F1 - Castellet : podium et super week-end pour Charles !

Après une qualification très solide, Charles est idéalement placé pour signer son troisième podium de la saison. Il lui faut battre Vettel ! Côté public, le constat est assez triste puisque les tribunes sont à moitié pleines pour ne pas dire, à moitié vides. C'est dommage, mais les bouchons monstrueux de l'année dernière ont dû faire peur à pas mal de monde. Espérons que ça ira mieux l'an prochain !

Côté piste, le tour de formation nous dévoile les choix de pneus.
En tendres (rouges) : Gasly et Giovinazzi.
En médiums (jaunes) : Mercedes, Ferrari, Red Bull, McLaren, Ricciardo, Albon, Perez, Magnussen et les Williams.
En durs (blancs) : Räikkönen, Hülkenberg, Grosjean, Stroll et Kvyat.

A l'extinction des feux, Hamilton garde le bénéfice de sa pole position tandis que Charles garde sa troisième place sans problème. A la fin du premier tour, le Monégasque pointe déjà plus de deux secondes alors que Vettel est toujours septième. Notons qu'il n'y a eu aucun incident lors de ce premier tour.

Au cinquième, Vettel dépasse enfin la McLaren de Norris et au tour suivant, il fait la même chose avec Sainz. A cet instant, il est cinquième à 10 secondes de Charles qui commence à perdre du terrain sur les Mercedes mais c'était prévisible.

Au quinzième tour, Charles et Verstappen roulent dans le même dixième tandis que Vettel est légèrement plus rapide que les jeunes loups de devant. En dix tours, il n'a repris qu'une seconde à Charles donc tout va bien à bord de la Ferrari numéro 16.

Au dix-huitième tour, Ricciardo ouvre le bal des changements de pneus pour ceux qui sont partis en médiums (jaunes). Au vingt-et-unième, Verstappen imite l'Australien et ressort cinquième avec les durs (blancs) avec une piste claire. Au même instant, on dit à Vettel de continuer tandis que Charles entre à son tour aux stands pour couvrir la stratégie de Verstappen. Le Monégasque ressort loin devant la Red Bull, il a gagné deux bonnes secondes dans l'affaire !

Trois tours après Charles, Vettel revient également vers les stands après avoir fait un plat sur sa roue avant-gauche. L'Allemand ressort cinquième derrière Verstappen mais surtout à plus de 11 secondes de Charles qui a repris du temps !

Le deuxième relais ne change pas grand chose puisque les trois pilotes roulent en deux dixièmes. L'écart n'évolue quasiment pas et ils se dirigent tranquillement vers l'arrivée. Par contre, Charles nous fait durer le suspens jusqu'au bout puisqu'il revenu de six à moins d'une seconde de Bottas ! Il reste un tour et une zone DRS !

Dans ce fameux dernier tour, Charles revient dans les échappements de Bottas mais il ne lui manque qu'un tour pour passer la Mercedes. Derrière, Vettel signe le meilleur temps pour la gloire tandis que Ricciardo écarte Norris de la piste avant de dépasser Räikkönen en dehors des limites du circuit. L'Australien devrait logiquement être pénalisé. Si Vettel l'a été au Canada, Ricciardo doit l'être encore plus ici !

Sous le drapeau à damiers, Hamilton remporte sa sixième victoire en huit courses. Le championnat pilote semble déjà joué. Bottas a lutté quelques courses mais la machine à gagner du Britannique semble en marche et rien ne semble pouvoir l'enrayer. Deuxième, le Finlandais n'a rien pu faire contre son équipier si ce n'est de tenter que de tenter d'exister.

En revanche, Charles fait un solide troisième et remplit sa mission à 100% ! Il termine devant Vettel pour la deuxième fois de la saison (on remercie encore les consignes des premières courses) et revient à 24 points de son équipier. Mieux, Verstappen s’intercale entre les deux Ferrari et voit Charles revenir à 13 points ! C'est un très bon week-end même si les Mercedes sont intouchables et le seront sûrement jusqu'à la fin de la saison.

En attendant, sans son souci à Bahrein et sans les consignes d'équipes en début de saison, on vous laisse imaginer où serait Charles au championnat par rapport à Vettel et Verstappen !

Sixième et dixième, les McLaren obtiennent un très bon résultat et confortent leur quatrième place au championnat même si Norris a perdu trois place dans le dernier tour à cause d'un problème de volant lié à l'hydraulique.

Classement de la course : (sans l'éventuelle pénalité de Ricciardo)
01. L.Hamilton (Mercedes) Vainqueur
02. V.Bottas (Mercedes) + 18''056
03. C.Leclerc (Ferrari) + 18''985
04. M.Verstappen (Red Bull) + 34''905
05. S.Vettel (Ferrari) + 1'02''796
06. C.Sainz (McLaren) + 1'35''462
07. D.Ricciardo (Renault) + 1 tour
08. K.Räikkönen (Alfa Romeo) + 1 tour
09. N.Hülkenberg (Renault) + 1 tour
10. L.Norris (McLaren) + 1 tour
11. P.Gasly (Red Bull) + 1 tour
12. S.Perez (Racing Point) + 1 tour
13. L.Stroll (Racing Point) + 1 tour
14. D.Kvyat (Toro Rosso) + 1 tour
15. A.Albon (Toro Rosso) + 1 tour
16. K.Magnussen (Haas) + 1 tour
17. A.Giovinazzi (Alfa Romeo) + 1 tour
18. R.Kubica (Williams) + 1 tour
19. G.Russell (Williams) + 1 tour
20. R.Grosjean (Haas) OUT

TOP 5 du championnat pilotes : 
01. L.Hamilton : 187 points
02. V.Bottas : 151 points
03. S.Vettel : 111 points
04. M.Verstappen : 100 points
05. C.Leclerc : 87 points

Classement des constructeurs :
01. Mercedes : 338 points
02. Ferrari : 198 points
03. Red Bull : 136 points
04. McLaren : 39 points
05. Renault : 36 points
06. Racing Point : 19 points
07. Alfa Romeo : 17 points
- Toro Rosso : 17 points
09. Haas : 16 points
10. Williams : 0 point

Déclaration de Charles après la course :
"J'ai tout donné ! Le premier relais était assez bon même si les Mercedes étaient trop rapides. Le deuxième consistait simplement à gérer les pneus jusqu'à l'arrivée. En fin de course, j'ai réussi à rattraper Valtteri mais je n'étais pas assez proche pour le doubler même si j'ai essayé. Néanmoins, si on regarde où nous étions vendredi sur nos simulations de course, on peut dire que c'est vraiment une bonne journée pour nous."

2 réflexions au sujet de « F1 - Castellet : podium et super week-end pour Charles ! »

  1. Ferrari l'a laissé tranquille et.... podium . à un chouillas du second .
    Cela fait 2 courses ou il revient très fort sur les premiers . Maitrise des pneus ?
    Je pensais que ce serait plus accroché avec Verstap au début de l'année . Mais ils sont restés très cleans ( départ ). Se respectent ils mieux ?
    Allez Charles , il faut enchainer avec un 3ème podium dim prochain !
    -))

    1. Bonjour Pascal. On a déjà remarqué depuis l'an dernier que Charles était très bon dans la gestion des pneus en fin de course, surtout lorsque c'est des durs. Dommage pour la VSC car sans elle, il aurait peut-être pu passer Bottas grâce au DRS. Pour ce qui est de Verstappen, c'est vrai qu'il est plus sage que l'année dernière, sans doute plus mature aussi. Charles a maintenant l'habitude des départs à l'avant donc peut être que ça s'explique comme ça aussi. En espérant une performance solide en Autriche ! Il faut d'abord revenir sur Verstappen question de logique au vu de sa voiture, avant de s'attaquer à un plus gros jambon : Vettel !

Les commentaires sont fermés.