvel aileron avant qui ressemble un peu à celui de l'an prochain, tout en respectant la règlementation de cette année. Même chose pour les deux fonds plats qu'ont utilisés Vettel et Räikkönen. Notons que Charles sera dans la Ferrari mercredi prochain lors des essais Pirelli.

Après 35 minutes, Ericsson part en travers à la sortie du premier virage et vient heurter le rail à très faible vitesse. Cela ne l'empêche pas de casser son aileron avant et le Suédois en est quitte pour un remplacement de la pièce. A cet instant, Giovinazzi est dixième, Ericsson quinzième mais au terme des 90 minutes, elles restent dans cet ordre mais se sont que seizième et dix-septième.

Alors que le jour laisse progressivement place à la nuit, Charles retrouve enfin sa voiture et peut utiliser pleinement cette séance d'essais libres 2 pour travailler sur ses réglages.

Dans son premier run (en super tendres), le Monégasque effectue cinq tours rapides en 1'40''385, 1'40''225, 1'39''992, 1'39''833 et en 1'38''931. Ce dernier chrono le place quinzième mais "seulement" à une demi-seconde de la dixième place. Quand on sait que le Monégasque n'a pas roulé durant la première séance, on peut se dire que c'est plutôt pas mal.

La dernière heure est dédiée aux simulations de courses mais malheureusement, nous n'étions pas devant le live timing pour comparer ses chronos à ceux des autres. Avant de se faire une vraie idée du niveau de performance de Charles, il faudra attendre la fin des essais libres 3 prévus demain à partir de 11h00.

Déclaration de Charles au soir de cette première journée :
"Nous avons encore du pain sur la planche pour comprendre pourquoi nous sommes si compétitifs dans certaines conditions et un peu moins dans d’autres. Nous avons une idée de la façon dont nous pouvons maximiser notre potentiel pour le week-end. Nous allons donc travailler sur cela dans le but de nous préparer pour les qualifications de demain."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *