F1 - Mexico : sixième première ligne de suite pour Charles !

Après une simulation qualificative très encourageante, Charles doit encore trouver l'équilibre parfait pour la course. Hier, nous avons vu que les pneus durs (blancs) étaient peut-être le bon choix à faire et que si tel était le cas, Bottas aurait un bel avantage puisqu'il en a apporté deux ce week-end contre un seul pour son équipier, les Ferrari et les Red Bull.

La journée démarre avec les essais libres 3 et une piste très humide à cause d'une averse quelques heures plus tôt. Si Albon signe le premier temps de référence en 1'27''463, Verstappen améliore rapidement en 1'26''118.

A 25 minutes du drapeau à damiers, la majorité des pilotes n'a effectué qu'un tour de reconnaissance. Seul Albon qui n'a pas roulé hier tente de combler le manque de roulage mais la piste étant très humide, le déficit reste le même. Si l'on imaginait que les pilotes allaient beaucoup rouler pour avoir une piste totalement sèche en début de Q1, il n'en n'est rien.

Dix minutes plus tard, Räikkönen est le premier à passer les slicks et il prend le meilleur temps en 1'21''673 grâce à ses pneus tendres (rouges). Sur la même gomme, Albon améliore facilement en 1'17''370 tandis que Vettel (1'17''744) et Charles (1'17''703) s'approchent à deux dixièmes du Thaïlandais. La piste s'améliorant au fil des tours et des passages de chaque monoplace, les chronos s'améliorent à chaque instant. Il est donc impossible de prédire quoi que ce soit pour ce que sera la grille de départ.

Sous le drapeau à damiers, Charles signe le meilleur temps en 1'16''145, quelques petits millièmes devant Vettel, un dixième devant Bottas et deux devant Hamilton tandis que les Red Bull ont été gênées dans leur tour rapide. Une fois encore, il est impossible de prédire quoi que ce soit. Signalons que les deux Renault n'ont même pas pris part à cette séance à cause d'un problème de pollution dans leur système hydraulique.

Deux heures plus tard, les pilotes se présentent pour les qualifications dans l'inconnue la plus totale. La seule certitude est à mettre au crédit de la météo puisque la piste est redevenue totalement sèche.

Q1 - 18 minutes :
Il faut attendre les 10 dernières minutes pour voir les Ferrari en piste, Vettel étant le premier parmi les gros bras à signer un chrono et il le fait en 1'16''859. Derrière, Charles améliore en 1'16''692 mais on voit clairement que la piste est très glissante puisqu'elle n'a pas été gommée depuis l'averse de ce matin. Sur un deuxième tour lancé, le Monégasque améliore en 1'16''364 tandis que Vettel n'y parvient pas à cause d'un blocage de roue dans le stadium. Seules les deux Red Bull font la course en tête, les Ferrari et les Mercedes étant clairement en mode économie.

Derrière les trois top teams, l'écart entre Räikkönen septième et Stroll seizième n'est que d'une demi-seconde. Tout ces pilotes ressortent pour une dernière tentative mais l'issue de la Q1 ne change pas pour le Canadien. Il reste le premier éliminé devant des Haas clairement à l'agonie et des Williams qui nous font de plus en plus de peine. Un résultat assez logique en fait.

Les éliminés : Stroll, Magnussen, Grosjean, Russell et Kubica.

Q2 - 15 minutes :
La Q2 laisse apparaître les différentes stratégies de pneus et logiquement, la majorité des pilotes optent pour les médiums (jaunes). Si les trois top teams sont certains de passer en Q3, certaines équipes préféreront partir au-delà du top 10 pour pouvoir choisir leurs pneus au départ de la course. A l'inverse, les deux Renault, les deux Alfa Romeo, Perez et Norris optent pour les tendres (rouges).

Devant, Vettel signe le meilleur temps en 1'15''914, deux dixièmes devant Verstappen et trois devant Charles. Les Mercedes se sont toutes les deux loupées mais restent à la quatrième et cinquième place.

Sur une deuxième tentative, les Ferrari et les Red Bull ressortent en tendres (rouges) alors que les Mercedes sont les seules à rester en médiums (jaunes) mais les chronos ne changent pas puisque les deux dernières équipes citées ont abandonné leur tour dans le dernier secteur.

Les éliminés : Perez, Hülkenberg, Ricciardo, Räikkönen et Giovinazzi.

Q3 - 12 minutes :
La Q3 met aux prises 5 équipes différentes. Mercedes, Ferrari, Red Bull, McLaren et les étonnantes Toro Rosso de Gasly et Kvyat. Notons que le Russe est sous le coup d'une enquête pour une unsafe release en Q1.

Lors de la première tentative, Bottas ouvre le bal en 1'15''338 mais Hamilton fait mieux en 1'15'290. Si Vettel prend le meilleur temps en 1'15''170, Charles fait légèrement mieux en 1'15''024 mais c'est Verstappen qui tient la pole provisoire en 1'14''910 !

Au début de la dernière tentative, les Mercedes partent une nouvelle fois les premières et sont suivies de Charles, qui n'aura pas l'avantage de la piste la plus gommée possible, contrairement à Verstappen qui part le dernier.

Charles se loupe complètement dans le troisième secteur et Bottas en fait trop et se sort dans le dernier virage. Le Finlandais s'encastre dans le mur et provoque un double drapeau jaune. Vettel est donc stoppé dans son élan (il était virtuellement devant Charles) tandis que Verstappen qui avait déjà la pole position améliore légèrement mais il le fait sous le régime du drapeau jaune ! Attention à une éventuelle pénalité qui pourrait offrir la première ligne aux rouges.

Même si Verstappen est en pole position, il devra être le premier à avoir parcouru les 800 mètres qui le séparent du premier virage demain à 20h10. Si les Ferrari prennent un bon départ, on pourrait bien en voir une des deux en tête à la fin du premier tour. Espérons que ce soit celle de Charles !

Classement des qualifications (sans les éventuelles pénalités) :
01. M. Verstappen (Red Bull)
02. C. Leclerc (Ferrari)
03. S. Vettel (Ferrari)
04. L. Hamilton (Mercedes)
05. A. Albon (Red Bull)
06. V. Bottas (Mercedes)
07. C. Sainz (McLaren)
08. L. Norris (McLaren)
09. D. Kvyat (Toro Rosso)
10. P. Gasly (Toro Rosso)
11. S. Perez (Racing Point)
12. N. Hülkenberg (Renault)
13. D. Ricciardo (Renault)
14. K. Räikkönen (Alfa Romeo)
15. A. Giovinazzi (Alfa Romeo)
16. L. Stroll (Racing Point)
17. K. Magnussen (Haas)
18. R. Grosjean (Haas)
19. G. Russell (Williams)
20. R. Kubica (Williams)

Déclaration de Charles après les qualifications :
"Mon premier tour a été plutôt bon mais ensuite nous avons changé l'équilibre de la voiture et lors du deuxième, le dernier secteur a été trop compliqué pour moi. Max a été très rapide mais la course sera longue demain. Le départ sera déterminant et grâce à la vitesse de pointe que nous avons, nous aurons une chance."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *