F1 - Bahrein : Charles signe sa première pole position !

Après une journée très satisfaisante pour les hommes de la Scuderia, l'heure est maintenant aux derniers réglages avant les qualifications.

La journée démarre avec les essais libres 3 d'une durée d'une heure.
Du côté des équipes du milieu de grille, Alfa Romeo a du pain sur la planche après avoir passé quasiment toute la deuxième séance au garage. Contrairement à l'ancienne écurie de Charles, Racing Point a roulé mais semble très en difficulté. McLaren tient bon le cap, même si Sainz se verra pénalisé de cinq places sur la grille pour un changement de boîte de vitesse.

Chez les leaders, c'est Vettel qui est le premier à dégainer. Il signe un chrono en 1'31''617 alors que Charles (1'31''756) est à peine plus lent. Nous constatons qu'à cet instant, les deux Ferrari sont très instables au niveau du train arrière. Au quart de la séance, les Red Bull, les Racing Point et les Mercedes ne sont toujours pas sorties des stands.

Il faut attendre 20 minutes pour les voir enfin en piste. Bottas signe provisoirement le meilleur temps en 1'31''169 mais à la mi-séance, Hamilton améliore en 1'31''016, repoussant Charles à une demi-seconde, un dixième devant son équipier.

Précisons que les temps ne sont pas représentatifs puisqu'il fait encore bien jour alors que les qualifications et la course se dérouleront de nuit. Les températures seront plus fraîches, la dégradation moins importante.

A 20 minutes du drapeau à damiers, Charles signe le meilleur temps en 1'29''569 alors que Vettel est en 1'29''739. Les équipes ressortent pour les cinq dernières minutes mais seules les Mercedes tentent un tour chrono. Elles améliorent toutes les deux mais Hamilton échoue à sept dixièmes, Bottas à huit. Ferrari a-t-elle retournée la situation de Melbourne ?

Deux heures plus tard, l'heure est aux qualifications !

Q1 - 18 minutes :
Si Albon est le premier à établir un chrono (1'31''125), Grosjean fait déjà parler de lui pour avoir gêné Norris à l'entrée du dernier virage.
Du côté des gros bras, Charles signe le meilleur temps provisoire en 1'28''495, toujours avec ses deux dixièmes devant Vettel et une seconde devant Bottas. Hamilton s'est loupé sur sa première tentative et remonte troisième à l'issue de la deuxième. A cet instant, l'écart avec Charles est de sept dixièmes.

En fond de peloton, Giovinazzi est le premier des éliminés. Il devance Hülkenberg, Stroll et les deux Williams de Russell et Kubica, à des années lumières des autres. C'est triste de voir une écurie si prestigieuse dans une telle situation.

Q2 - 15 minutes :
Chose amusante, toutes les équipes attendent trois minutes pour prendre la piste et Hamilton est le premier a se plaindre du trafic alors que son équipe avait largement de temps de l'envoyer en piste.
Chez Ferrari on ne se presse pas, Charles prenant la piste devant Vettel.

Hamilton signe le meilleur temps provisoire en 1'28''578 devant Bottas (1'28''830) mais Charles les met tout les deux d'accord avec un chrono en 1'28''046. Derrière le trio de tête, Vettel s'est loupé en bloquant ses roues et ne signe qu'un 1'29''233 qui le contraint à repartir pour une autre tentative. Grâce à un nouveau train de pneus, l'Allemand améliore en 1'28''356 mais reste à trois dixièmes de Charles qui n'est pas ressorti des stands, tout comme les Mercedes. Du côté des éliminés, Ricciardo devance Albon, Gasly, Perez et Kvyat.

Q3 - 12 minutes :
La troisième et dernière partie des qualifications met aux prises les Ferrari, les Mercedes, les Haas dont celle de Grosjean qui risque une pénalité pour son incident en Q1, les deux McLaren ainsi que Verstappen et Räikkönen.

Si Bottas signe le premier temps de référence des favoris en 1'28''335, Hamilton fait mieux en 1'28''190 mais Charles fait une nouvelle fois le meilleur temps et il est le seul à passer sous la barre des 1'28 ! 1'27''958 pour le Monégasque. On commence à y croire pour de bon !

Les pilotes reprennent une dernière fois la piste alors qu'il ne reste plus que trois minutes au chronomètre. Vettel est pour le moment en neuvième position, sans chrono, il n'a pas le droit à l'erreur !

Les pilotes en terminent avec leur tour et la tension atteint son paroxysme. Vettel passe le premier mais il n'est que deuxième !
Bottas arrive à son tour mais il n'améliore pas et reste troisième.

Tout se joue donc face à Lewis Hamilton qui est indiscutablement la référence dans cet exercice. Le quintuple champion du monde s'approche de la ligne et lorsqu'il la franchit, il n'améliore pas non plus. Cela implique logiquement que Charles est en pole position pour la première fois de sa carrière en Formule 1 !

En passant sur la ligne pour la dernière fois, le Monégasque se permet même d'enfoncer le clou en améliorant son chrono de quelques millièmes. Histoire de dire : "Ce soir, c'est moi le boss !"

Cette pole étant une étape très marquante de plus dans la carrière de Charles (et nul doute qu'il y en aura encore beaucoup d'autres), nous ne pouvons nous empêcher d'avoir une très grosse pensée pour Jules Bianchi, et Hervé, le père de Charles. Les deux auraient sans aucun douté été extrêmement heureux et fiers de lui.

A noter, pour l'anecdote, que Charles signe ici sa dix-septième pole position en monoplace. Le numéro 17 était également celui de son frère de cœur.

Nous avons aussi évidemment une pensée pour sa maman, qui a dû faire énormément de sacrifices pour permettre à Charles d'arriver là où il en est aujourd'hui. Et même s'il s'agit d'une pole, et pas encore d'une victoire ou d'un  titre de champion du monde, elle aussi doit être très fière de son fils. Encore plus que nous !

Demain, la première ligne sera 100% Ferrari et nous espérons de tout cœur que la stratégie de favoriser Vettel en vue du championnat ne viendra pas tout gâcher. En attendant, bravo champion !

Classement des qualifications (sans les pénalités) :
01. C. Leclerc (Ferrari)
02. S. Vettel (Ferrari)
03. L. Hamilton (Ferrari)
04. V. Bottas (Mercedes)
05. M. Verstappen (Red Bull)
06. K. Magnussen (Haas)
07. C. Sainz (McLaren) + 5 places
08. R. Grosjean (Haas) + 3 places
09. K. Räikkönen (Alfa Romeo)
10. L. Norris (McLaren)
11. D. Ricciardo (Renault)
12. A. Albon (Toro Rosso)
13. P. Gasly (RedBull)
14. S. Perez (Racing Point)
15. D. Kvyat (Toro Rosso)
16. A. Giovinazzi (Alfa Romeo)
17. N. Hülkenberg (Renault)
18. L. Stroll (Racing Point)
19. G. Russell (Williams)
20. R. Kubica (Williams)

Déclaration de Charles après les qualifs : 
"Merci aux gars parce que la voiture est incroyable. C’est en course, demain, qu’on marquera des points, mais aujourd'hui est un bon début et j’essaierai de finir le travail. Je suis extrêmement heureux ce soir. Je n’étais pas satisfait des qualifications lors de la dernière course, j’avais fait des erreurs en Q3, donc j’ai travaillé dur pour ne pas les reproduire et j'en suis heureux. Sebastian est un pilote incroyable et j’ai beaucoup appris. J’apprendrai beaucoup au fil de l’année mais je suis heureux d’être devant lui."

3 réflexions au sujet de « F1 - Bahrein : Charles signe sa première pole position ! »

  1. ..i.m.p.é.r.i.a.l...!!!
    ...me rapelle le kart ,.. la F2 , ou la maitrise totale .
    Aucun ennemi ( sf verstap ..-)) , et le monde entier en supporter.
    Vas y Charles, ...la première demain ....-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *