F1 - Silverstone : podium pour Charles, strike pour Vettel !

Après de superbes qualifications (les quatre premiers en 183 millièmes), la course d'aujourd'hui qui marque le cap de la mi-saison promet de belles choses.
Chez Ferrari, la stratégie est simple : puisqu'ils n'ont pas été aussi rapides que les Mercedes sur les simulations de longs relais, on a choisi de démarrer en pneus tendres (rouges) pour tenter quelque chose de différent. A la régulière et sur la même stratégie, Binotto avouait qu'ils n'avaient aucune chance.

Le tour de formation lève donc le voile sur le choix des pneus :
En tendres (rouges) : Ferrari, Renault, Norris, Albon, Haas, Kvyat.
En médiums (jaunes) : Mercedes, Red Bull, Alfa Romeo, Sainz, Racing Point et enfin les deux Williams.
En durs (blancs) : Personne.

A l'extinction des feux, Bottas garde le bénéfice de la pole position tandis que Charles se maintient facilement au troisième rang. Derrière, Vettel prend déjà la cinquième place à Pierre Gasly. A la fin du premier tour, les deux Haas se touchent légèrement et sont obligées de repasser par les stands pour changer de pneus.

Au quatrième passage, Hamilton tente de prendre l'avantage sur Bottas grâce au DRS mais le Finlandais ne s'en laisse pas compter et reprend l'avantage avec autorité ! Trois tours plus tard, Charles a toujours six dixièmes d'avance sur Verstappen mais pour l'instant, le Hollandais ne parvient pas à inquiéter le Monégasque.

Au onzième tour, Verstappen tente de dépasser Charles mais le Monégasque résiste du mieux qu'il le peut. Au tour suivant, c'est Gasly qui passe Vettel juste avant de rentrer aux stands et de tenter l'undercut sur Verstappen et Charles.

Au tour suivant, Charles et Verstappen rentrent en même temps dans les stands et c'est la Red Bull qui repart devant ! Au deuxième virage, le Monégasque fait mine de tenter une manœuvre de dépassement mais c'est pour mieux le dépasser au virage suivant ! L'action est superbe et Charles reprend sa troisième place virtuelle mais ce n'est pas fini puisque la bataille dure pendant plusieurs tours.

Au vingt-et-unième tour, la Safety Car est déployée puisque Giovinazzi est planté dans le bac à graviers. Du coup, Hamilton en profite pour s'arrêter et prendre la tête de la course. Derrière, Vettel remonte troisième, profitant de l'arrêt de Verstappen et de Charles.

Au restart, le classement est le suivant :
Hamilton (durs), Bottas (médiums), Vettel (durs), Verstappen (durs), Charles (durs) et Gasly en durs également.

Si rien ne se passe à l'avant, Charles et Verstappen reprennent leur bataille de chiffonniers et en viennent même jusqu'à se toucher !
Le coup de roue a été vraiment très fort entre les deux pilotes.
Deux tours plus tard, Verstappen prend la quatrième place de son équipier mais à force de taper dans ses pneus, le Hollandais risque de le payer en fin de course.

Au trente-cinquième tour, Charles trouve enfin l'ouverture sur Gasly et au même instant, Verstappen est déjà revenu dans la zone DRS de Vettel .
Au tour suivant, le Hollandais dépasse l'Allemand mais la Ferrari se loupe au freinage et heurte la Red Bull ! Les deux pilotes passent par le bac à graviers et Vettel en est quitte pour un changement d'aileron avant. Grâce à l'énorme chance qu'on lui connait, Verstappen s'en tire miraculeusement bien puisqu'il traverse simplement le bac à graviers, ressortant à 8 secondes de Charles.

A 12 tours de l'arrivée, Hamilton est largement en tête devant Bottas qui doit encore s'arrêter. Grâce au strike de Vettel, Charles est troisième devant Gasly. Quelques instants plus tard, Bottas s'arrête enfin et ressort trois secondes devant le Monégasque qui est en train de consolider un nouveau podium.

Sous le drapeau à damiers, Hamilton remporte une nouvelle victoire mais signe surtout le meilleur tour en course avec des pneus durs (blancs) vieux de 32 tours ! Bottas termine deuxième après s'être très bien battu en début de course mais contre Lewis, il n'y a rien à faire.
Que faire contre celui qui est probablement le meilleur pilote de l'histoire ? Pas grand chose.

Derrière, Charles assure un quatrième podium en quatre courses et revient à trois points de Vettel au championnat ! Il en reprend également cinq à Verstappen ce qui n'es pas négligeable. Le sprint pour la troisième place du championnat pilote est relancé pour notre plus grand plaisir !

Côté stats, après être revenu à 6 - 4 en qualifications, il fait la même chose en course. A une demi-course de la mi-saison, tout va bien sur la planète Leclerc !

Classement de la course :
01. L. Hamilton (Mercedes) Vainqueur
02. V. Bottas (Mercedes) + 24''928
03. C. Leclerc (Ferrari) + 30''117
04. P. Gasly (Red Bull) + 34''692
05. M. Verstappen (Red Bull) + 39''458
06. C. Sainz (McLaren) + 53''639
07. D. Ricciardo (Renault) + 54''401
08. K. Räikkönen (Ferrari) + 1'05''540
09. D. Kvyat (Toro Rosso) + 1'06''620
10. N. Hülkenberg (Renault) + 1'12''733
11. L. Norris (McLaren) + 1'14''281
12. A. Albon (Toro Rosso) + 1'15''617
13. L. Stroll (Racing Point) + 1'21''086
14. G. Russell (Williams) + 1 tour
15. S. Vettel (Ferrari) + 1 tour
16. R. Kubica (Williams) + 1 tour
17. S. Perez (Racing Point) + 1 tour
18. A. Giovinazzi (Alfa Romeo) OUT
19. R. Grosjean (Haas) OUT
20. K. Magnussen (Haas) OUT

TOP 5 du championnat pilotes :
01. L. Hamilton : 223 points
02. V. Bottas : 184 points
03. M. Verstappen : 136 points
04. S. Vettel : 123 points
05. C. Leclerc : 120 points

Classement des constructeurs :
01. Mercedes : 407 points
02. Ferrari : 243 points
03. Red Bull : 191 points
04. McLaren : 60 points
05. Renault : 39 points
06. Alfa Romeo : 26 points
07. Racing Point : 19 points
- Toro Rosso : 19 points
09. Haas : 16 points
10. Williams : 0 point

Déclaration de Charles après l'arrivée :
"C'est peut-être la course où je me suis le plus amusé depuis mon arrivée en Formule 1. Finir troisième c'est une très bonne chose pour nous mais ça a été très dur aujourd'hui.
Dans le premier relais, nous n'étions pas où nous voulions être et ensuite nous avons perdu une place à cause de la voiture de sécurité. Finalement je suis très heureux de finir troisième et de la bataille que j'ai pu avoir en piste. La dernière course m'a ouvert les yeux et ça m'a montré à quel point nous pouvons aller loin avec ces voitures. Nous nous sommes battus jusqu'à la limite et je suis heureux que tout se soit bien passé pour moi."

Une réflexion sur « F1 - Silverstone : podium pour Charles, strike pour Vettel ! »

  1. Superbe Charles . En passe de devenir le meilleur du moment !
    Défense splendide , dépassement sans bavure ...!
    Je ne me souviens pas de pilotes ayant controlė Verstap de la sorte . Et sur Gasly ...une oeuvre d'art..!

    Bon ...je ris encore de mon post d'avant course ...--))

    La très mauvaise nouvelle , c'est que honda a fait des pas de géant. Ça va se compliquer pour une victoire !

    Pourtant il la mérite largement maintenant .
    Keep pushing ...
    Bonne soirée à tous !

Les commentaires sont fermés.