F1 - Shanghai : Bottas intouchable, Ferrari en embuscade !

Au lendemain de son petit problème de refroidissement, Charles n'a plus qu'une séance pour rattraper son retard sur les longs relais avant de se concentrer sur les qualifications.

La journée démarre avec les essais libres 3 et il faut attendre 15 minutes pour voir Charles prendre la piste. Il signe un premier vrai chrono en 1'34''104 avant de se faire déloger par Vettel en 1'33''222.

Les deux Ferrari sont en tendres (rouges) tandis que les Mercedes choisissent les médiums (jaunes). Hamilton se place deuxième (1'33''956) juste devant Bottas en 1'33''974. Charles est relégué à la quatrième place.

Le travail sur les réglages et sur les longs relais se poursuit pendant une demi-heure et il faut attendre les dix dernières minutes pour voir une évolution des temps. Ainsi, Bottas prend la tête (1'32''830) grâce à ses pneus tendres (rouges) alors que Charles se rapproche de Vettel (1'33''248) à moins d'un dixième.

Distancé, Hamilton veut améliorer sur son deuxième run mais le drapeau rouge vient l'en empêcher. Celui-ci est déclenché par l'énorme sortie de piste d'Alex Albon qui a perdu sa voiture à la sortie du dernier virage et qui est venu s'écraser dans le mur de protection. Le choc est très important et il manque toute la partie gauche de la voiture.
Le Thaïlandais ne prendra pas part aux qualifications et les mécaniciens n'ont que 24 heures pour reconstruire une voiture totalement neuve. Fort heureusement, le pilote va bien !

Deux heures plus tard, l'heure est aux qualifications !

Q1 - 18 minutes :
Si Kubica signe le premier temps de référence en 1'37''421 au volant d'une monoplace très capricieuse, les Ferrari prennent la piste avec un tour d'avance sur les Mercedes.

Charles signe son premier tour en 1'34''069 mais il a été gêné par Giovinazzi puis Bottas dans le dernier secteur. Derrière lui, Vettel améliore en 1'33''557 mais Hamilton fait mieux (1'33''115) tandis que Bottas met tout le monde d'accord en 1'32''658.

Charles est obligé de ressortir et il améliore en 1'32''712. Même si son précédent chrono lui aurait suffit à passer en Q2, l'équipe a bien fait de ne pas lui faire prendre le risque de rester en Q1.

Les éliminés : Stroll, Russell, Kubica, Giovinazzi qui n'a pas roulé et Albon qui n'a pas pu rouler non plus à cause de son crash en FP3.

Q2 - 15 minutes :
Une fois n'est pas coutume, c'est Mercedes qui ouvre le bal devant les Ferrari. Signalons que ces quatre voitures sont en médiums (jaunes) tandis que le reste des pilotes excepté Verstappen (médiums) sont en tendres (rouges).

Si Bottas signe une nouvelle fois le meilleur temps en 1'31''728, il colle un gouffre à Hamilton qui prend huit dixièmes, seulement en 1'32''603. Vettel et Charles se placent entre les deux Mercedes mais c'est à plus d'une demi-seconde du Finlandais. Est-ce que les adversaires du leader du championnat l'ont volontairement laisser taper un peu plus dans ses pneus pour qu'ils soient en moins bon état au départ ?

Quoi qu'il en soit, les 5 premiers n'ont même pas besoin de passer les tendres. Pourtant, ils le font ! Si Bottas, Vettel et Verstappen relâchent leur effort juste avant la ligne pour ne pas partir en tendres (rouges).
De son côté, Hamilton garde des médiums (jaunes) et signe le meilleur temps en 1'31''637. Avec un train de moins, Charles est resté aux stands tout comme Gasly.

Derrière, les écarts entre les Haas, les Renault et les McLaren sont très serrés et c'est finalement Sainz et Norris qui restent sur le carreau.

Q3 - 10 minutes :
C'est maintenant l'heure des choses sérieuses ! Si Bottas semble seul au monde, difficile de prédire qui de Hamilton, Vettel ou Charles l'accompagnera sur la grille.

Le premier run voit Hamilton partir devant Bottas qui a lui-même un demi-tour d'avance sur les Ferrari de Charles et Vettel.

Si Hamilton signe le premier temps de référence en 1'31''570, comme attendu, Bottas signe le meilleur temps en 1'31''563 mais ce n'est que pour 7 millièmes !

Derrière, Charles ne signe que le cinquième temps (1'32''102) tandis que Vettel est troisième en 1'32''001. Les voitures rouges sont très rapides en ligne droite mais prennent une valise dans les parties techniques.

Derrière, Gasly tient son rang devant les deux Renault et les deux Haas qui n'ont pas de temps.

Les pilotes reprennent la piste à trois minutes du drapeau à damiers avec les Mercedes, Verstappen et les Ferrari.

Du côté des gros bras, Hamilton n'améliore pas mais Bottas y parvient pour quelques petits millièmes en 1'31''847 ! Derrière, Vettel reste troisième devant Charles qui n'échoue qu'à 17 millièmes de son équipier.

Verstappen est cinquième mais il y a une raison à cela.
En préparant son tour, le pilote RedBull était tellement lent qu'il a tout simplement créé un bouchon derrière lui. Arrivé dans l'avant dernier virage, Vettel décide que cela suffit et le dépasse. Il lance son tour deux secondes avant le drapeau à damiers, ce que ne peut pas faire Verstappen mais il ne peut s'en prendre qu'à lui-même !

Ce bouchon pénalise aussi les deux Haas qui étaient derrière et qui n'ont même pas pu réaliser un tour. Voilà ce qui arrive lorsqu'on attend le dernier millième de seconde pour prendre la piste !

Sur la grille de départ de demain, il y aura deux Mercedes devant deux Ferrari, deux Red Bull, deux Renault et deux Haas !

Classement des qualifications :
01. V. Bottas (Mercedes)
02. L. Hamilton (Mercedes)
03. S. Vettel (Ferrari)
04. C. Leclerc (Ferrari)
05. M. Verstappen (RedBull)
06. P. Gasly (RedBull)
07. D. Ricciardo (Renault)
08. N. Hülkenberg (Renault)
09. K. Magnussen (Haas)
10. R. Grosjean (Haas)
11. D. Kvyat (Toro Rosso)
12. S. Perez (Racing Point)
13. K. Räikkönen (Alfa Romeo)
14. C. Sainz (McLaren)
15. L. Norris (McLaren)
16. L. Stroll (Racing Point)
17. G. Russell (Williams)
18. R. Kubica (Williams)
19. A. Giovinazzi (Alfa Romeo)
20. A. Albon (Toro Rosso)

Déclaration de Charles au micro de Canal + :
"Je suis assez partagé à vrai dire. D'un côté je suis très content parce que j'étais un peu perdu après les essais libres 3. Il me manquait un peu de performance et je ne me sentais pas très en confiance dans la voiture. Nous avons quand même fait quelques progrès en qualifications et je suis content de mon pilotage. D'un autre côté, je suis un peu déçu parce que j'ai fais une erreur dans mon dernier tour et il y avait le potentiel de faire mieux aujourd'hui. Je suis toujours déçu quand je ne fais pas le travail quand il le faut. On essaiera de se rattraper demain même si Valtteri est très rapide depuis le début du week-end."

2 réflexions au sujet de « F1 - Shanghai : Bottas intouchable, Ferrari en embuscade ! »

  1. Le premier "escargot " sera très chaud . Espérons que Charles passe au travers de la rancoeur verstapeienne ...-)
    Si oui , il semble pouvoir prendre Seb...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *