F1 : en route pour Silverstone !

Après être une nouvelle fois passé très près de la victoire en Autriche, Charles est maintenant focalisé sur Silverstone. Même s'il s'agit d'une piste qu'il apprécie beaucoup, il sera compliqué pour les rouges de rivaliser face aux gris puisque l'équilibre de la voiture y est primordial. Néanmoins, tout peut arriver, la preuve avec la victoire de Verstappen prenant la tête à trois tours de l'arrivée lors de la dernière course.

Le circuit :
Berceau de la Formule 1 depuis qu'il a accueilli le tout premier Grand Prix de l'histoire, Silverstone a connu 11 modifications de sa piste pour en arriver à celle que l'on connait depuis 2011. Long de 5,891km, le circuit comporte 18 virages dont l’enchaînement mythique : Maggots, Becketts, Chapel qui devrait se passer plus vite que jamais.

Zone DRS :
Contrairement à l'année dernière, il n'y aura pas trois mais seulement deux zones de DRS. Celle devant les stands et jusqu'au virage 3 a été supprimée en raison des accidents de Grosjean et Ericsson qui ont tenté de passer le premier virage DRS ouvert avant de partir en tête à queue et de s'encastrer dans le mur de pneus. En revanche, pas de changement pour les deux autres zones qui seront toujours au même endroit, c'est à dire entre les virages 5 et 6 puis entre le 14 et le 15.

Le choix pneumatique de Charles :
Ce week-end, Charles a choisi 1 trains de pneus durs (blancs), trois trains de médiums (jaunes) et 9 de tendres (rouges), exactement comme Vettel et la majorité du plateau. Pourtant, les Mercedes auront 4 trains de médiums et 8 de tendres. Contrairement à ce qu'il s'est passé en Autriche, la différence entre les deux écuries rivales est infime.
On attend donc des Mercedes très performantes, surtout que Lewis Hamilton joue à domicile et qu'il a gagné 4 fois en 5 ans.

Programme du week-end :
Vendredi 12 juillet :
11h00 : Essais Libres 1
15h00 : Essais Libres 2

Samedi 13 juillet :
12h00 : Essais Libres 3
15h00 : Qualifications

Dimanche 14 juillet :
15h10 : Course (52 tours)