F1 - Monaco : Ferrari logiquement en retrait

Arrivé sur ses terres et accueilli comme un Roi par ses fans, Charles a déclaré qu'il donnerait tout pour les remercier, même s'il ne s'attend à rien de spécial en terme de performance. On le sait, la Ferrari peine énormément sur les parties lentes et à Monaco, il n'y a que de ça.
Pour palier à ce souci, il espère que la pluie viendra perturber les qualifications mais là encore, la chance ne semble pas être de son côté.

A noter que ce week-end, Charles utilise un superbe casque. La partie gauche est la réplique de celui de son père tandis que celle de droite est celle de Jules Bianchi. Deux personnes très chères à son cœur, que l'on n'oublie pas et qui nous manquent.

Signalons également la disparition de Niki Lauda, triple Champion du Monde en 1975, 1977 et 1984 dont deux fois avec la Scuderia. Pour saluer ce très grand champion, toutes les équipes arborent un petit message en son honneur et Vettel porte même une réplique de son casque.

Les essais libres 1 démarrent avec l'entrée en piste de Charles sous un ciel nuageux. Il signe un premier tour en 1'18''143 puis en 1'15''572 et en 1'14''597 avant de boucler un premier relais de 11 tours.

Sur son deuxième relais, Charles améliore son chrono en 1'13''014, 1'12'''868 et 1'12''467. Sous le drapeau à damiers, Hamilton reste en tête, quelques millièmes devant Verstappen et Bottas. Charles est à trois dixièmes, Vettel à sept. Notons que lors de cette première séance, les Toro Rosso ont été les seules à rouler en médiums (jaunes) tandis que les Racing Point ont opté pour les durs (blancs). Le reste du plateau n'a roulé qu'en pneus tendres (rouges).

En début d'après-midi, Sainz ouvre la séance d'essais libres 2 puisqu'il n'a couvert que 3 tours à cause d'un souci de batterie. Sur son premier tour lancé, Charles est en 1'12''887 avec des pneus tendres (rouges). Après 20 minutes de séance, Bottas et Hamilton se tiennent dans le même dixième tandis que les Ferrari sont déjà reléguées à trois et six dixièmes. A son retour en piste, le Monégasque améliore en 1'12''350 mais il se plaint de problèmes de freins. A cet instant, les pilotes entament une simulation de course.

Au terme de cette journée, Hamilton reste le plus fort en 1'11''118 alors que Bottas est juste derrière lui en 1'11''199. Troisième, mais à des années lumières, Vettel est en 1'11''881. Le tarif est le même qu'à Barcelone mais ce n'est pas une surprise. Gasly, Albon et Verstappen sont en embuscade tandis que Charles n'est que péniblement dixième avec son chrono en 1'12''350. Il accuse plus d'une seconde de retard sur les Mercedes mais il a aussi été piégé par le trafic.

Pessimiste, Charles ne se voit même pas en lutte avec les Red Bull mais connaissant le bonhomme, avec une bonne nuit de sommeil, tout ira mieux demain !

Sa déclaration au soir de cette première journée :
"La première séance était correcte, nous sommes toujours plus lents que les Mercedes mais les sensations étaient meilleures. La deuxième séance était un peu plus difficile pour mettre la voiture dans la bonne fenêtre, y compris les pneus, et nous avons eu beaucoup de mal. Je n'ai pas vraiment eu de tours clairs, c'est pour cela que nous sommes loin mais nous ne sommes pas au niveau de Mercedes donc nous devons redoubler d'efforts. Nous devons travailler pour que la voiture soit davantage dans la bonne fenêtre, pour que les pneus fonctionnent mieux. Pour le moment elle est un peu inconstante mais j'espère que ça ira mieux au fil du week-end. Nous devons travailler pour être solidement la deuxième équipe, ce qui serait excellent même si nous visons toujours le sommet, donc à court terme nous voulons revenir au niveau de Mercedes. Pour être franc, actuellement nous travaillons pour réduire l'écart, donc nous ne savons pas encore que faire pour les battre. Nous nous attendions à ce qu'ils soient forts ici car ils l'étaient dans les virages lents à Barcelone. Nous devons nous concentrer sur nous-mêmes, essayer de mettre ces pneus dans la bonne fenêtre, ce que nous ne parvenons pas à faire pour le moment. Ensuite, nous verrons."

Une réflexion sur « F1 - Monaco : Ferrari logiquement en retrait »

  1. Coucou charlo j espère que ça va aller on est de tout cœur avec toi ton père et Jules seraient fière de toi gros bisous et bonne chance Laurence la copine de Simone noni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *