F1 - Hockenheim : la mécanique a tout ruiné !

Au lendemain d'une journée très chaude qui a vue les deux Ferrari s'échanger la première et la deuxième place lors des deux premières séances d'essais libres, les températures sont plus basses mais il ne pleut pas. Les chances de Charles pour la pole restent donc intactes !

Signalons par ailleurs que Gasly et Kubica ont changé de châssis mais n'auront aucune pénalité pour cela.

La journée démarre dès 9h40 puisque Arthur, le petit frère de Charles, prend part aux qualifications de la F4 Allemande. Le pilote du US Racing est au rendez-vous puisqu'il sera en première ligne de la course 1 (17h00) et en pole position pour la course 2 de demain matin (10h25).
De bon augure pour la suite !

Du côté de la F1, il faut attendre 15 minutes pour voir Charles prendre part aux essais libres 3. Il signe d'emblée le meilleur temps en 1'13''117 tandis que la FIA nous fait savoir que les pilotes verraient leur tour annulé si un bout de la voiture venait à franchir le vibreur bleu du premier et du dernier virage. Quelques instants plus tard, Vettel voit son chrono annulé pour avoir franchi ces fameuses limites.
Derrière, Hamilton se place troisième en 1'13''463 avant de partir sur une simulation de course quand Charles améliore encore en 1'12''736 et Vettel en 1'13''304, tout deux sur une simulation qualif.

A la mi-séance, Verstappen vient se placer troisième en 1'13''328 mais avec des pneus médiums (jaunes) alors que les Ferrari et les Mercedes ont fait leur tour en tendres (rouges). Dans les dernières minutes, Charles améliore encore une fois le meilleur temps (1'12''380) pendant que Verstappen remonte deuxième en 1'12''548 devant Vettel (1'12''644).

Sous le drapeau à damiers, les chronos ne changent pas et l'on remarque des Mercedes absentes, Bottas quatrième (1'12''890) tandis que Hamilton (fiévreux) n'est que septième en 1'12''965.

Deux heures plus tard, c'est le moment tant attendu des qualifications !

Q1 - 18 minutes :
La première partie des qualifications démarre avec une piste à 27°C tandis qu'hier à la même heure, elle était déjà à 35. Il faut attendre 6 minutes pour voir les Ferrari prendre la piste mais pour Vettel, le retour au garage est inéluctable puisqu'il se plaint d'un problème de turbo.

Pendant ce temps, Charles signe le meilleur temps provisoire en 1'12''229, trois dixièmes devant Verstappen. Du côté des Mercedes, Hamilton signe un 1'13''842 (gêné par Gasly) avant d'améliorer en 1'12''852. De son côté, Bottas ne signe qu'un 1'13''075 alors que Vettel sort de sa voiture sans avoir pu se battre.

Les éliminés : Norris, Albon, Russell, Kubica et Vettel.

Q2 - 15 minutes : 
Cette fois, Charles prend tout de suite la piste et avec les pneus médiums (jaunes). Les Mercedes optent pour le même choix et c'est Hamilton qui signe le meilleur temps provisoire (1'12''149) devant Charles (1'12'344), Bottas (1'12''487). De son côté, Verstappen a à peine le temps de chausser les médiums qu'il doit déjà revenir vers les stands, apparemment victime d'un problème moteur.

Sous le drapeau à damiers, Grosjean parvient à remonter au neuvième rang, ce qui le qualifie pour la Q3 avec une voiture sans aucune évolution ! Bravo Romain !

Les éliminés : Giovinazzi, Magnussen, Ricciardo, Kvyat et Stroll.

Q3 - 12 minutes :
La dernière partie des qualifications met aux prises Charles, les Mercedes, les Red Bull, Räikkönen, Sainz, Hülkenberg, Grosjean et Perez. Il y a 8 constructeurs différents sur 10 places disponibles mais du côté de Charles, l'inquiétude des mécaniciens qui s'affèrent sur l'arrière droit de la monoplace du Monégasque nous fait craindre le pire...

Dans le premier run, les Mercedes sont les seules à se battre puisque Verstappen a des problèmes moteurs, Charles est cloué aux stands et Vettel a été éliminé en Q1. Les flèches d'argent n'ont même pas besoin de forcer puisque à son tour, Charles descend prématurément de sa voiture qui n'a pas voulu redémarrer après son passage à la pesée.

Sur la piste, Hamilton signe une pole position ultra facile en 1'11''767 devant Verstappen (1'12''113) et Bottas en 1'12''222. Superbe performance de Grosjean qui est pour l'instant cinquième en 1'13''001.

Les pilotes repartent pour un dernier run mais l'ordre des trois premiers ne change pas. Par contre, Gasly se place quatrième devant Räikkönen, Grosjean, Sainz, Perez et Hülkenberg.

C'est la quatre-vingt-septième pole position de Lewis Hamilton mais celle-ci a sûrement été l'une de ses plus faciles. Même fiévreux, Lewis a encore la chance avec lui. Que dire de plus ?

Classement des qualifications (sans les éventuelles pénalités) :
01. L. Hamilton (Mercedes)
02. M. Verstappen (Red Bull)
03. V. Bottas (Mercedes)
04. P. Gasly (Red Bull)
05. K. Räikkönen (Alfa Romeo)
06. R. Grosjean (Haas)
07. C. Sainz (McLaren)
08. S. Perez (Racing Point)
09. N. Hülkenberg (Renault)
10. C. Leclerc (Ferrari)
11. A. Giovinazzi (Alfa Romeo)
12. K. Magnussen (Haas)
13. D. Ricciardo (Renault)
14. D. Kvyat (Toro Rosso)
15. L. Stroll (Racing Point)
16. L. Norris (McLaren)
17. A. Albon (Toro Rosso)
18. G. Russell (Williams)
19. R. Kubica (Williams)
20. S. Vettel (Ferrari) 

Déclaration de Charles après les qualifications :
"Je suis extrêmement déçu. La voiture n'a tout simplement pas voulu redémarrer après que je sois passé à la pesée. Les mécaniciens se penchent sur le problème en ce moment et il semblerait que ce soit l'alimentation d'essence. Les simulations de courses ont été très bonnes pour nous donc on verra ce que ça donne demain. Même si on peut doubler, les Mercedes partiront devant et ça va être compliqué d’aller les défier. C'est une nouvelle opportunité de raté."

2 réflexions au sujet de « F1 - Hockenheim : la mécanique a tout ruiné ! »

  1. ...Allez ne pas accabler l'institution.Cette désillusion peut souder les pilotes Féfé . L'auto semble performante et il y a peut etre ( pour ne pas dire surement -)) ) le meilleur des pilotes du moment à son volant .
    Podium à minima Charles ...

    1. On n'accable pas l'institution mais bon, quand on s'appelle Ferrari et qu'on fait pire que Williams en terme de fiabilité ou de stratégie, avec autant de moyens et autant d'expérience, c'est tout sauf acceptable... Charles est indéniablement l'un des meilleurs de sa génération mais faut-il encore qu'il ait une voiture qui tienne la route pour le montrer ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *