F1 - Hungaroring : La pluie a perturbé les équipes

Après un Grand Prix d'Allemagne qui lui reste encore en travers de la gorge, Charles veut rattraper son erreur et prouver que nous pouvons toujours lui faire confiance. Chez Ferrari, on avoue que cette erreur coûte très cher au championnat (constructeurs) mais elle lui coûte encore plus cher à lui puisqu'il se retrouve à 42 points de Verstappen et 21 de Vettel. Malgré ça, le Monégasque reste sur 4 podiums en 5 courses, ce qui n'est pas rien.

La journée démarre avec les essais libres 1 et une piste très sale, comme c'est généralement le cas ici. Une fois n'est pas coutume, quelques petites goûtes de pluie font leur apparition dès les premiers instants de la séance. Charles prend tout de suite la tête en 1'18''961 pendant que Bottas est prié de revenir dans son stand au tout dernier moment en raison de coupures moteur. Signalons que le Finlandais a tellement été appelé tard qu'il est passé du mauvais côté de la quille à l'entrée des stands. Une amende devrait être donnée à l'équipe.

Chez Ferrari, Charles travaille sur l'aérodynamique puisque l'on voit de la paraffine verte sur l'avant-droit de sa monoplace alors que Vettel dispose de nouvelles pièces. Cette séance semble être dédiée à la comparaison les deux voitures.

En fin de séance, Charles est en 1'18''961 mais il améliore en 1'18''188 (sixième) même si cela reste à presque une seconde pleine du meilleur temps d'Hamilton. Vettel et ses nouvelles pièces est troisième en 1'17''399.

L'après-midi laisse place aux essais libres 2, même si la séance est brièvement arrêtée après 5 minutes à cause de l'accident d'Albon.
Le pilote Toro Rosso a mordu dans l'herbe à l'amorce du dernier virage et a fini sa course dans le mur de pneus, endommageant assez fortement sa voiture.

Après une demi-heure de roulage, Gasly est en tête (1'17''854) tandis que les Ferrari semblent vraiment loin, Charles septième en 1'18''852 et Vettel seulement treizième, en 1'19''254. Les chronos lointain des rouges sont expliqués par une petite pluie fine qui tombe sur le circuit Hongrois.

Dans le dernier quart d'heure, les pilotes ressortent pour effectuer quelques tours mais la piste est tellement mouillée qu'il n'y a aucune amélioration de chrono. Du coup, le travail sur les longs relais n'a pas pu être fait et c'est dans le flou le plus total qu'ils se retrouveront pour les essais libres 3.

Déclaration de Charles au soir de cette première journée :
"Je n’étais pas très heureux de l’équilibre et je dois travailler là-dessus ce soir. Sur le mouillé ça allait mieux mais nous manquons d’appui dans cette configuration. Il en faut beaucoup ici et nous savons que nous sommes un peu en retard dans ce domaine. Demain matin, pour régler la voiture, il faut anticiper au mieux ce qui pourrait arriver comme conditions pour la course dimanche. Ce sera assez différent puisqu'il fera plus chaud qu’aujourd’hui et qu'il n'y aura certainement pas de pluie. Mais pour la qualification, un peu de pluie, ce serait cool pour nous je crois !"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *