F1 - en route pour Monaco !

Après 5 courses très compliquées pour Ferrari, Charles arrive dans sa ville natale avec l'espoir de faire mieux qu'une cinquième place.
Si la SF90 n'est pas du tout rapide dans les secteurs lents, avec Monaco, elle va être servie ! Néanmoins, tout reste possible jusqu'au drapeau à damiers. Si Olivier Panis est parvenu à remporter l'édition de 1996 en partant quatorzième, la chance pourrait (enfin) être du côté de Charles qui sur le rocher, a le soutien de toute une population.

La malchance Monégasque :
Pourtant très à l'aise sur n'importe quel circuit urbain du monde, Charles n'a jamais eu de chance à Monaco.
En Formule 2, il a dû abandonner en course 1 alors qu'il écrasait la concurence mais un problème mécanique a mis un terme à ses espoirs. L'an dernier, il a effectué toute la course derrière Brendon Hartley avant de le harponner à cause d'une rupture de freins.
Cette année, il n'a pas la meilleure voiture sur le papier mais il fera tout ce qui est en son pouvoir pour conjurer le mauvais sort !

Nous serons sur place :
Cette semaine, nous serons, bien sûr, sur place pour soutenir Charles. Lors de ces deux dernières années, il était possible de le voir à la place d'arme le vendredi après-midi à 14h40 lors des traditionnelles interviews de la fan zone. Tous se prêteront à ce jeu entre 13h45 et 16h45. À noter que seul Vettel n'y participera pas. Les pilotes Ferrari n'y ont jamais participé mais l'écurie italienne a fait une exception pour Charles puisqu'il est Monégasque.

Si vous êtes également sur place et souhaitez discuter de Charles avec nous, nous vous invitons à nous envoyer un message privé via notre page facebook et notre compte twitter. Nous serons ravi de vous rencontrer !

Le circuit :
Le Grand Prix de Monaco est le plus prestigieux de la saison et figure au calendrier de la Formule 1 depuis sa création en 1950. Il est le plus lent de tous mais il demande une concentration absolue car il faut toujours frôler les rails sans jamais les toucher. Les qualifications sont plus importantes que sur n'importe quelle autre piste. Le circuit de Monaco comporte 18 virages pour une longueur totale de 3,340 km.

Le choix pneumatiques de Charles :
Ce week-end, Charles a choisi 1 train de pneus durs (blancs), 2 de mediums (jaunes) et 11 de tendres (rouges) comme Vettel et les Red Bull. Les Mercedes sont dans la lignée des autres équipes avec 1 train de durs, 2 de médiums et 10 de tendres.

Zone DRS :
A Monaco, il n'y aura qu'une seule zone de DRS et elle se situera dans la ligne droite des stands. Le point de détection est situé juste avant l'épingle de la Rascasse.

Programme du week-end :
Jeudi 23 mai :
11h00 : Essais Libres 1
15h00 : Essais Libres 2

Samedi 24 mai :
12h00 : Essais Libres 3
15h00 : Qualifications

Dimanche 25 mai :
15h10 : Course (78 tours)