F1 - Hungaroring : Charles revient à la hauteur de Vettel en qualifs !

Avec une première journée rendue difficile par la pluie, tout le travail de gommage de la piste est à refaire. Alors que les pilotes n'ont pas effectué de simulation de course, il sera assez compliqué d'y voir assez clair puisqu'ils n'auront pas assez de temps pour travailler à la fois les qualifications et la course.

Ce samedi démarre donc par les essais libres 3 amputés de 10 minutes.
En effet, lors de la course de Formule 2, Ralph Boschung a cassé son moteur au virage 4 et en a mis partout en prenant bien le soin de rester sur la trajectoire. Le temps que la poudre absorbante fasse son effet et que les machines du circuit balayent cet endroit et voilà les pilotes en piste pour 50 minutes seulement. Alors que Grosjean prend le soin de passer en plein milieu de la poussière pour en enlever le plus possible. Derrière la Haas, c'est le brouillard !

A la mi-séance, Hamilton (1'17''051) se place deux dixièmes devant Bottas et Vettel tandis que Charles est à cinq. Les Red Bull sont encore plus loin. A 15 minutes du drapeau à damiers, Charles remonte deuxième en 1'16''392 après avoir pris soin de faire ajuster son aileron avant même si on le sent un peu fébrile ce week-end.

Sous le drapeau à damiers, Hamilton prend le meilleur temps (1'16''084) devant Verstappen, Vettel à un dixième, Bottas à deux et Charles à trois.

Deux heures plus tard, c'est déjà le moment tant attendu des qualifications et comme il y a eu peu de roulage sur une piste totalement sèche, il peut y avoir des surprises.

Q1 - 18 minutes :
Les nuages ont laissé place au vent pour les qualifications et les risques de pluie sont quasiment nuls, passant de 60 à 20% en moins de deux heures. Une donnée qui devrait handicaper les Ferrari, sauf en cas de forte chaleur. De toute façon, il est clair que ce circuit ne convient pas à la SF90 tandis que ce week-end, Charles semble fatigué, peut-être encore de l'amertume par rapport à Hockenheim.

Sur son premier tour lancé, le Monégasque signe le meilleur temps en 1'16''337, deux dixièmes devant Vettel (1'16''581) qui est parti au large dans le dernier virage. Derrière, les Mercedes s'intercalent entre les Ferrari tandis que Verstappen met tout le monde d'accord en 1'15''817.

A 5 minutes du drapeau à damiers, Charles casse son aileron arrière après avoir perdu l'arrière de sa monoplace dans le dernier virage et avoir tapé dans le mur de pneus. Il n'avait vraiment pas besoin de ça. Il se dépêche de rentrer mais il va falloir faire vite !

Les éliminés : Russell, Perez, Ricciardo, Stroll et Kubica.

Q2 - 15 minutes :
La deuxième partie des qualifications démarre et Charles est déjà de retour en piste avec un nouvel aileron. Le Monégasque a énormément de chance puisqu'il a tapé le mur en étant bien droit. S'il avait été de biais, on imagine facilement une suspension cassée.

Dans le premier run, Charles signe le quatrième temps (1'15''807), quelques millièmes devant Vettel mais derrière les Mercedes et Verstappen. Signalons que les trois top teams utilisent les pneus médiums (jaunes).

Dans la deuxième, personne n'améliore parmi les 5 premiers mais par contre, Grosjean créé une belle surprise en se qualifiant pour la Q3 grâce à un très beau huitième temps. Avec une monoplace sans évolution et datant de Melbourne, sa performance est d'autant plus remarquable quand on sait qu'il colle plus de sept dixièmes à Magnussen et sa Haas totalement évoluée. Incroyable.

Les éliminés : Hülkenberg, Giovinazzi, Albon, Kvyat et Magnussen.

Q3 - 10 minutes :
La dernière partie des qualifications met aux prises les Mercedes, les Ferrari, les Red Bull, les McLaren, Grosjean et Räikkönen.

Dans le premier run, Hamilton est le premier à signer un chrono (1'15''146) mais c'est battu par Bottas en 1'15''136. Verstappen arrive quelques instants plus tard pour s'emparer de la pole provisoire en 1'14''958. Derrière, Vettel est quatrième en 1'15''346, juste devant Charles en 1'15''437 qui s'est légèrement loupé dans le dernier secteur.

En fin de séance, les pilotes ressortent pour une dernière tentative.
Si Charles améliore en 1'15''043, il faut attendre plusieurs (longues) secondes pour voir Vettel passer la ligne. L'Allemand passe parmi les derniers et échoue à 28 millièmes du Monégasque. Les deux pilotes sont désormais à égalité avec 6 partout dans l'exercice très délicat des qualifications !

Pendant ce temps, Hamilton (1'14''769) et Bottas (1'14''590) améliorent mais c'est bien Max Verstappen (1'14''572) qui signe sa première pole position en F1 ! Décidément, il est sur une autre planète en ce moment !

Classement des qualifications (sans les éventuelles pénalités) :
01. M.Verstappen (Red Bull)
02. V.Bottas (Mercedes)
03. L.Hamilton (Mercedes)
04. C.Leclerc (Ferrari)
05. S.Vettel (Ferrari)
06. P.Gasly (Red Bull)
07. L.Norris (McLaren)
08. C.Sainz (McLaren)
09. R.Grosjean (Haas)
10. K.Räikkönen (Alfa Romeo)
11. N.Hülkenberg (Renault)
12. A.Albon (Toro Rosso)
13. D.Kvyat (Toro Rosso)
14. A.Giovinazzi (Alfa Romeo)
15. K.Magnussen (Haas)
16. G.Russell (Williams)
17. S.Perez (Racing Point)
18. D.Ricciardo (Renault)
19. L.Stroll (Racing Point)
20. R.Kubica (Williams)

Déclaration de Charles après les qualifications :
"J'ai vraiment cru à l'élimination en Q1. C'est une erreur qui n'était pas nécessaire et ça en fait deux en deux courses. Ce n'est pas ce que je veux mais quoi qu'il en soit, je dois apprendre de ça. D'un autre côté je suis très content de mon tour en Q3. Je ne pense pas que j'aurais pu faire mieux en tout cas. Les Mercedes et Verstappen sont trop rapides pour nous ici. Demain la course sera compliquée car nous avons beaucoup de difficulté dans les virages. On glisse beaucoup et ça veut dire plus de dégradation donc ça ne sera pas évident."

2 réflexions au sujet de « F1 - Hungaroring : Charles revient à la hauteur de Vettel en qualifs ! »

  1. Vertap au max --)) :
    Une équipe entièrement dédiée .
    Esprit libéré , pas de compète avec son équipier .
    L'auto la plus agile sur les tourniquets .
    Un moteur qui comme prévu pousse de plus en plus fort .
    Une pole et grand favori pour la victoire .
    Il est au top .

    Combien de temps cela peut il durer ?

    Le temps d 'une intersaison a.m.a., car il risque de perdre les avantages, des tracés , du nombre de pieces auto dispo , et d'une certaine chance .
    La concurrence a 30 jours pour réagir contre 4 sur les 2 dernięres courses.
    Il conservera, le talent , l'équipe (ex record au pit ) , le chassis .

    Charles , c'est vrai, les traits un peu tirés , devrait bien s'en tirer s'il passe le premier virage . Excellent défenseur et avantage vitesse ligne droite pour dépasser. L'inconnue étant l'ėxécution de la strat ferrari .
    En attendant , avec un auto sans doute un poil abimée , il tape seb au chrono . A ce sujet Je pense que le score va faire mal à sébastien pour la fin de saison .

    Voilà j'avais un peu de temps .....

    Go charles !! ..

    1. Salut Pascal et merci pour votre énième commentaire ! ça fait plaisir !
      Il est vrai que la réactivité des mécaniciens Ferrari est à mettre en avant.
      Pour Charles, la performance était remarquable puisque, comme vous le dites, il avait une voiture abimée.
      Par contre, revenir au niveau de Vettel en qualif, c'était un premier pas. Maintenant il faut le battre en course pour rattraper le retard.
      Verstappen c'est un autre jambon qui est reservé pour plus tard. Chaque chose en son temps ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *