F1 - Suzuka : Tout s'est joué au premier virage !

Trois heures après la fin des qualifications, nous sommes déjà en place pour assister au Grand Prix. Finalement et nous sommes du même avis que les pilotes : l’enchaînement des qualifications et de la course s'avère être une très bonne chose. La peur d’abîmer la voiture quelques heures avant la course renforce la tension des qualifications et cela pourrait également être intéressant.

Côté grille de départ et avec sa deuxième place, Charles est en mesure de ramener un très bon résultat. Verstappen n'étant que cinquième, le Monégasque pourrait conforter sa troisième place au championnat, ce qui n'est pas négligeable. La seule inconnue reste le rythme de course et la stratégie de Ferrari. Signalons également le phénoménal travail des mécaniciens de Robert Kubica qui ont changé la cellule de survie, la boîte de vitesse, tout le système DRS, le diffuseur et les bargeboards en moins de trois heures. Même si c'est sûrement pour finir dernier, l'exploit est superbe et il faut quand même le souligner.

Le tour de formation nous permet de voir les choix de pneus et il est assez simple puisque tout le monde s'élance en tendres (rouges) sauf les Alfa Romeo, les Williams, Ricciardo et Magnussen qui partent en médiums (jaunes). Aucun pilote n'a choisi les pneus durs (blancs).

A l'extinction des feux, Vettel reste scotché sur la grille mais Charles n'en profite pas puisqu'il prend un très mauvais départ lui aussi. Si Bottas entre en tête dans le premier virage, le Monégasque sous-vire énormément à la sortie du deuxième et touche Max Verstappen. Le Hollandais part dans l'herbe tandis que le Monégasque casse une partie de son aileron avant et une attache de son rétroviseur gauche. Curieusement, la voiture semble tenir le coup mais l'arrêt aux stands semble inévitable.

Au quatrième tour, il change d'aileron avant et repart en pneus médiums (jaunes). Sauf Safety Car, sa course est déjà perdue. Loin devant, Bottas mène la course avec deux secondes d'avance sur Vettel qui pourrait avoir anticipé le départ (ses roues ont légèrement bougé) et trois secondes sur Hamilton.

Au treizième tour, les commissaires annoncent finalement que Vettel n'aura aucune pénalité pour son départ anticipé. Sûrement jugent-ils que l'Allemand a perdu une place et qu'il s'est pénalisé lui-même ? Quatre tours plus tard, il rentre aux stands mais il repasse une nouvelle fois les tendres (rouges). Il devra donc s'arrêter une deuxième fois. Bottas fait la même chose au tour suivant et Hamilton à celui d'après. Contrairement à la Ferrari de l'Allemand, les deux Mercedes repartent en médiums (jaunes). Au même instant, les commissaires annoncent que le cas de Charles (neuvième) sera étudié après la course alors qu'ils l'avaient dans un premier temps classé sans suite.

Au vingt-sixième tour, Charles repasse par les stands pour chausser les tendres (rouges). Il repart douzième et une fois encore, sans Safety Car, sa course est déjà terminée même s'il remonte assez rapidement sur les voitures devant lui. Au trente-et-unième, Vettel s'arrête une deuxième fois aux stands et il repart avec un train de pneus médiums (jaunes).

A dix tours de l'arrivée, Hamilton repasse par les stands pour remettre des tendres. Il est à 5 secondes de Vettel mais ses pneus neufs contre les pneus usés de 11 tours de l'Allemand vont clairement faire la différence.

Au quarante-huitième tour, Ferrari rappelle Charles aux stands pour mettre les tendres et tenter ainsi le meilleur tour détenu par Hamilton en 1'30''983. Pas sûr que ce soit la bonne stratégie parce qu'il faut rappeler que le Monégasque est sous enquête. S'il prend 5 secondes de pénalité ça ira, si c'est 20, il sortira peut-être de la zone des points.

Dans le dernier tour, Hamilton se fait très pressant sur Vettel mais le moteur Ferrari fait la différence en ligne droite au moment où Perez se sort dans le premier virage après une touchette avec Gasly.

Sous le drapeau à damiers, Bottas remporte une course qu'il a mené de bout en bout ! Derrière, Vettel termine finalement deuxième juste devant Hamilton mais le titre mondial des constructeurs revient une nouvelle fois à Mercedes, pour la sixième fois de suite !

Loin derrière, Charles peut se mordre les doigts mais son erreur du départ reste encore une inconnue. Il semble avoir énormément sous-viré sans pouvoir y faire grande chose. Il n'aura même pas pu tenter le meilleur tour, gêné par Bottas qui venait de lui prendre un tour.

EDIT : Finalement, Charles a pris 15 secondes de pénalité. 5 pour le contact avec Verstappen et 10 car son équipe ne l'a pas fait rentrer aux stands tout de suite. Il passe de sixième à septième et perd deux points au championnat. Il n'en a plus que 9 d'avance sur Verstappen et Vettel. Alors, fallait-il s'arrêter pour faire le meilleur tour ? Eh bien non ! Encore une erreur stratégique pour les rouges, pourtant elle était facilement évitable celle-là !

Au championnat pilotes, le Finlandais semble s'assurer la deuxième place pour de bon. Charles reste troisième mais il voit Vettel revenir à hauteur de Verstappen. Il n'a plus que 11 points d'avance sur l'Allemand et le Hollandais au moment où nous ne savons pas encore s'il sera pénalisé ou non. La lutte pour la troisième place reste totalement ouvert et continue dans 15 jours au Mexique !

Classement de la course :
01. V.Bottas (Mercedes) Vainqueur
02. S.Vettel (Ferrari) + 11''376
03. L.Hamilton (Mercedes) + 11''786
04. A.Albon (Red Bull) + 1'01''152
05. C.Sainz (McLaren) +1'09''081
06. D.Ricciardo (Renault) + 1 tour
07. C.Leclerc (Ferrari) + 1 tour (pénalisé)
08. P.Gasly (Toro Rosso) + 1 tour
09. S.Perez (Racing Point) + 1 tour
10. N.Hülkenberg (Renault) + 1 tour
11. L.Stroll (Racing Point) + 1 tour
12. D.Kvyat (Toro Rosso) + 1 tour
13. L.Norris (McLaren) + 1 tour
14. K.Räikkönen (Alfa Romeo) + 1 tour
15. R.Grosjean (Haas) + 1 tour
16. A.Giovinazzi (Alfa Romeo) + 1 tour
17. K.Magnussen (Haas) + 1 tour
18. G.Russell (Williams) + 2 tours
19. R.Kubica (Williams) + 2 tours
20. M.Verstappen (Red Bull) OUT

TOP 5 du classement des pilotes :
01. L. Hamilton : 338 points
02. V. Bottas : 274 points
03. C. Leclerc : 221 points
04. M. Verstappen : 212 points
05. S. Vettel : 212 points

Classement des constructeurs :
01. Mercedes : 612 points
02. Ferrari : 433 points
03. RedBull : 323 points
04. McLaren : 111 points
05. Renault : 75 points
06.  Toro Rosso : 59 points
07. Racing Point : 54 points
08. Alfa Romeo : 35 points
09. Haas : 28 points
10. Williams : 1 point

Déclaration de Charles après l'arrivée :
"Il nous manquait clairement de la performance comparé aux Mercedes. J'ai pris du plaisir à faire une belle remonté même si ce n'est certainement pas le résultat que nous voulions pour l'équipe. Bravo à Mercedes pour leur titre de champion mais j'espère que l'année prochaine ressemblera plus à notre deuxième partie de saison. En ce qui concerne l'accident, il faut que je le revois de l'extérieur. J'ai simplement sous-viré et c'est pour ça que nous nous sommes touché."

4 réflexions au sujet de « F1 - Suzuka : Tout s'est joué au premier virage ! »

  1. Bien dommage tous ces "problèmes" pour Charles qui a quand même remonté un grand nombre de concurrents et limité les dégâts ! Bref une course compliquée qui aurait pu être adoucie par la Scuderia, sans leurs erreurs... décidément il y a un peu de travail de ce côté là On attend Mexico avec impatience... Charles aussi j'imagine En attendant, nous sommes le 16 octobre et notre pilote préféré fête ses 22 ans Heureux anniversaire Charles! Je te souhaite tous le bonheur possible... Toi tu nous en apportes tellement Merci ❤

  2. Cher la bourde . On ne retiendra que ça alors qu'il réalise de nbx dépassements sans bavure . C'est un mauvais moment .

    Mais les commissaires ...quand même... -))

    Parfois , la position second au départ est vraiment du poison comme ici , ou tous les pilotes exter ( trace propre ) ont pris l'ascendant sur les inters devant eux .Donc la pole est capitale .et à ce sujet Vettel aurait il trouvė quelque chose ? -))

    Allez Charles , oublier verstap , dont la voiture n'est plus å la hauteur de la ferrari ( et qui va subir son équipier ) et se concentrer sur la pole de mexico .
    On la veut ..-))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *