F1 - Spa-Francorchamps : les Ferrari très à l'aise !

La Formule 1 est enfin de retour et cela se passe sur le plus beau circuit du monde. Si l'on avait quitté des Ferrari à la traîne après la Hongrie, les deux courses à venir devraient largement leur convenir. Tout cela pour la plus grande joie des tifosis qui attendent toujours une première victoire de Vettel en 2019 et LA première de Charles tout court.

Du côté des pénalités, il y a beaucoup de choses à dire. D'abord du côté d'Albon (Red Bull) et Kvyat (Toro Rosso) qui s’élanceront du fond de grille à cause d'un changement moteur. Chez Renault, les deux pilotes prendront 5 places de pénalité pour pouvoir étrenné la spécification C de leur moteur tandis que Sainz (McLaren) qui a aussi un moteur Renault subira le même sort. Du côté des moteurs Mercedes, Stroll (Racing Point) sera le seul pilote pénalisé, puisqu'il va dépasser le quota autorisé pour la saison.

La première séance démarre avec un petit couac chez Mercedes, puisque Hamilton se retrouve très au ralenti dès son premier tour, victime d’un problème avec la pédale d’accélérateur. Lorsqu'il revient en piste après une demi-heure au garage, c'est une perte soudaine de la télémétrie sur sa monoplace qui l'a contraint de perdre encore un peu plus de temps. Pendant ce temps, Vettel (1'44''574) et Charles (1'44''788) ont pris les deux premières places, une seconde pleine devant les Red Bull d'Albon et Verstappen.

La deuxième séance démarre avec l'entrée en piste des Ferrari, dix minutes après le le feu vert. Si Vettel signe le premier temps de référence en 1'46''069, Charles s'empresse de se l'approprier à son tour avec un tour en 1'45''377. Lorsque les Mercedes arrivent, elles sont deux et quatre dixièmes derrière le Monégasque.

A 50 minutes du drapeau à damiers, Vettel prend le meilleur temps en 1'44''753 mais Charles lui répond en 1'44''123. Les deux Ferrari mènent toujours la danse bien que séparées par six dixièmes. Derrière, les Mercedes sont à huit dixièmes tandis que débutent les simulations de course pendant lesquelles les Ferrari semblent un peu moins à l'aise que les Mercedes.

Pour revenir sur Perez, sachez qu'il a cassé son nouveau moteur (Mercedes) en fin de séance. Attention à ce bloc qui est exactement le même que celui monté dans la voiture de Bottas et Hamilton. Néanmoins, il peut se consoler puisqu'il a prolongé son contrat pour trois nouvelles années !

Notons qu'entre la septième et la dix-huitième place, il n'y a que sept dixièmes ! Les qualifs promettent d'être très très serrées !

Déclaration de Charles au soir cette première journée :
"Le rythme de qualifications était très solide, celui de course un peu moins, donc il faudra améliorer cela pour dimanche mais ça semble aller. Les Mercedes sont très fortes dans le second secteur et elles auront un moteur plus puissant demain. Je me méfie d'elles parce que je sais qu'elle ne seront pas mauvaises dans les secteurs 1 et 3."

Une réflexion sur « F1 - Spa-Francorchamps : les Ferrari très à l'aise ! »

  1. Hello a tous les fans -)
    Il y un mois , on avait osé : sera t il le roi de Spa ?
    ...à priori , c'est bien parti .... -)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *